Sympa

14 Révélations d’une sociopathe qui remettront peut-être en question la “normalité” de tes amis

La caractéristique principale d’un sociopathe est le mépris total des droits et des sentiments des autres. Contrairement à la croyance populaire, ces gens ne fuient pas la société et ne se cachent pas dans des appartements sombres, mais ils vivent bien parmi nous. Selon des études, au moins une personne sur 25 souffrirait de ce trouble, et beaucoup ne se rendent tout simplement pas compte qu’elle sont malades.

Chez Sympa, nous avons décidé d’étudier ce phénomène de l’intérieur. Durant notre investigation, nous avons étudié attentivement un livre dont l’auteur a été diagnostiqué comme étant sociopathe, et nous avons renforcé la vision de la jeune femme avec l’opinion professionnelle des médecins.

Il n’y a pas si longtemps, la sociopathie et la psychopathie ont commencé à être considérées comme des synonymes. Au lieu de ces mots, le terme “trouble dissociatif de la personnalité” est maintenant utilisé. Afin de faciliter la compréhension de cet article, et suite à la demande de l’auteur du livre confessionnel, nous utiliserons tout de même l’ancien terme “sociopathie”.

Attention : Le texte qui suit est assez direct et arrogant. Le narcissisme est l’une des caractéristiques les plus importantes de la personnalité d’un sociopathe. Nous avons donc conservé au mieux le vocabulaire original employé par l’auteur pour que tu te rendes mieux compte de sa façon de penser.

“J’étais très jeune quand j’ai réalisé que j’étais plus intelligente que presque tout le monde autour de moi.”

  • “L’ego des sociopathes est toujours ‘surdimentionné’, comme les femmes sur les toiles de Rubens. Je respire la confiance en moi, et ça n’a rien à voir avec mon statut socio-professionnel.”

  • “Le plus facile pour moi, c’est de prendre soin de moi-même. Mes ongles sont parfaits et mes sourcils sont soigneusement épilés.”
  • “Je crois que la véritable intelligence est caractérisée par la capacité innée d’analyser son environnement, et le désir insatiable d’apprendre. On ne rencontre que rarement des personnes dotées de telles caractéristiques. J’ai d’ailleurs réalisé très jeune que j’étais plus intelligente que tous les gens qui m’entouraient.
  • "Mon sourire est comme celui d’une star de télévision : je souris en montrant des dents éclatantes (une grande rareté !), et j’attire l’attention sur moi, je ne la repousse pas. Tes parents seraient très heureux de voir une fille aussi belle et intelligente que moi sous leur toit.

Avis scientifique : Selon le livre de Martha Stout, une psychothérapeute ayant 25 ans d’expérience, tout sociopathe est arrogant et a de bonnes raisons de l’être. Blagues à part, les personnes atteintes de ce trouble ont souvent un QI très élevé, elles ont très bon goût, et prennent soin d’elles-mêmes avec méticulosité.

“Je donne 10% de mes revenus à des associations caritatives, et je donne des cours dans une école le dimanche.”

  • “J’ai très bien été traitée quand j’étais petite. Je n’ai jamais été une délinquante. Je n’ai jamais été en prison. Je suis une avocate assermentée doublée d’une scientifique qui publie régulièrement des articles dans des revues. Je donne 10% de mes revenus à des œuvres caritatives et j’enseigne dans une école le dimanche.
  • “Avez-vous déjà remarqué que votre charme et votre confiance en vous encouragent les gens à faire pour vous des choses qu’ils ne feraient jamais pour quelqu’un d’autre ? Certains appellent cela de la manipulation, mais moi, je pense que j’ai la capacité d’utiliser ce qui m’a été donné par Dieu.”
  • “Je suis libre de toute émotion confuse et irrationnelle, je peux élaborer des plans d’une grande stratégie, je suis intelligente, j’ai confiance en moi, et je suis bourrée de charme. En plus, je cherche à reconnaître quand d’autres personnes sont émotionnellement vulnérables ou embarrassées, afin d’agir avec elles d’une manière qui soit considérée comme acceptable par la société.

Avis scientifique : Martha Stout elle-même confirme dans son livre que les sociopathes n’ont absolument aucune retenue morale interne, et que ces personnes agissent en se fondant uniquement sur une rationalisation très froide. Ils le font habituellement dans le but de tirer un quelconque intérêt personnel. Ils ne sont pas non plus capables de ressentir de l’empathie, mais ils l’imitent généralement assez bien en copiant les modèles de comportements des personnes “saines”.

