Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Faits sur les enfants que même les parents expérimentés ne savent pas

Chaque parent souhaite comprendre son enfant même si ce n’est pas toujours évident. Les petits ne cessent de nous surprendre et, au final, c’est nous qui devons changer.

Chez Sympa, nous avons trouvé des faits intéressants liés au développement psychologique et physique des enfants et souhaitons les partager avec toi en espérant qu’ils t’aideront à comprendre ton bout de chou.

1. Les premières semaines après la naissance, le bébé ne peut pas pleurer

Bien sûr qu’un nouveau-né a des canaux lacrymaux mais ils ne contiennent pas suffisamment de liquide. Celui-ci est produit uniquement pour protéger les yeux mais ne peut pas s’échapper sous forme de larmes. C’est donc normal qu’au début le bébé ne puisse que crier.

2. Les enfants ont plus de papilles gustatives que les adultes

Les bébés sont de vrais experts de goût sans le savoir. Un enfant moyen a environ 10 milles papilles gustatives tandis qu’un adulte n’en a que 5 milles. Les enfants sentent donc plus de nuances de goût mais ils ne savent pas toujours les exprimer. Par exemple, un plat que nous trouvons assez neutre au goût, peut leur sembler trop amer ou acide pour pouvoir le manger. C’est donc évident que les enfants préfèrent des plats sucrés puisque leurs papilles rendent leur goût encore plus agréable.

3. Avant l’âge de 5 mois, l’enfant n’est pas encore capable de distinguer le goût du sel car ses papilles gustatives ne sont pas encore bien développées.

On croit qu’au tout début de sa vie l’enfant ne perçoit que le goût amer et acide. C’est seulement vers l’âge de 5 mois, quand toutes les papilles gustatives sont formées, qu’il commence à distinguer le goût salé. Les bébés restent assez indifférents au goût salé ce qui fait croire aux scientifiques qu’ils ne le sentent pas jusqu’à l’âge de 5-6 mois.

4. Le bébé ne perçoit pas la couleur bleue

Il est considéré que les premières couleurs qu’un bébé commence à percevoir sont le rouge et le jaune. La capacité de distinguer des nuances du bleu se développe à partir de 4 mois. Les ophtalmologues conseillent d’entourer le nouveau-né de jouets rouges et jaunes pour lui assurer un développement harmonieux.

5. Les premiers sons du bébé sont très importants

Il nous semble que le langage du bébé n’est qu’un répertoire de sons, mais en réalité, c’est un signe de sa volonté d’apprendre.

Selon les neuroscientifiques, le dialogue des parents avec leur bébé joue un rôle très important car il stimule le développement de son cerveau.

6. Les yeux ne changent presque pas de taille avec l’âge

Le fait que les enfants ont l’air d’avoir de grands yeux a une explication très simple : ils semblent grands comparés au visage. La taille des yeux augmente le plus durant les premiers trois ans, après quoi, ils ne changent presque plus. En guise de comparaison : l’œil d’un enfant de trois ans fait 23 mm tandis qu’à 20 ans sa taille serait de 24 mm.

7. Quand l’enfant rit, il améliore son immunité

Rire et sourire est au début le seul moyen pour un bébé de communiquer avec ses proches. Le bébé sourit environ 200 fois par jour et, par le rire, il exprime de la joie et nous fait comprendre que tout va bien. Le rire peut aider les enfants à soulager le stress. Selon les scientifiques, le rire est le meilleur remède et la principale défense de l’immunité des enfants. Par conséquent, il ne faut pas gronder les enfants qui " font les guignols ", car pour leur santé, il est recommandé de rire au moins 300 fois par jour ce qui est environ toutes les 3 minutes.

8. " Si je ne vois pas quelque chose, personne ne le voit ". Cette affirmation est normale pour un enfant de 3 ans.

Il peut t’arriver une telle situation étrange : l’enfant couvre les yeux de sa main et pénètre dans la pièce pour piquer des bonbons tandis que tu y es. L’enfant pense que tu ne le verras pas parce qu’il ne te voit pas. Les adultes le trouvent drôle mais les enfants y croient vraiment. Cela signifie que leur pensée logique n’est pas encore bien développée et qu’ils prennent tout trop à la lettre.

9. Les adolescents sont plus vulnérables que les jeunes enfants

Pour leur développement, les adolescents ont besoin de plus de sommeil que les adultes et les jeunes enfants, soit de 9 à 10 heures par jour. Selon certaines études, l’augmentation et la baisse du taux de mélatonine chez les adolescents surviennent dans la nuit et le matin plus tard que chez les adultes et les jeunes enfants. Cela peut expliquer le fait que les adolescents restent longtemps debout la nuit et qu’ils n’arrivent pas à se réveiller tôt le matin. Mais comme ils doivent se lever pour aller à l’école, ils perdent chaque jour les minutes de sommeil nécessaires.

10. Les câlins constituent un besoin vital pour les enfants

Faire un câlin à l’enfant est un moyen rapide de lui montrer son importance. Les enfants qui n’ont pas eu assez de caresses manquent de confiance en soi et d’empathie.

Et toi, connaissais-tu ces faits ? Peux-tu en citer d’autres ? N’hésite pas à le faire dans les commentaires.

Photo de couverture Depositphotos