Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Secrets pour maîtriser les dépenses, économiser de l’argent et réaliser son rêve

Nous avons tous entendu parler de la gestion des finances personnelles, de la nécessité d’établir des listes de courses et d’épargner, mais aucune de ces connaissances ne nous a fait gagner un capital ou rendu plus riche. L’argent continue à nous filer entre les doigts.

Chez Sympa, nous avons décidé de trouver des conseils simples mais efficaces pour t’aider à éviter les dépenses impulsives et à faire preuve de plus de rationalité.

1. Visualise

Comment ça marche ? Les spécialistes du marketing font tout pour que tu aies envie d’acheter dès que tu arrêtes ton regard sur un produit. Ce n’est pas par hasard que les cabines d’essayage se situent au fond du magasin et que les marchandises les plus chères sont à la hauteur des yeux. La mise en avant des promos, les lettres VENTE dans les vitrines, les cartes de fidélité, les odeurs agréables et la musique sont aussi leurs astuces.

Que faire ?

  • Variante № 1. Fais le " test avec un étranger ". Tu as envie d’une robe ? Imagine une personne qui tient ta future robe dans une main et l’argent que tu paieras dans l’autre. Que choisirais-tu ? Si c’est l’argent qui t’attire, il se peut que ce vêtement ne soit pas aussi indispensable que ça.
  • Variante № 2. Projète-toi dans six mois et regarde ton achat. Voici une robe, portée une seule fois, suspendue désormais sur un cintre dans ta garde-robe. Enregistre ce moment et utilise-le pour prendre la bonne décision.

Active ton imagination et ne te laisse pas emporter par une impulsion sans essayer les deux options.

2. Ne prends pas le produit que tu souhaites en main

Comment ça marche ? Les gens apprécient beaucoup les choses qui leur appartiennent et quand tu prends un produit en main, tu décides d’une manière inconsciente que c’est déjà à toi, et voilà que le prix exorbitant te paraît tout à fait justifié, que tous les conseils d’économie sont oubliés, et que tu vas à la caisse avec le smartphone dont tu n’as pas besoin.

Que faire ?

  • Demande au vendeur de te montrer comment fonctionne le téléphone ou de déployer le pull qui te tient à cœur.
  • Réduis le nombre des courses en ligne. Des études montrent que les achats sur internet aboutissent aussi à un comportement impulsif lorsqu’il s’agit de personnes qui ont du mal à se contrôler.

L’essentiel est d’éviter le plus possible de prendre en main ce qui te plaît.

3. Vas vers la gauche

Comment ça marche ? La plupart des clients tournent à droite lorsqu’ils entrent dans un magasin parce qu’ils sont droitiers. Les spécialistes du marketing en sont conscients et mettent les produits les plus chers dans la partie droite de la surface de vente.

Que faire ?

  • Prépare bien tes courses : établis la fameuse liste et suis-la, cela t’habituera à la discipline.
  • Fais attention aux produits qui sont en bas et en haut, ils s’avèrent moins chers.
  • Ne prends pas le panier, porte ce que tu comptes acheter dans tes mains. Si ta liste est assez longue, tu as le droit au panier, mais pas au caddie, il te pousse à acheter plus.

N’oublie pas que la préparation est la clé d’une consommation avertie.

4. Ne mâche pas de chewing-gum

Comment ça marche ? Chez les personnes qui mâchent du chewing-gum, le sang afflue mieux vers le cerveau en améliorant la fonction cognitive. Tu as donc une plus grande envie de passer du temps avec les autres, de regarder les marchandises et de réfléchir aux achats.

Que faire ?

  • Pas de chewing-gum. Selon des études, la mastication te fait passer plus de temps à choisir un produit et à acheter plus que prévu.
  • Concentre-toi sur ce dont tu as besoin et ne te laisse pas distraire par des offres " séduisantes ". Tu as besoin d’une liste de courses ou au moins d’une idée bien précise de ce que tu recherches.
  • Limite le temps que tu prévois de passer au magasin. Je suis venu, j’ai vu, j’ai acheté.

Ton mot d’ordre ‒ pleine conscience, maîtrise de soi et pas de chewing-gum.

5. Ne regarde pas autour de toi

Comment ça marche ? On voit un prix promo et on cherche à acheter le produit pour faire une bonne affaire, alors qu’il n’a aucune utilité. C’est un instinct : une perte éventuelle nous perturbe plus que la dépense, et la simple pensée que si tu n’achètes pas maintenant, tu n’auras pas cette même chance plus tard, suscite une inquiétude.

