14 Stéréotypes qui empêchent de s’enrichir, même si l’on travaille deux fois plus que les autres

De nombreuses personnes regardent les millionnaires avec envie et veulent désespérément connaître leur secret pour savoir ce qu’il faut faire pour réussir sans galérer en fin de mois. De nos jours, presque tous les journaux nous informent sur les habitudes des personnes riches et nous disent que si on les suit à la lettre, on pourra vivre comme eux. Mais est-ce vraiment le cas ? Découvrons-le ensemble dans notre nouvel article.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui listé pour toi les stéréotypes sur les habitudes des riches.

Les personnes riches commencent toujours leur journée tôt

On croit à tort que les personnes riches considèrent le fait de se réveiller tôt comme un élément important de leur réussite. Mais les réveils matinaux sont loin d’être une habitude de l’élite, sinon une mesure obligatoire pour les gens ordinaires. La chose la plus importante à retenir ici est que la productivité de chacun dépend de son rythme circadien. Et il ne faut pas se forcer à être du matin, cela peut être nuisible à ta santé.

Les riches ont une règle : économiser 10 % de leurs revenus, tandis que les pauvres dépensent tout

Cette règle existe depuis longtemps et est utilisée par toutes les classes sociales. Mais épargner à partir d’un salaire de 3000 euros et faire de même avec 1000 euros sont deux choses totalement différentes. En agissant ainsi, on ne devient pas riche, et on abaisse sa qualité de vie.

Les personnes riches lisent tout le temps des livres sur la réussite des autres

La lecture de livres n’est pas une panacée contre la pauvreté. Ceux qui écrivent sur comment devenir riche ne connaissent souvent pas eux-mêmes les recettes magiques de la richesse. Mais ils s’enrichissent en incitant d’autres personnes à acheter leurs livres.

Les riches font de l’exercice indépendamment de leur volume de travail, tandis que les pauvres font du sport quand ils le peuvent

En fait, les riches pratiquent presque les mêmes sports que la plupart des gens. Ce qui les distingue des autres, c’est l’argent qu’ils dépensent pour satisfaire leurs besoins sportifs : embaucher un assistant ou encore acheter des vêtements et des accessoires de sport. Kim Kardashian, par exemple, dépense 15 000 dollars pour un entraîneur personnel qui lui prépare un programme de six semaines.

Les riches travaillent exclusivement pour eux-mêmes

Nous avions l’habitude de penser que faire ce que l’on aime ne peut être appelé “travail”, et que bosser pour quelqu’un d’autre ne nous rendra pas riche. Mais aujourd’hui, les personnes ayant des revenus élevés travaillent dans des organismes d’investissement ou à des postes clés, ce qui leur donne la possibilité de déterminer leur propre salaire.

Les riches aiguisent constamment leurs compétences en communication et les mettent en pratique

On croit que les autres personnes nous apportent de l’argent. Il faut seulement communiquer avec eux, susciter leur intérêt et elles seront heureuses de nous donner de l’argent. Il est interdit d’être bourru et asocial, car ce sont ces personnes-là qui ont le moins de chances de devenir riches.

En fait, dans le monde d’aujourd’hui, il est possible de gagner un revenu élevé sans quitter sa chambre. Par exemple, les professionnels du domaine de la technologie informatique, qui n’implique pas une interaction constante en direct, gagnent aujourd’hui un salaire annuel moyen de 80 790 euros.

Pour devenir riche, il faut étudier la vie des gens qui ont réussi et penser de la même manière

On pense que pour nager dans l’argent, il faut étudier les biographies des millionnaires : comprendre comment ils ont connu le succès, où ils ont commencé, comment ils se sont développés. Nous pensons que les riches gagnent de l’argent par magie et ont un secret, mais en réalité, la richesse est souvent basée sur un travail acharné. Il suffit de regarder l’histoire du célèbre homme d’affaires Robert Kiyosaki, qui a fait faillite au début et vivait dans une petite pièce en sous-sol.

