Sympa
Sympa

10+ Personnes qui ont du mal à vivre sans le soutien de leur maman

Une maman, c’est celle vers qui on doit pouvoir se tourner quand tout va bien, et quand tout va mal. Elle est là pour nos réussites comme pour nos échecs, pour nos joies comme pour nos peines, dans les bons comme dans les mauvais moments. Une maman, c’est un phare dans la tempête, une épaule sur laquelle on peut se reposer, une guerrière prête à tout pour notre bonheur. Malheureusement, certaines mères n’ont pas pu, ou ne peuvent pas offrir ce soutien à leurs enfants.

Ceux-ci, un peu perdus, se retrouvent dans l’impossibilité de leur dire ce qu’ils ont sur le cœur. Ils ont éprouvé le besoin cathartique d’écrire une dernière fois à leur maman, dans l’espoir que, où qu’elle soit, elle les entende. Afin de t’aider à trouver le courage de parler à ta maman, tant que tu le peux encore, Sympa partage avec toi ces lettres ouvertes pleines d’émotions. N’aies pas peur d’aller jusqu’au bout, nous t’avons trouvé un bonus rempli d’amour.

“Hey maman... Je me suis fiancée ce week-end.”

  • Elle est merveilleuse avec moi, mais c’est très difficile de profiter de ce moment sans penser à tous les membres de ma famille que j’ai perdu parce que je suis amoureuse d’une femme. Tous nos amis sont sur un petit nuage, mais j’espère vraiment que toi aussi tu es heureuse pour moi. © hyoh-h / Reddit

“Maman, j’ai entendu ma belle-mère parler dans mon dos, et ça m’a brisé le cœur”

  • Maman, j’aurais aimé pouvoir te téléphoner et tout te raconter, parce que j’ai vraiment besoin d’un soutien maternel en ce moment. Hier, ma fille de trois ans s’est fait mal à la main. Je ne l’ai pas vu sur le moment, donc je ne savais pas à quel point c’était grave. Elle pleurait beaucoup, disant que son “bras avait tourné”. On l’a emmenée à l’hôpital pour vérifier qu’elle n’avait rien de cassé. Comme un seul parent était autorisé à rester, mon mari est resté, et je suis rentrée.
    Comme elle ne savait pas que j’étais là, ma belle-mère a raconté à toute la famille que nous étions trop fragiles, que ma fille était trop “gâtée”, qu’elle faisait semblant et que ça aurait pu attendre. Toute la famille était d’accord. Aucune compassion, aucune empathie. Je ne vois même pas pourquoi ça l’énerve ; ce n’est pas comme si on avait sacrifié quoi que ce soit pour s’occuper d’elle, c’était le lendemain de Noël, et chacun vaquait à ses occupations.
    On n’embête personne à faire ce que tout parent devrait faire : prendre soin de son enfant. Chose qu’elle ne devait pas faire souvent, vu qu’elle a répété qu’elle “n’avait pas emmené ses enfants chez le docteur quand ils ont eu la coqueluche”, parce que “ça passerait”. Ses enfants ont tous survécu, donc je suppose... Qu’elle avait raison ? Lol. © ohmy-legume / Reddit

“Bonjour maman, j’ai obtenu mon bac ! J’ai été renvoyée, exclue, et j’ai manqué plus de 200 heures de cours à cause de ma santé mentale, mais j’ai quand même réussi à décrocher le tableau d’honneur !”

“Maman, je n’aurais jamais imaginé que je serai le dernier”

  • Maman, comme tu le sais sûrement, Dan nous a quitté au début du mois, et maintenant, de nous six, je suis le dernier encore là. Je n’aurais jamais imaginé que ça se passerait comme ça. J’ai bientôt 60 ans, et vous êtes tous partis maintenant. Toi, papa, sœurette, Rick et Dan. Je suis seul au monde maintenant, et la vie m’oblige à reste seul. Même mon meilleur ami est monté au ciel.
    Mais rassure-toi maman, il y a de bonnes nouvelles. J’ai fini de payer ma maison que j’adore, et mes chats me donnent la force de continuer. J’ai même commencé à faire de la rééducation dans l’espoir de pouvoir marcher à nouveau. Je n’ai pas de dettes, je vis bien, et mon cœur se porte mieux que jamais. Le problème, c’est que je n’ai personne avec qui partager ces bonnes nouvelles. Personne à qui demander des conseils, et pire, personne pour m’aider à me souvenir. Personne avec qui se rappeler du bon vieux temps.
    Mais je n’abandonne pas ! J’espère pouvoir continuer à garder tous nos souvenirs aussi longtemps que possible, pour pouvoir les partager avec quelqu’un de nouveau que je vais aimer. Je vais continuer à tirer le meilleur parti de ma vie, jusqu’à ce qu’on se retrouve tous ensemble. © Ok-Bodybuilder4303 / Reddit

“Bonjour maman, je viens littéralement de me faire un nouvel ami. Je pense que tu aurais aimé le rencontrer.”

