12 Remarques sur ta maison que tes invités ne te feront pas ouvertement, mais diront plutôt derrière ton dos

On dit souvent que lorsqu’on entre chez quelqu’un en tant qu’invité, on doit se comporter en aveugle, et lorsqu’on en sort, on doit le faire en muet. Mais nous sommes humains et souvent nous ne pouvons pas résister au désir d’examiner scrupuleusement la façon de vivre de nos hôtes. Pour être honnête, nous rapportons même parfois à nos autres amis que Mila n’hésite pas à impliquer les invités dans la découpe des oignons et que chez Alex, la litière du chat se trouve dans la cuisine.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui dressé pour toi une liste de 12 habitudes incompatibles avec la véritable hospitalité.

1. Des livres spécifiques laissés à la vue

Tu peux seulement être en train de t’informer sur l’hypnose ou les remèdes naturels par le biais des livres, et voilà que certains de tes invités te regardent déjà avec une méfiance mal dissimulée. Tu n’es pas obligé de cacher tes centres d’intérêt à tes meilleurs amis, mais si tu reçois des personnes qui ne font pas partie de ton cercle le plus proche, certaines choses doivent être mises hors de la vue.

  • Il y a quelques années, j’ai voulu mettre en contact l’une de mes amies avec un copain. Ils ont fait connaissance et tout allait bien jusqu’au moment où le garçon l’a invitée chez lui. Mon amie m’a téléphoné dans un état proche de l’hystérie en me disant : " J’entre dans sa chambre, et je vois un livre sur l’urinothérapie sur le lit. De quoi je dois parler avec lui maintenant ?! "

2. L’absence d’accessoires nécessaires dans les toilettes

Dans les films et les séries, les personnages peuvent rester une demi-journée chez quelqu’un sans aller aux toilettes, mais dans la vraie vie on a tous des besoins physiologiques. On ne souhaiterait même pas à notre pire ennemi de se retrouver aux WC chez quelqu’un, sans brosse ni désodorisant.

L’invité ne doit pas être obligé de fouiller partout à la recherche d’un moyen qui l’aidera à effacer les traces de son passage. Un hôte attentionné laissera les accessoires nécessaires à la vue de tous ou expliquera simplement où ils se trouvent. Si l’invité ne trouve que du papier toilette dans les WC (et il peut déjà s’estimer heureux), différentes pensées lui traversent l’esprit : les hôtes veulent-ils le mettre dans l’embarras ? N’utilisent-ils pas de brosse eux-mêmes ? Font-ils des économies sur les produits nettoyants ?

3. La température ambiante

Dans les transports en commun, nous sommes parfois mécontents de la température ambiante : tantôt il fait trop chaud, tantôt trop froid. Et les deux nous agacent au même degré. Mais si dans les transports en commun, nous pouvons toujours placer un mot de mécontentement, chez les gens nous préférons subir par politesse.

La température la plus confortable pour la plupart d’entre nous se situe aux alentours de 20 °C. On peut la prendre comme point de référence et simplement observer les invités : il est facile de remarquer si une personne a trop chaud ou trop froid.

4. Les tentatives d’imposer la compagnie de son animal

Tous les invités ne seront pas forcément ravis de voir un chat blanc angora s’installer sur leur pantalon noir. Certaines personnes ont même peur des animaux et un contact avec ne serait-ce qu’avec un petit Chihuahua peut les mettre dans un état de stress intense. Beaucoup de chats et de chiens n’aiment pas non plus être poussés dans les bras d’un étranger. Parfois, pour le bien de tous, il vaut mieux isoler l’animal dans une autre pièce.

  • Nous rendions visite à la famille de mon mari. On m’a fait asseoir dans un fauteuil et à côté, sur un guéridon, on a posé une tasse de thé et des biscuits. J’étais donc en train de boire mon thé (qui était d’ailleurs fade et pas bon), lorsqu’un chat à poils longs a sauté sur la table et a posé sa queue dans l’assiette avec les biscuits. Les hôtes se sont montrés totalement gaga, mais moi je n’étais pas ravie du tout. Je leur ai dit : “Le chat s’est allongé sur les biscuits.” Ils m’ont répondu : “C’est parce que c’est sa table, c’est sa place, il se met TOUJOURS là.” Donc en gros on m’a installée avec mon thé dans le coin du chat : c’est le comble du manque de respect envers les invités. © Vera/ AdMe.ru

5. Les effets personnels dans les endroits très en vue

Les invités n’ont pas besoin de savoir que leur hôte porte un slip avec des Schtroumpfs et que la maîtresse de maison préfère les protège-slips parfumés. Les produits d’hygiène personnelle peuvent être temporairement cachés dans un meuble et l’étendoir avec le linge peut être placé dans une autre pièce.

La brosse à cheveux mérite d’être mentionnée à part. Une fille a posté une vidéo sur TikTok sur la façon dont elle nettoyait ses brosses à cheveux. À la fin de la vidéo, elle a demandé aux abonnés s’ils faisaient pareil. Certains utilisateurs ont déclaré qu’ils ne s’embêtaient pas du tout avec ce genre de choses, mais la plupart ont été choqués que l’on puisse ne pas faire attention à la propreté des peignes. C’est pourquoi laisser une brosse avec des touffes de cheveux dans la salle de bain peut dégouter plus d’un invité.

