Sympa
Sympa

10 Conseils pour élever des enfants indépendants et sûrs d’eux

Élever un enfant, c’est un peu comme danser : à certains moments, il est nécessaire de lui prendre la main, et à d’autres, il est préférable de lui offrir la liberté de mouvement. Lorsqu’il s’agit d’élever des petits êtres indépendants et autonomes, cette métaphore est très pertinente, car, en tant qu’adultes, nous devons servir de guide et d’exemple aux enfants, tout en essayant de ne pas les étouffer avec nos critiques, nos exigences et nos angoisses.

Pour aider les parents dans cet art merveilleux qu’est l’éducation des enfants, Sympa a préparé cet article contenant quelques conseils pour rendre les petits plus indépendants et plus sûrs d’eux.

1. Ne pas faire les choses à leur place

Dans certaines situations, il se peut que tu sois pressé et qu’il soit plus simple de faire les choses toi-même plutôt que d’attendre que les enfants les fassent. Mais, à long terme, ce type de comportement peut avoir des conséquences négatives sur le développement de l’indépendance des enfants. Ces derniers apprennent en faisant et en commettant des erreurs, il est donc essentiel de leur donner l’occasion de réaliser des choses par eux-mêmes et de ne pas les priver de ces moments d’apprentissage. En plus, tu leur permettras ainsi d’acquérir de la confiance en eux.

2. Célébrer leurs réussites quotidiennes

Il peut arriver que nous soyons tellement immergés dans notre vie quotidienne bien remplie que nous perdions de vue les réussites de nos bambins. Il est pourtant essentiel de garder à l’esprit que nos plus jeunes enfants ont besoin de notre attention et de notre reconnaissance chaque fois qu’ils atteignent un objectif. Et on ne parle pas forcément de gros défis, comme remporter un tournoi de foot ou arriver en première place à concours de maths, mais de progrès plus modestes, comme terminer un devoir tout seul ou se brosser les dents correctement. Si nous sommes là pour célébrer leurs progrès, nous les aiderons à améliorer leur estime de soi.

3. Leur permettre d’aider aux tâches ménagères

Impliquer les enfants dans les tâches ménagères va les aider à comprendre ce qu’ils doivent faire pour prendre soin d’eux-mêmes, de la maison et de leur famille. Cela leur donne également l’occasion de se sentir responsables et compétents. Bien évidemment, toutes les corvées ne sont pas adaptées à tous les âges alors voici quelques idées :

2 à 3 ans

  • Ramasser les livres et les jouets sur le sol
  • Mettre les sets de table sur la table
  • Ranger des vêtements

4 à 5 ans

  • Mettre la table
  • Aider à la préparation des repas (avec supervision)
  • Aider pour faire les courses

6 à 11 ans

  • Arroser des plantes
  • Sortir les poubelles
  • Passer l’aspirateur

4. Leur laisser prendre de petites décisions

La prise de décision est l’une des compétences les plus importantes que les enfants doivent acquérir pour devenir des adultes matures et équilibrés. Dans l’idéal, donne-leur un panel d’options parmi lesquels ils pourront choisir et augmente-les à mesure qu’ils grandissent. Par exemple, si tu vas au magasin avec un enfant de 3 ans qui veut que tu achètes toutes les friandises, tu peux lui dire qu’il ne peut pas tout avoir, mais qu’il peut choisir entre un paquet de bonbons, une bouteille de soda ou un paquet de biscuits.

Une autre bonne idée pour encourager la prise de décision chez nos enfants est de les laisser choisir les vêtements qu’ils veulent porter. Cela les aidera à renforcer leur estime de soi, à exprimer leurs opinions et te facilitera la tâche !

5. Introduire un animal de compagnie dans la maison

Tout doux et tout mignons, les animaux de compagnie présentent de multiples avantages pour le développement des enfants. Mais lorsqu’il s’agit d’accueillir un animal domestique à la maison, il est important que les enfants prennent bien conscience de toutes les responsabilités qui l’accompagne. Nourrir l’animal, par exemple, peut être un bon moyen de responsabiliser les enfants. Jouer avec lui peut aussi améliorer les compétences sociales de nos enfants et renforcer leur estime de soi.

6. Leur lancer un nouveau défi au moins une fois par mois

Relever des défis est très important pour que les enfants aient confiance en eux. Par conséquent, il est bon de leur proposer de nouveaux défis qu’ils sont capables de relever en fonction de leur âge, de leurs capacités et de leur développement. Par exemple, tu peux demander à un enfant de 3 ans de s’habiller tout seul, de faire un dessin ou de chanter une chanson.

7. Être patient et ne pas critiquer leurs tentatives

Quand on fait quelque chose pour la première fois, on est susceptible de faire des erreurs et de devoir recommencer plusieurs fois jusqu’à ce qu’on y parvienne. Puisque cela nous arrive à nous, adultes, il faut être encore plus tolérants envers les plus petits. Il est donc essentiel de faire preuve de patience à leur égard et de valoriser leurs tentatives au lieu de les critiquer. Les critiques et les corrections constantes ne feront que donner aux enfants une mauvaise image d’eux-mêmes et un sentiment d’incapacité. Lorsqu’elle est appliquée de manière opportune et mesurée, la valorisation peut être un outil formidable pour renforcer l’estime de soi, la confiance en soi et la maturité des enfants.

8. Leur apprendre comment effectuer une tâche afin qu’ils puissent mieux la réaliser eux-mêmes

Tu es le premier professeur de ton enfant, donc si tu veux qu’il réalise une tâche en particulier, tu dois d’abord lui apprendre à l’effectuer. Autrement, il pourrait être frustré et ne pas se lancer tout simplement parce qu’il ne sait pas comment s’y prendre. Premièrement, dis-lui ce qu’il doit faire ; deuxièmement, montre-lui comment ; et troisièmement, procède étape par étape. En général, les enfants apprennent beaucoup mieux s’ils peuvent observer les adultes effectuer des choses. Si tu montres l’exemple, ton enfant se sentira plus confiant et plus sûr de lui et n’aura pas l’impression de faire quelque chose à l’aveuglette, ou peur de se tromper.

9. Les écouter et explorer leurs craintes

Les peurs durant l’enfance sont tout à fait normales. Néanmoins, en tant qu’adultes, nous devons être conscients des angoisses des enfants, les écouter et les rassurer. Il est essentiel que nos petits puissent nous confier leurs sentiments et que nous leur fassions comprendre que la peur est quelque chose de naturel. Une bonne idée pour calmer la peur est d’expliquer comment on a surmonté une angoisse nous-même avec un exemple personnel.

10. Encourager leur autonomie en faisant confiance à leurs capacités

Ce point peut se résumer en une phrase simple : si tu crois que tu peux le faire, l’enfant le croira aussi. Nous avons l’habitude de montrer le chemin, d’enseigner et de guider les petits. Nous pourrions même penser que ce sont les enfants qui doivent faire confiance aux adultes et non l’inverse. Mais il est si important de faire davantage confiance aux volontés et aux envies des petits et, ce faisant, leur transmettre notre foi en leurs capacités. C’est le meilleur moyen d’élever des personnes confiantes, avec une forte estime de soi.

Et toi, quelles techniques utilises-tu pour aider tes enfants à devenir indépendants et sûrs d’eux ? Raconte-nous ton expérience dans les commentaires ci-dessous afin que nous puissions tous en tirer des enseignements.

Partager cet article