Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Comment les livres de développement personnel sont devenus le business le plus rentable de la décennie et pourquoi ils ne t’aideront pas dans la vie

5--5
634

Le marché du “développement personnel” est estimé à 9,9 milliards de dollars en 2016. Ce sont les profits générés par les séminaires en ligne, les ateliers, les livres, le coaching et autres produits des formateurs et des conférenciers spécialisés en motivation... Quelle est la véritable valeur de ces événements ? L’argent et le temps investis en valent-ils vraiment la peine ?

Chez Sympa, nous avons décidé de découvrir quelles sont les raisons de la popularité des ateliers de développement personnel et des livres d’auto-motivation et de voir si oui ou non cela sert à quelque chose.

D’où viennent tous ces coachs ?

La littérature moderne sur l’auto-développement vient à l’origine d’ouvrages philosophiques. Avant l’arrivée de Dale Carnegie sur ce marché en 1902, le journaliste James Allen publie le livre L’homme est ce qu’il pense. Dans son travail, il a décrit l’impact des pensées sur la personnalité, les circonstances de la vie, la santé physique et la réalisation des objectifs.

Tu peux lire ce livre ici, et tu auras sûrement une sensation de déjà-vu, surtout si tu es familier avec ce qui s’écrit beaucoup actuellement en la matière. “Tout ce qu’une personne accomplit est le résultat direct de ses propres pensées”, écrit Allen. “Les gens n’attirent pas ce qu’ils veulent, ils attirent ce qu’ils sont.” Une idée similaire peut être trouvée dans le livre de Rhonda Byrne, Le Secret : “On attire ce qui nous arrive dans notre vie.”

La popularité croissante des livres sur le développement personnel survient à un moment de troubles et de crise. La gloire de Dale Carnegie au XXe siècle se situe à la fin de la Grande Dépression. En 2018, le record des ventes de livres de psychologie au Royaume-Uni a été atteint pendant la période d’incertitude économique.

Le graphique montre le nombre de livres sur le développement personnel vendus au Canada au cours des différentes années. Près de 400 000 exemplaires ont été vendus en 2017. Regarde la demande accrue de livres qui promettent d’aider à être plus heureux.

Le développement de la technologie a rendu le travail des professionnels du développement personnel encore plus facile. Auparavant, il fallait un gros effort pour publier un livre, mais maintenant, il suffit d’un ordinateur et d’une connexion internet.

Le nombre de blogs double tous les six mois, et beaucoup d’entre eux semblent contenir les mêmes informations avec des termes différents. La sursaturation du marché de la littérature auto-thérapeutique a conduit à l’émergence d’un grand nombre de livres sur la façon de perdre du poids ou de construire des relations épanouies.

Une nouvelle variété de livres est même apparue : des conseils de célébrités. Ces personnes, au moins, ont l’expérience de la réussite dans un domaine autre que la vente de séances d’entraînement sportives miraculeuses.

Comment arrivent-ils à vendre autant de livres et de cours ?

Rien qu’aux États-Unis, on trouve quelque 5 000 conférenciers motivateurs en activité. Les gens dépensent environ 800 millions de dollars par an pour des livres audio et le même montant pour des éditions imprimées, et près d’un milliard de dollars US pour des entraîneurs personnels. Mais la plus forte demande a été enregistrée dans le domaine des programmes de perte de poids : cette niche génère 4,7 milliards de dollars par an.

Voici pourquoi les ventes de ce marché sont en croissance :

Marketing et publicité. Acheter quelque chose est souvent une décision émotionnelle qui est influencée non seulement par la qualité du produit lui-même, mais aussi par sa présentation : nous sommes donc plus disposés à acheter des produits dans des magasins avec une vitrine attractive.

Solution rapide au problème. Les scientifiques estiment que nous gérons nos émotions à travers les achats. Lorsqu’on est triste, on peut se remonter le moral en achetant quelque chose, par exemple le livre Comment s’enrichir en 6 étapes simples.