6. Faire la vaisselle en présence des invités

Si l’hôte se lève au milieu du repas pour aller faire la vaisselle ou s’il attrape en panique un chiffon lorsqu’une miette tombe par terre, les invités peuvent se sentir mal à l’aise. Soit on leur reproche tacitement d’être sales, soit on veut les renvoyer chez eux au plus tôt. Afin de ne mettre personne dans l’embarras, il vaut mieux se détendre, profiter du moment, et faire le ménage après que tout le monde est parti.

7. Des affaires éparpillés et pas d’étagères libres

Si l’invité reste pour la nuit, il serait poli de lui libérer une étagère ou une partie d’un meuble où il pourra ranger ses affaires. Personne ne sera ravi à l’idée de laisser ses vêtements par terre ou de devoir ranger les affaires éparpillées de ses hôtes, afin de trouver une place où mettre les siennes.

Si ton invité est passé te voir seulement pour quelques heures, il faut lui faire de la place sur le porte-manteau pour ses vêtements d’extérieur et pour son sac.

8. La vaisselle mal faite

L’époque où la plus belle vaisselle de la maison était réservée aux convives s’estompe peu à peu. Mais cela ne signifie pas pour autant que les invités seront ravis de manger dans une assiette mal lavée ou de boire dans une tasse avec des traces. Soit dit en passant, les traces de thé et de café peuvent être facilement éliminés avec du bicarbonate de soude.

  • Un jour, j’étais invitée chez une copine. Lorsque j’ai fini mon assiette, elle l’a prise, l’a posée par terre et a appelé le chien. Le chien est venu en courant et a commencé à lécher les restes. Je n’ai plus envie d’y retourner. © Mila / AdMe.ru

9. Une situation pas nette avec les serviettes

Lorsqu’un convive entre pour la première fois dans la salle de bain de quelqu’un, de nombreuses questions lui trottent dans la tête. Avec quoi s’essuyer les mains ? Est-ce que je peux prendre cette grande serviette duveteuse ? Cette petite serviette marron est-elle destinée aux invités ?

On accroche une serviette propre dans la salle de bain avant l’arrivée des invités. Idéalement, elle doit être placée près du lavabo, car cela implique que l’on peut s’en servir.

10. Une entrée encombrée

Imagine la situation : tu entres chez quelqu’un, tu trébuches sur des chaussures éparpillées, tu heurtes un vélo appuyé contre le mur et tu termines ton vol plané en retournant un meuble bas avec un pot de fleurs. Ce n’est pas du tout de cette manière que les retrouvailles amicales doivent commencer.

L’entrée doit être libérée et rangée à l’avance, peu importe s’il s’agit d’un appartement ou d’une maison. Il ne sera pas superflu d’essuyer la poignée de la porte, car elle est toujours plus sale qu’elle en a l’air.

11. Des excuses constantes pour le désordre

Parfois, on peut penser que notre maison aurait pu être mieux rangée et nettoyée, mais cela ne vaut pas la peine de l’accentuer. Des expressions telles que " Désolé pour le désordre " ou " Désolé, mon enfant a encore éparpillé des jouets " sont source de confusion. Le visiteur peut tout à coup se sentir coupable d’avoir envahi le territoire au mauvais moment.

  • Notre voisine invitait souvent notre famille à fêter des évènements, et c’était " un vrai plaisir " de lui rendre visite. Avec des notes légèrement agressives dans sa voix, elle commentait chaque détail et s’excusait de tout, comme si elle attendait que l’on la contredise. " Pardonnez-moi, chers invités, je n’ai pas eu le temps de laver les toilettes. J’ai préparé tellement de choses pour vous, alors que personne ne m’a aidée. Mais n’y prêtez pas attention, il y a une lavette pour essuyer la lunette. "

12. La règle tacite du “on est entre nous, là”

Certaines personnes n’hésitent pas à laver la litière du chat dans l’évier de la cuisine pendant que l’invité est assis à table et essaie de ne pas s’étouffer avec un morceau de gâteau. Nous avons envie de croire que ce genre d’hôtes sont rares, mais on n’est jamais à l’abri d’un incident.

  • Nous sommes allés rendre visite à une cousine de mon mari qui venait d’avoir un bébé. En plein milieu du festin, l’hôtesse a crié joyeusement : " Qui est-ce qui a la couche pleine, ici ? " Les mouvements qui ont suivi nous ont fait comprendre qu’elle allait changer son bébé sur-le-champ. Presque tous les invités ont immédiatement trouvé une excuse pour quitter la table. Mon mari et moi avons convenu que notre prochaine visite aurait lieu lorsque l’enfant aura grandi.

Et toi, as-tu déjà vécu des situations terriblement gênantes en tant qu’invité ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires, elle sera peut-être la cerise sur le gâteau de notre prochain article !

Photo de couverture Depositphotos.com
Partager cet article