Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Comportements apparemment normaux qui révèlent une estime de soi très faible

Notre perception de nous-mêmes change selon l’âge, l’expérience acquise et les connaissances. Et il se trouve que nous obtenions les meilleurs résultats possibles lorsque nous avons atteint la vieillesse. Avant ce stade, 85% des personnes environ ont tendance, à différents degrés, à s’apitoyer sur leur sort.

Sympa a préparé une liste de symptômes peu évidents qui peuvent signaler une faible estime de soi.

1. Tu prends toujours la place du dernier rang

Nombreux sont ceux qui n’aiment pas attirer l’attention, mais il y a aussi ceux qui évitent de manière délibérée de le faire. Les individus à la faible estime de soi croient qu’ils ne méritent pas de se faire remarquer. S’ils assistent à des concerts, à des conférences ou autres événements publics, il est quand bien même fort probable qu’ils aient l’habitude d’occuper la place la plus éloignée, car ils craignent d’exprimer leur avis sur ce qui se passe autour d’eux.

En général, ils trouvent désagréable de partager leur opinion. Le besoin de défendre une position lors d’une discussion les terrifie profondément car ils ont peur que leurs adversaires puissent détruire leurs arguments en mille morceaux. D’où la réaction d’éluder les conflits, les discussions, et même l’échange de bonnes et de mauvaises impressions.

2. Tu achètes trop de choses (bon marché la plupart du temps)

Les achats compulsifs sont l’une des manifestations de manque d’amour-propre, qui se développe depuis la plus tendre enfance. Le manque d’amour et de soins parentaux, la sensation de solitude et le mépris de ceux qui t’entourent entraînent un vide interne et le souhait de le combler avec quelque chose. Rien de mieux que faire du shopping afin d’oublier cet abandon, peu importe le niveau de revenus, car certains parviennent à trouver toujours de bons prix.

3. Tu ne sors jamais mal habillé

Ton apparence pour aller au bureau, en soirée ou au cinéma, ou bien pour rendre visite à ta famille, doit être toujours impeccable et tu fais donc très attention à ce que tu portes et ce que tu mets. Lorsqu’une personne se maquille ou choisit soigneusement ses vêtements pour aller faire des courses au coin de la rue ou pour sortir la poubelle, elle a sans aucun doute une énorme nécessité de cacher ses défauts.

Cette personne n’est pas sûre d’elle-même et a peur aussi de se montrer comme elle est. Pour elle, le fait de se présenter dans les réseaux constitue l’un des défis les plus difficiles à surmonter. Dans son profil, tu ne verras peut-être pas sa photo, et tu y trouveras un minimum d’informations. Son nom et son prénom peuvent aussi être faux.

4. Tu utilises fréquemment des phrases négatives

Les gens qui ont une faible estime de soi manquent d’assurance et sont très pessimistes. Ils utilisent par conséquent des expressions telles que “Peut-être”, “Probablement”, “Je ne pourrais pas”, “J’ai juste eu de la chance”, parmi tant d’autres. Il faut absolument que ces mots ne fassent pas partie de manière permanente de ton vocabulaire.

Si une personne narcissique s’attribue les honneurs d’une équipe, elle présentera la situation de manière différente afin d’obtenir de la reconnaissance. Ainsi, elle sera persuadée qu’elle est entourée de gens talentueux. Et naturellement, ce n’est que le produit de son imagination.

5. Tu changes de loisirs fréquemment

Aujourd’hui, j’ai commencé à tricoter, dans un mois, je ferai de la photographie, puis du football, et ainsi de suite. Une personne qui agit de cette façon essaiera tous types de loisirs, sans pour autant en être passionnée, mais plutôt parce qu’elle n’est pas prête à surmonter les difficultés qu’ils présentent. Et ils se sont probablement déjà heurtés à leurs premiers obstacles : peut-être qu’un chef amateur a préparé une salade trop fade, ou que ses premiers biscuits ressemblaient à des bouts de charbon.