Les personnes riches sont constamment en train d’apprendre

Un diplôme et une douzaine de cours validés ne garantissent pas que toutes ces connaissances seront utiles dans la pratique. Et souvent, les personnes riches n’ont même pas fait d’études supérieures, car le plus important c’est le sens aigu des affaires et la persévérance. Par exemple, Bill Gates a étudié à Harvard pendant deux ans, puis a abandonné ses études. Et le fondateur espagnol de la marque Zara, Amancio Ortega, dont la fortune atteint 68 milliards de dollars, a grandi dans une ville pauvre et a abandonné l’école à 14 ans pour trouver un emploi et aider sa famille.

Les riches ont toujours plusieurs sources de revenus

On pense que l’on ne peut devenir riche qu’en ayant plusieurs entreprises. Mais cette idée passe à côté de l’essentiel : il faut d’abord devenir un professionnel dans un domaine, puis se lancer dans d’autres. Même Elon Musk, le PDG de plusieurs entreprises, dont des sociétés qui fournissent de l’électricité aux villes, construisent des voitures, envoient des satellites dans l’espace et creusent des tunnels souterrains, privilégie les sciences exactes depuis son enfance. Il a poursuivi cette orientation pour réussir.

Les riches travaillent selon leur propre calendrier et sont généralement en congé

Être un homme d’affaires ou travailler à son compte ne signifie pas qu’il faille le faire selon son humeur, la discipline est nécessaire partout. L’idée que les riches ne travaillent que quand ils le veulent est un véritable mythe. Le millionnaire moyen aux États-Unis travaille 59 heures par semaine et beaucoup bossent 70 ou 80 heures, et six jours par semaine.

Les riches font toujours une liste de tâches pour la journée, la semaine, l’année et la suivent rigoureusement

En fait, 81 % des personnes riches, contre 19 % des personnes pauvres, établissent une liste de tâches quotidiennes. De plus, 67 % des personnes aisées accomplissent presque tous les points de leur liste. En effet, la plupart des gens font une liste de choses à faire, mais ce n’est pas le simple fait de la rédiger qui compte, c’est ce qu’elle comporte. Une liste de choses à faire qui n’est pas liée au travail et à l’épanouissement personnel ne contribuera pas à améliorer ta situation financière.

Les riches accueillent toujours favorablement le feedback et les critiques constructives, ce qui contribue à leur réussite

La critique constructive est considérée comme le moyen de s’améliorer et de développer son entreprise. Le feedback est l’une des influences les plus puissantes sur l’apprentissage et les résultats, mais cet effet peut être à la fois positif et négatif. Toutefois, il ne s’agit pas toujours de critiques constructives.

Au cours des 40 dernières années, les psychométriciens ont démontré dans des études que les gens ne peuvent pas évaluer objectivement le sens des affaires ou l’assertivité des autres. Alors, n’hésite pas à laisser de côté les critiques des détracteurs.

Les riches ne gaspillent pas leur temps à regarder la télévision

Selon le chercheur Thomas Corley, 67 % des riches ne regardent qu’une heure ou moins de télévision par jour. Cela dit, les gens passent aujourd’hui en moyenne deux heures et 22 minutes par jour sur les réseaux sociaux. Il convient donc d’envisager toutes les distractions avant de parler de perte de temps.

Les riches n’ont pas recours à un crédit et ne dépensent pas l’argent dont ils ne disposent pas

Les personnes qui préfèrent utiliser des cartes de crédit ou des prêts sont considérées comme manquant de discipline dans le contrôle de leurs revenus et de leurs dépenses. Et c’est ce qui les empêche de s’enrichir. Mais en réalité, la seule différence est de savoir comment et pourquoi on prend de l’argent : une bonne dette est un prêt qui aide à construire un capital à long terme (comme un prêt pour l’expansion d’une entreprise). Les mauvaises dettes peuvent nuire au dossier d’emprunt et épuiser les finances (par exemple, les crédits pour acheter des objets, car ces biens se déprécient rapidement).

Et toi, quels stéréotypes connais-tu sur les habitudes des personnes riches ? N’hésite pas à les partager avec nous dans les commentaires !

Partager cet article