Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 6 habitudes psychologiques peuvent rendre une personne malheureuse et solitaire

--1-
13k

"Lorsqu'un être ne peut se décevoir lui-même, il y a peu de chances pour qu'il déçoive les autres. » (Mark Twain) Avoir de bonnes relations avec les autres est certes primordial, mais les relations sociales prennent parfois beaucoup trop de place dans notre vie. Si tu te rends compte que tu passes plus de temps à t'occuper des affaires des autres que des tiennes, il est temps d'arrêter tout et d'y réfléchir un peu.

Le regard d'autrui peut être important, mais la sympathie des autres ne vaut pas forcément toujours tout le temps que tu y passes. Sympa a compris à quel moment il fallait savoir revoir tes priorités pour vivre heureux.

1. Tu ne sais pas dire non

Que se passe-il ? : Ta liste de choses à faire contient plus de missions pour les autres que pour toi : les aider, faire les courses, donner des conseils, s'occuper d'eux, leur prêter des choses... Chaque petite action occupe une partie de ton temps précieux. Si tu te demandes ce qu'ont fait tous ces gens pour toi alors qu'ils requièrent une grande attention de ta part, tu ne trouveras probablement pas la réponse.

Comment faire ? : Fais passer ton travail à toi en premier. Si tu te sens égoïste ou ingrat, c'est certainement dû à la manipulation de tes émotions. Avant de tendre aveuglément la main à un autre, réfléchis bien : peut-être que cette personne aime avoir tout le temps des problèmes. Pense à toi d'abord.

2. Tu as toujours besoin d'approbation

Que se passe-t-il ? : Tu ne te sens pas sûr de toi et tu essaies toujours d'avoir l'approbation de personnes qui comptent pour toi. Il est "bien" de recevoir les éloges de ton patron, de tes collègues de travail, de tes amis ou parents pour tes actions, mais si tu ne reçois pas les compliments attendus, tu as l'impression de n'avoir rien fait d'important ou de bien.

Comment faire ? : Dis-toi que tu fais parfaitement les choses en général et que tu n'as pas besoin de leur accord. Au lieu de chercher leur approbation, concentre-toi pour atteindre tes objectifs. Évolue dans ton travail, prends soin de ta santé, aime et profite d'être aimé. La confiance deviendra ton assistant fidèle et la nécessité de plaire à tout le monde disparaîtra. Et tu verras que rien ne changera.

3. Arrondis les angles

Que se passe-t-il ? : tu ne discutes jamais, ne cherches pas la bataille, tu ne te plains pas et tu ne défends pas tes intérêts. Certes, il est plus simple d'être d'accord avec les autres, de les supporter ou de rester silencieux, pour espérer être un jour accepté par eux. Mais ce n'est qu'une illusion car si tu ne défends pas ton opinion, personne ne la connaîtra.

Comment faire ? : Affirme ton opinion propre. Tu n'as pas toujours besoin d'avoir le soutien de la personne qui parle toujours plus fort que les autres et qui a le plus de confiance en elle. En exprimant librement tes propres sentiments, tu fais preuve d'individualité. Le respect bien mérité est plus honorable qu'un simple sourire.

4. Tu te sens coupable des émotions des autres

Que se passe-t-il ? : Tu t'excuses trop souvent si tu n'as pas réussi à satisfaire le souhait d'une autre personne, tu n'as pas deviné ses pensées, ses attentes et ses sentiments. La colère, le ressentiment, la tristesse, la peine : toute manifestation d'émotions négatives chez les autres te gêne et te culpabilise.

Comment faire ? : ne garde pas ce poids lourd sur tes épaules : la responsabilité des sentiments, des attentes et des problèmes des autres ne te concerne pas. Si tu te sens coupable, pense à ce qu'a fait l'autre pour résoudre son problème et pourquoi il a du temps pour pleurnicher et souffrir si le dilemme n'est toujours pas résolu.

5. Tu n'as pas de limites

Que se passe-t-il ? : tu es disponible pour faire quoi que ce soit pour les autres quasiment à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Si une personne a une question urgente, c'est une excuse pour renoncer à toutes tes tâches, traverser la ville et résoudre le problème de l'autre complètement gratuitement. Tu peux facilement remettre à demain tes propres affaires, mais il t'est difficile de refuser de venir en aide à autrui.

Comment faire ? : tu dois trouver tes limites et en informer les autres. Tu pars ce weekend ? Dis bien que tu peux travailler là-dessus jusqu'à vendredi. Tu n'as pas à donner d'excuses. Tu dois devenir ta propre priorité de temps à autre.

6. Tu fais des choses que tu n'aimes pas

Que se passe-t-il ? : ce sont les autres : parents, famille, amis et connaissances qui te disent ce que tu "dois" faire. Comme tu ne dis jamais non, ton temps est fragmenté en de multiples petites parties et aucune ne t'appartient réellement.

Comment faire ? : divise ton espace personnel : un temps pour te reposer, un temps pour les tâches ménagères, un temps pour être heureux, un temps pour voyager. Garde-toi une journée pour faire uniquement ce qui te plaît. Donne-toi un ordre de priorité et réfléchis bien avant d'accepter le travail de quelqu'un d'autre.

Et toi, tu arrives à t'imposer des limites ? Comment les autres réagissent-ils à cela ? Raconte-nous tes trucs !

Illustrateur Oleg Guta pour Sympa
--1-
13k