Des commentaires négatifs dans les réseaux sociaux peuvent tuer l’envie de continuer : un poète débutant a fait des rimes banales et a décidé de ne plus jamais écrire, par exemple. Le “mauvais artiste” n’est pas conscient du fait que, au début, personne n’est épargné de commettre des erreurs. Or, il est préoccupé et se décrit lui-même comme un perdant, cherchant à faire quelque chose de plus facile.

6. Tu ne lâches pas ton téléphone portable lors d’un événement

Une sensation interne d’infériorité révèle à quel point une personne “dépend” de son portable dans une cafétéria, une salle de cinéma, un bar ou n’importe quel endroit public. Une chose, c’est de répondre à un appel ou un message important, et une autre, tout à fait différente, c’est de regarder les réseaux dès que la personne qui est avec toi va aux toilettes.

La raison n’en est pas forcément l’ennui : les gens qui se sentent peu sûrs d’eux-mêmes veulent donner l’impression qu’ils sont importants et occupés. Ils pensent qu’ils auront l’air bêtes s’ils ne font que regarder le paysage par la fenêtre ou profiter de la musique de fond. Autrement dit, cela peut les discréditer aux yeux des autres dont ils ne connaîtront jamais l’avis.

7. Tu rivalises toujours avec ceux qui t’entourent

Même ceux dont l’estime de soi n’est pas à la hauteur ne veulent pas se sentir moins importants que les autres. Ceci provoque une rivalité interne avec ces derniers et des façons secondaires de chercher leur soutien et leur approbation.

Parfois, cette personne est prête à bien se sentir au détriment des autres, par exemple, de ses collègues moins expérimentés, dont les indicateurs sont naturellement pires que les siens. Ou bien elle introduit un esprit compétitif là où il ne faudrait pas, par exemple, en préparant un steak grillé le week-end ou en calmant un bébé. La personne à faible estime de soi ne prend pas ces activités à la légère, bien au contraire, c’est quelque chose de très sérieux.

8. Tu te ronges la peau des doigts

Et aussi le fait d’enlever un cheveu invisible, de se frotter les mains et tout autre comportement de ce type. Ce sont des manifestations d’une auto-lésion compulsive ou d’une névrose de désordre obsessionnel compulsif. Ce comportement est notamment présent chez des personnes qui s’isolent. Dans des cas plus graves, elles peuvent se faire mal. As-tu remarqué cette particularité chez un proche ou un ami ? Peut-être qu’il faudrait lui conseiller de consulter un spécialiste afin d’en déceler la cause ou de trouver une méthode pour lutter contre ce problème.

9. Tu dors trop

Il se trouve que, parfois, nous avons vraiment besoin de beaucoup d’heures pour récupérer : une maladie, le décalage horaire, un voyage trop long, des situations de stress, parmi tant d’autres. Or, si une personne adulte dort plus et de manière constante que ce qu’elle le faisait étant petite et adolescente, il y a une raison de se faire du souci.

Les troubles du sommeil (aussi bien l’insomnie que de longs sommeils) sont un signe classique de dépression. Celle-ci peut, à son tour, être en lien avec le manque d’amour-propre. Un sommeil trop long a à voir avec un manque de motivation concernant une activité spécifique ou de la mauvaise humeur. Il va de soi que cet état doit être évalué de manière intégrale, prenant en compte d’autres facteurs.

10. Tu mets trop de temps pour choisir un plat dans un menu

Une personne avec une faible estime de soi a tendance à changer d’avis, car elle n’est jamais sûre de ses choix ou de ses souhaits. Cela peut avoir lieu, par exemple, lorsqu’elle demande un plat dans un restaurant : au début elle veut manger du poisson, mais au bout de cinq minutes elle change d’avis et veut manger un steak, pour choisir finalement une glace et un thé. Ce comportement ne veut surtout pas dire que c’est la première fois depuis longtemps que ton interlocuteur va manger dans un restaurant.

As-tu constaté d’autres comportements qui indiquent une faible estime de soi chez l’être humain ? Partage-les dans les commentaires !

Photo de couverture Depositphotos