La gestion de l’attention client. Il existe un concept qu’on appelle la “fatigue décisionnelle”. Elle désigne la détérioration de la qualité des décisions prises par un individu après une longue session de choix ou au fur et à mesure que la journée avance. Pour cette raison, par exemple, à la fin d’une journée de travail, il est plus difficile de faire des choses simples, même si on ne se sent pas réellement épuisé physiquement. Et on est plus disposé à effectuer un achat pas forcément utile.

Même si une personne est rationnelle, elle ne peut pas prendre beaucoup de décisions sans en payer un prix biologique. On peut donc pousser les personnes stressées à acheter un livre qui promet de résoudre leurs problèmes.

Pourquoi les livres et les formations de développement personnel sont souvent inutiles

L’identité du coach/auteur de livres. Le désormais célèbre Tony Robbins a commencé sa carrière comme assistant de l’entraîneur Jim Rohn. Il a également travaillé avec John Grinder, le créateur de la PNL, puis s’est consacré à l’enseignement de cette technique, ainsi qu’à l’hypnose Ericksonienne.

Jim Rohn lui-même travaillait comme distributeur de la technologie de “vente directe” (MLM), et quand il a eu du succès, il a commencé à enseigner ses propres méthodes pour obtenir des résultats.

Robert Kiyosaki est devenu un expert en investissement et en immobilier après la faillite de deux de ses entreprises. Et Napoleon Hill, l’auteur du best-seller Think and Get Rich, a été accusé de fraude à plusieurs reprises.

Donc, si tu veux vraiment participer à un atelier ou acheter un livre, tu dois choisir l’auteur ou le coach dont le mode de vie est en accord avec ses enseignements, que tu trouves intéressant, et qui est similaire au tien.

Un schéma simplifié de la réalité. Nous vivons à l’ère de l’explosion des technologies de l’information : chaque année, la quantité de données augmente d’un tiers. Dans tout ce chaos, le cerveau cherche la clarté et la cohérence, et même un processus comme le nettoyage de la maison est en mesure de réduire le stress.

C’est en partie pour cette raison que dans les livres sur la motivation et le développement personnel, la réalité est simplifiée : les personnes et les organisations sont segmentées en types qui sont souvent absurdes et sans intérêt. Le chemin du succès est divisé en étapes plutôt exagérées.

Les livres donnent des modèles de comportement rigides. La façon dont le lecteur doit agir dans une situation imprévue n’est pas claire. Aujourd’hui, la résolution de problèmes complexes, l’intelligence émotionnelle et la flexibilité sont des compétences prioritaires, mais les livres ne nous enseignent pas comment les développer, car ils ne donnent que des instructions axées sur un petit nombre d’aspects.

L’extériorisation émotionnelle. Le cerveau ne distingue pas les choses imaginaires de la réalité, c’est-à-dire ce qui est confirmé par la recherche scientifique. En nous représentant comme des gens qui réussissent, nous ne perdons que notre motivation : le cerveau perçoit le rêve comme un fait accompli. Pendant l’entraînement, on utilise souvent des techniques qui aident à extérioriser les émotions, et le sentiment de soulagement est déjà suffisant pour remarquer des “changements” en nous.

L’illusion du développement. On passe du temps à obtenir de l’information, mais à quelle fréquence l’utilisons-nous ? Les vrais problèmes ne disparaissent pas, mais le sentiment de culpabilité diminue, parce qu’on fait quelque chose : écouter, lire, penser.

Lire des livres n’est pas un mouvement, mais une procrastination. Il existe une définition de la “procrastination proactive”. Elle s’exprime dans le fait de s’occuper de questions mineures plutôt que de celles qui ont vraiment de l’importance. Lire de la documentation sur la motivation au lieu d’agir correspond exactement à cette définition.

Que penses-tu des cours de motivation, des formations, des livres ? Tu connais des gens qui ont réussi à améliorer leur vie grâce à des livres sur le développement personnel ? Raconte-nous tout ça dans la section commentaires.

Photo de couverture sharoyob / pikabu
5--5
634