Quelle est la bonne chose à faire ?

  • N’hésite pas à ignorer les promos qui ne figurent pas sur ta liste.
  • Quand tu as pris tout ce qu’il te faut, vas directement à la caisse. Et n’oublie pas un " non, merci " poli à l’offre du caissier d’acheter sept feijoas pour le prix de deux.

Faire face à la peur de perdre te fera gagner.

6. Prends ton temps au lieu de prendre le produit

Comment ça marche ? Quand tu entends un consultant vanter une super promo valable uniquement aujourd’hui, un produit à un prix exceptionnel ou une offre unique, tu es disposé à prendre une décision impulsive que tu regretteras plus tard.

Que faire ? Pour faire le bon choix, il faut patienter.

  • Résiste à la tentation. Attends une journée s’il s’agit d’un désir soudain, et au moins trois jours avant d’effectuer un achat important.
  • Profite bien de ce délai : consulte des vidéos sur YouTube, compare les prix, lis les retours des utilisateurs.
  • Convertis la somme de la dépense prévue en nombre d’heures travaillées, parfois cela suffit pour te faire changer d’avis.
  • Fais l’inventaire de tout ce que tu as dans cette catégorie. Parfois, en regardant ce que tu possèdes, tu réalises que tu as vraiment besoin de très peu de choses.

L’attente est aussi un moment plaisant et si tu finis par acheter, tu ne perds donc rien.

7. Vis pour vivre, pas pour dépenser

Comment ça marche ? Le goût de la vie se perd au moment où les courses arrêtent d’être une nécessité et se transforment en hobby ou en occupation par défaut dès que tu as une minute de libre. La bonne humeur après avoir acheté quoi que ce soit ne dure que 20 minutes et cède sa place à l’irritation et la culpabilité d’avoir trop dépensé.

Que faire ?

  • Achète quand il y a un besoin et n’entre pas dans les magasins sans une raison valable.
  • Planifie tes achats. Le shopping peut effectivement apporter de la joie quand il est conscient et programmé. Si tu ne planifies pas tes dépenses, tu risquerais de ressentir de la honte et de la tristesse à cause des quelques pièces qui restent dans ton porte-monnaie.

Les courses ne sont pas un objectif, mais une petite partie de la vie.

8. Épargne ce que tu as économisé

Comment ça marche ? Tu connais le montant de tes dépenses hebdomadaire. Dimanche, tu jettes un coup d’œil dans ton portefeuille (ou consultes le relevé bancaire) et constates qu’il te reste quelques billets " de trop “. Si tu laisses cette économie dans le portefeuille, tu risques de la dépenser tout bêtement.

Que faire ? Investis dans ton propre avenir.

  • Ne dépense pas les entrées d’argent dites ” surprises ". Un ami a rendu sa dette ou tu as réussi à économiser ? C’est excellent ! Divise cette somme en 2 parties : l’une est à dépenser pour te faire plaisir et la deuxième est à mettre de côté pour ton rêve ou un grand projet.
  • Conserve et étudie les tickets de caisse, ils te renseignent souvent sur le montant de la remise. Sors tout de suite l’argent économisé de ton portefeuille ou transfère-le sur un compte dédié à cet effet. Toutes les pièces de monnaie que tu trouves dans le sac et dans les poches sont à mettre dans ta tirelire.
  • Renonce aux petites choses dont tu peux facilement te passer. Ainsi, par an, tu peux épargner quelques centaines d’euros que tu dépenses d’habitude en petites sommes en te payant tous les jours un café.

Dote-toi d’une tirelire, pas forcément sous la forme d’un cochon classique, mais un truc sympa, alors le processus te fera plaisir. Si tu utilises une carte bancaire, à la fin de la semaine, fais un virement de ce qui te reste vers un compte d’épargne.

9. Épargne pour un seul but

Comment ça marche ? Tu veux tout et tout de suite, tu as fixé de nombreux objectifs et tu as un grand rêve inaccessible. C’est là que tu commences à hésiter : qu’est-ce qui est plus important, sur quoi épargner et combien ?

Quelle est la bonne chose à faire ?

  • Sélectionne une cible. Elle ne doit pas être immense, mais surtout unique, alors l’économie sera plus efficace et l’objectif va se rapprocher petit à petit.
  • Ne t’arrête pas. Quand tu as réalisé un désir, commence à épargner pour ta cible suivante.

