Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Des internautes partagent 19 astuces psychologiques qui ont fonctionné pour eux

Tu peux obtenir ce que tu veux sans trop d’efforts. Sérieusement, c’est possible ! Il suffit de connaître quelques astuces psychologiques pour y parvenir. Tu peux facilement apprendre des secrets, faire réagir une personne comme tu le souhaites, et même arrêter le hoquet en un clin d’œil. Et surtout, ces astuces fonctionnent vraiment et ont été confirmées par l’expérience personnelle des personnes qui les ont partagées.

Chez Sympa, nous avons déjà essayé d’appliquer certains de ces “piratages” psychologiques dans notre propre vie. Et nous t’offrons la possibilité de rejoindre notre mouvement “obtiens ce que tu veux”.

  • Si quelqu’un ne veut pas s’arrêter de parler ou te laisser placer un mot, laisse tomber quelque chose (tes clés, un stylo). Ramasse-le(s) et commence à parler. C’est une façon d’interrompre l’autre personne sans qu’elle ne s’en rende compte. ©Itsme290
  • Si quelqu’un a le hoquet, demande-lui : “Hé, de quoi est fait le tofu ?”. Ça marche dans 80% des cas. ©Batman-Witch
  • Tu as un enfant en bas âge de mauvaise humeur ? Assieds-toi avec lui, regarde-le droit dans les yeux et dis-lui : “Tu es en colère, alors ne rigole pas”. Continue à répéter cette phrase aussi sérieusement que tu le peux. Je l’ai fait pour 15 cousins différents sur une vingtaine d’années, et à la cinquième répétition de “NE RIGOLE PAS”, ils explosent de rire et se roulent par terre. ©Nitrostoat

  • Lorsque tu révises ou apprends quelque chose de nouveau, parles-en à un ami. Laisse-le te poser des questions. Si tu es capable de bien enseigner un sujet, cela signifie que tu le maîtrises suffisamment. ©unknown
  • Je suis une personne très paresseuse. Pour me motiver d’une manière ou d’une autre, j’ai pris un cahier de papier millimétré et j’ai associé chaque cellule à un jour de ma vie : une page, c’est un peu moins d’un an, il n’y a que 60 pages dans un cahier. Chaque jour, quand je ne veux pas faire quelque chose ou quand je dois faire quelque chose qui ne me plaît pas, je regarde ce carnet et je comprends que la vie n’est pas si longue et que j’ai besoin d’avancer. 25 000 jours constituent une moyenne de l’espérance de vie, alors ne les gaspille pas ! ©"Overheard" / Ideer

  • Mouvements oculaires triangulaires. Si tu veux que quelqu’un continue à parler, regarde un de ses yeux, puis l’autre, puis la bouche. Tu peux continuer, encore et encore, sans qu’il ne le remarque, cela aura l’air naturel et lui donnera l’impression que tu es attentif. À l’inverse, si tu veux qu’il se taise, il suffit de faire le triangle opposé : œil gauche, œil droit, front. Il ne pourra pas vraiment mettre le doigt dessus, mais il se sentira un peu mal à l’aise et s’arrêtera de parler rapidement. ©johnnielittleshoes

  • Commence tes appels téléphoniques par : “Je te dérange ?”. La plupart des gens commencent leurs conversations par “Hé, tu as une minute pour parler”, ce qui les met sur la défensive. Amener les gens à dire “Non” est une clé qui leur permet de s’ouvrir en disant “Non, bien sûr que non, je ne fais pas grand-chose de toute façon”. ©kito99

  • Fausse attribution de l’excitation. Lorsque tu sors avec quelqu’un pour la première fois, emmène-le dans un endroit excitant qui fera monter son rythme cardiaque, par exemple les montagnes russes ou un film d’horreur au cinéma. Cela augmentera son niveau d’adrénaline et lui fera croire que son plaisir provient de ta compagnie et non de l’activité. ©Chiphai
  • Si tu veux éviter les conflits, assieds-toi à côté de la personne que tu soupçonnes d’être agressive. Il est plus difficile d’être agressif envers une personne assise à côté de soi qu’envers une personne qui est assise en face de soi. ©anasteroide
  • Si tu cherches quelque chose dans une pièce qu’une autre personne a caché, crie simplement que tu l’as trouvé. Normalement, elle regardera directement dans la direction où est caché l’objet. ©CRZAcidGaming
  • Lorsque quelqu’un m’intéresse mais qu’il n’y a absolument aucune raison de lui écrire ou de l’appeler, je lui envoie un message avec le texte suivant : “Salut ! Figure-toi que tu étais dans mes rêves la nuit dernière. Je t’écris pour savoir comment tu vas”. Tout le monde voudra parler après avoir entendu cela — les gens aiment être dans les rêves de quelqu’un d’autre. ©"Overheard" / Ideer
  • Si tu travailles avec des clients, empêche-les de se mettre sur la défensive et en colère en n’utilisant pas le mot “vous”. Ne les blâme pas directement, blâme la chose dont tu parles. ©athaliah

  • Si tu veux savoir ce qui dérange ton enfant, mais qu’il ne s’ouvre pas à toi, pose-lui la question pendant qu’il fait quelque chose qui lui plaît. Les enfants distraits sont plus honnêtes lorsqu’on les interroge, car leur cerveau ne pense pas autant aux répercussions de leurs réponses. ©hardly_
  • Pour que quelqu’un continue à parler, répète les derniers mots qu’il a prononcés lorsqu’il s’est arrêté de parler. ©PrimoNando
  • Tu peux te rappeler de faire n’importe quelle tâche en laissant un objet aléatoire au milieu du plancher en sortant d’une pièce. Lorsque tu reviendras, tu verras l’objet et tu te souviendras pourquoi tu l’as laissé là. Ça fonctionne à tous les coups. ©Alweenie
  • Changer les mots que tu utilises pour décrire ou parler de quelque chose peut t’aider à changer ton association avec cette chose. Nous développons un contexte émotionnel autour des mots que nous utilisons, si bien qu’en changeant les mots, nous pouvons changer le contexte. ©nuttallfun
  • Si tu veux que quelqu’un soit d’accord avec ce que tu dis, fais un signe de tête en le disant. La personne hochera inconsciemment la tête en retour, ce qui lui fera adhérer à tes idées. ©SuperNashwan

  • Quand j’arrive à une fête ennuyeuse, je ressors pour aller acheter une noix de coco. Dès qu’elle est sur la table, les gens s’en approchent immédiatement et commencent à discuter de manière animée de la façon de l’ouvrir. Ensuite, la communication s’établit et la fête devient plus amusante. ©"Overheard" / Ideer
  • Quand on me pose une question à laquelle je ne veux pas répondre, je dis toujours : “Pourquoi me poses-tu cette question ?”. C’est ma réponse passe-partout. ©Abdul_Exhaust

Laquelle de ces astuces vas-tu essayer en premier ? Quels autres trucs psychologiques connais-tu ? Partage-les avec nous et les autres lecteurs dans les commentaires !