“Je dois subir une mastectomie, et je n’ai personne pour me soutenir”

  • Après six tumorectomies en 30 ans, je ne peux plus supporter davantage de traumatismes, de crises existentielles à chaque scan, biopsie, mammographie, rayons X et scanner. J’ai donc décidé de subir une mastectomie pour en FINIR avec cette torture. Ma mère et ma sœur sont furieuses, parce qu’elles n’auraient pas pris la même décision que moi.
    Je suis donc seule dans cette épreuve, et je n’arrive pas à croire qu’elles me laissent tomber. J’ai juste besoin qu’on me soutienne dans mon choix, et qu’on me rassure que tout ira bien. Que je serai toujours une femme, même sans poitrine, et qu’il n’y a pas de mal à choisir ma santé mentale et physique plutôt que mon apparence. Y a-t-il une mère qui pourrait prétendre être la mienne et me réconforter ? © EmeraldGreenPhoton / Reddit

“Selfie de premier jour !”

  • “Après un mois d’entretiens, d’évaluations, de pleurs et de tests, j’ai enfin obtenu le travail génial pour lequel je postulais. Ma mère biologique s’en fiche, mais moi, je suis fière de moi...” © perpetual_hunger / Reddit

“Maman, j’ai enfin réussi à faire quelque chose de mes dix doigts”

  • Ma chère maman, pendant toute mon enfance et mon adolescence tu as refusé de me laisser faire quoi que ce soit de mes mains, parce que tu disais que j’étais incroyablement maladroit, et que je ne ferais jamais rien de mes dix doigts. Je t’ai crue jusqu’à aujourd’hui, mais j’ai finalement réussi à raccorder une baignoire en emboîtant un tas de tuyaux en PVC (l’opération a pris plus de quatre heures et beaucoup de jurons mais c’était quand même amusant). J’aurais aimé te montrer que tu avais tort. J’aurais aimé que tu me donnes une chance :( Mais au moins maintenant, je peux enfin croire en moi et être fier. © anzu68 / Reddit

“Bonjour Maman, je me suis mis du vernis à ongle bien que tu m’aies dit que ça te faisait honte parce que je suis un garçon. Je trouve que je me suis bien débrouillé.”

“Maman, j’ai enfin appris comment faire pour sentir bon”

  • À la puberté, j’étais l’ado qui sentait mauvais à l’école, et c’est toujours le cas à la maison en tant qu’adulte, parce que ma mère ne m’a jamais appris à me laver correctement. J’ai 25 ans maintenant, et j’ai enfin appris qu’il fallait se laver de haut en bas, et que je pouvais essayer un savon anti-bactérien pour lutter contre l’odeur de mes aisselles (je savais déjà pour le déodorant). Hier, pour la première fois de ma vie, après la douche et au réveil, il n’y avait pas d’odeur désagréable. J’aurais aimé pouvoir partager ça avec ma mère, mais elle serait juste dégoûtée qu’il m’ait fallu si longtemps. Je sais que ça a l’air bête d’être fier de ça, mais cela fait 12 ans que j’en souffre. © anzu68 / Reddit

“Salut Maman”

  • Je sais que tu es décédée et que tu ne m’étais pas d’un grand soutien, mais voici Glacier. Il va bientôt devenir mon chien d’assistance. Tu m’as peut être traitée de folle psychotique, mais je souffre de schizophrénie, et je suis fière de dire que je suis une personne atteinte de schizophrénie. Je suis fatiguée de cacher que je suis atteinte de cette maladie. © Shaydaprincess / Reddit

Bonus : À mes enfants

  • “Je vous aime, et je vous souhaite un joyeux Noël. S’il vous plaît, venez me voir aujourd’hui, on se mettra sur le canapé et on regardera votre film préféré. Je vous cuisinerai ce que vous voudrez. Je vous ai pris le cadeau dont vous rêviez, j’espère que cela vous fera plaisir. Il neige aujourd’hui, les lumières percent à travers la nuit, le chocolat chaud est prêt, et j’ai des chamallows de toutes les tailles. Je vous ai pris des chaussettes aussi ; je n’ai pas pu m’en empêcher, elles vous tiendront chaud. N’ayez pas peur de me parler, même si vous êtes fâchés contre moi, je vous écouterai et je m’améliorerai. Quoi qu’il advienne, je vous aime, et je vous aimerai toujours. Maman.” © k5pr312 / Reddit

Même si la communication peut parfois être difficile au sein de la famille, il faut profiter de la présence de sa maman tant qu’elle est encore là. Et toi, à quoi ressemble la communication avec ta maman ? Quelles sont les choses que tu aimerais lui dire, mais que tu n’oses pas ? Comme les lettres ci-dessus, écris un message caché à ta maman en commentaire !

Photo de couverture mcspicynuts / Reddit
Sympa/Psychologie/10+ Personnes qui ont du mal à vivre sans le soutien de leur maman
Partager cet article