Focalise-toi sur ton objectif et passe à autre chose seulement lorsqu’il est atteint.

10. Fais des rêves

Comment ça marche ? Il n’est pas facile de résister au désir d’être heureux maintenant même si on aura à payer pour plus tard. Pour cela, les crédits et les prêts sont tellement populaires.

Qu’est-ce qu’il faut faire ?

  • Pense à ton objectif chaque fois que tu es tenté d’acheter quelque chose " en dehors du budget ". Pose-toi la question : comment je vais y parvenir en achetant les petites choses alors que je peux mettre cet argent de côté pour financer mon rêve ?
  • Tiens un journal. Au lieu de juste penser à ton objectif, note-le : les gens qui le font, mènent leurs projets à bien plus souvent que ceux qui les gardent dans leur tête.

Une évaluation consciente permet d’éviter des dépenses inutiles.

11. Focalise-toi sur les raisons pour lesquelles tu veux épargner, pas seulement sur la façon de le faire

Comment ça marche ? Au moment de manger les pâtes sans rien, tu te rends compte que tu en as marre d’une économie pareille, et le lendemain, tu achètes des saucisses, une sauce, du pop-corn et même une barre de chocolat.

Qu’est-ce qu’il faut faire ?

  • Rappelle-toi plus souvent pourquoi tu fais des économies. Il s’est avéré que les gens qui ont bien réfléchi aux raisons d’économiser, ont réussi à mettre de côté plus que ceux qui se sont concentrés sur les techniques concrètes, par exemple, espacer les courses ou se priver de tout.
  • N’aie pas peur de prendre les décisions. La vie change, chaque semaine nous sommes obligés de prendre des décisions qui ne s’inscrivent pas dans nos plans financiers, et c’est normal. Avance vers ton objectif et ne te refuse pas les plaisirs de la vie.

  • Quelques conseils pour dépenser moins sans se priver sont à ta disposition ici.

La planification est plus efficace lorsqu’on est capable de gérer l’imprévisible sans perdre de vue l’objectif.

12. Jette un coup d’œil régulier dans ta cagnotte

Comment ça marche ? Souvent, les gens se concentrent sur la distance qui les sépare de leur objectif et non sur la distance qu’ils ont déjà parcourue. Ainsi, tu mets de l’argent de côté ou tu le transfères sur un compte d’épargne grâce au paiement automatique, mais tu ne vois pas cette ressource et ne la touches pas. En conséquence, l’argent devient abstrait, comme dans les jeux en ligne. D’un côté il t’appartient, mais de l’autre, il ne t’apporte aucune joie.

Qu’est-ce qu’il faut faire ? Il faut suivre l’exemple de l’Oncle Picsou qui plongeait dans son coffre-fort rempli de pièces d’or dans La Bande à Picsou et te rendre compte de l’évolution de ton épargne et te féliciter.

  • Passe en revue l’argent économisé. Cela t’aidera à comprendre si tes efforts sont payants.

  • Crée un rituel : vérifie tous les mois combien tu as dans ta cagnotte.

  • N’oublie pas de te récompenser pour le succès : lorsque tu parviens à la barre que tu t’es fixée, c’est le moment d’une petite fête et de quelques joies.

Ces gestes simples vont raffermir ta volonté d’atteindre ton objectif.

Bonus : 3 questions auxquelles il faut répondre pour acheter en client raisonnable

Voici trois critères fondamentaux sur lesquels reposent la théorie des dépenses conscientes et les conseils pour économiser de l’argent :

  • Aspect pratique. Prends ton temps et demande-toi : est-ce que j’ai vraiment besoin de cette chose et est-ce que je vais l’utiliser ?
  • Accessibilité financière. Si tu as répondu “oui” à la question précédente, demande-toi : est-ce que je peux me le permettre, est-ce une bonne solution en ce moment ? Si oui, passe à la question suivante, si c’est non, épargne en ajoutant ce désir dans la liste des cibles.
  • Émotions. La question à se poser : comment je vais me sentir lorsque je l’aurai acheté. Cette dépense va-t-elle saper mon moral ?

Et toi, as-tu des astuces pour éviter les achats impulsifs ? Qu’est-ce que tu fais pour épargner ? Fais part de ton expérience dans les commentaires.

Alena Sofronova pour Sympa