“Les sociopathes élevés dans des familles de classes moyenne et supérieure deviennent souvent des leaders.”

  • “J’ai du mal à me concentrer sur une seule chose pendant trop longtemps, je garde rarement le même emploi pendant plusieurs années.

  • “Le besoin pour les sociopathes d’avoir des stimulis externes se manifeste de différentes manières, propres à chacun d’entre eux. Cela ne me surprend absolument pas que certains sociopathes satisfassent ce besoin par le crime ou la violence. D’autres choisissent des formes plus légales d’assouvir leurs besoins : ils rejoignent les pompiers ou les services de renseignement.
  • “Je pense que les sociopathes qui ont grandi dans les couches inférieures de la société deviennent le plus souvent des délinquants, comme par exemple des trafiquants de drogue, tandis que les sociopathes élevés dans des familles de classes moyenne et supérieure, eux, deviennent des chirurgiens ou des leaders.”

Opinion scientifique : La lutte pour le pouvoir est la caractéristique la plus claire d’une personnalité sociopathe. On pense que la carrière idéale pour de telles personnes serait celle d’un dirigeant d’entreprise ou d’un responsable de la fonction publique. La passion glaciale et l’impudeur totale qui les caractérise peuvent, dans des circonstances favorables, faire d’un sociopathe un leader mondial.

Selon le livre du Dr Robert Hare, une personne atteinte de troubles sociopathiques serait quatre fois plus susceptible de devenir chef d’entreprise que vendeur ou employé.

“La punition ne nous effraie pas et ne nous dissuade aucunement de commettre de futurs crimes.”

  • “La plupart des sociopathes ne finissent pas en prison. La grande (et silencieuse) majorité vit en liberté, tranquillement et discrètement. Ils travaillent, se marient, ont des enfants, et connaissent même un succès non négligeable dans la société.”

  • “Placer un sociopathe criminel en détention est inefficace, car la punition ne nous effraie pas, et elle ne nous dissuade absolument pas de commettre de futurs crimes.
  • “Les menaces de punition proférées par la famille ou par l’école m’ont uniquement semblé être des défis qui ont généré en moi le désir de penser à un moyen d’éviter les conséquences de mes actes, sans pour autant renoncer à mes désirs.”

Avis scientifique : Ces déclarations ont été confirmées par la célèbre expérience de Robert Hare sur les décharges électriques. Des sociopathes et des personnes saines ont reçu des chocs électriques mineurs, avec une minuterie qui décomptait les secondes avant chaque nouvelle décharge. Les personnes saines éprouvaient de plus en plus de nervosité à l’approche du moment fatidique, tandis que les sociopathes ne montraient pas le moindre signe d’anxiété.

L’absence de réaction aux événements désagréables peut s’expliquer par la forte teneur en dopamine dans le cerveau des sociopathes. Cette hormone est responsable du plaisir lié à la récompense et à la motivation. Autrement dit, le désir de gagner ou de réaliser quelque chose est tellement élevé chez les sociopathes qu’ils font totalement abstraction des conséquences.

“Ils ne peuvent être identifiés que par des questions censées provoquer une réaction émotionnelle.”

  • “Dans le film de science-fiction Blade Runner, les ‘réplicateurs’ sont en fait les analogues des sociopathes. Ils ressemblent tellement à des personnes qu’on ne peut les identifier qu’à l’aide d’un questionnaire psychologique poussé comportant des questions ayant pour but de provoquer des émotions chez un sujet normal.”

Avis scientifique : Le diagnostic de ce trouble est vraiment difficile. C’est vrai que peu de gens vont consulter un psychologue ou un psychiatre pour “absence de remords”. Généralement, un questionnaire réalisé par le Dr Hare est utilisé pour poser un tel diagnostic.

D’ailleurs, si tu n’as pas peur des résultats et que tu es prêt à jouer le jeu de manière honnête, tu peux toi aussi passer un test de psychopathie.

Le sujet de la détection de la sociopathie est assez délicat. Soyons honnêtes : irais-tu voir un médecin si tu te sentais incapable d’éprouver de l’empathie et que tu agissais comme un égoïste complet ? Que penses-tu de ce sujet ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article autour de toi !

Photo de couverture depositphotos