Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

En quoi consistent les angoisses nocturnes, et que peut-on faire pour les combattre

3-4-
359

Quand on travaille toute la journée, la nuit est un moment qui sert à la fois à se reposer, étudier, s’amuser, ou à passer du temps avec des amis, choses parfois impossibles à faire le reste du temps. L’obscurité permet également d’échapper à la routine et aux obligations, et la nuit peut alors devenir, pour beaucoup, le moment préféré de la journée. Mais pour d’autres à l’inverse, la disparition du soleil fait surgir des ombres effrayantes qui assaillent l’esprit de questions et de soucis, fondés ou non, qui se transforment souvent en terribles crises d’angoisse.

Sympa a préparé un article qui t’aidera à mieux comprendre ce que sont les angoisses nocturnes, pourquoi elles sont générées, et surtout, comment y faire face afin de les surmonter.

Les angoisses nocturnes

Tu es tranquillement allongé dans ton lit, sur un matelas douillet, dans une belle chambre, et entouré d’objets et d’odeurs familiers. Qu’est-ce qui pourrait bien t’empêcher de t’endormir paisiblement dans ces conditions idéales ? Rien, pourrait-on dire. Mais ça n’est pas si simple. Parfois, réunir les conditions qui contribuent généralement à un bon repos n’est pas suffisant. Le sommeil tarde à venir, tu te sens parfaitement réveillé, tu te retournes dans ton lit, et bien que tu te sentes fatigué, le sommeil semble s’éloigner de toi de minute en minute. Tu peux même te mettre à transpirer, sentir ton cœur s’emballer, et éprouver une gêne respiratoire.

Nous avons tous connu ça au moins une fois, et nous savons quelles en seront les conséquences : le lendemain sera terrible, car tu ne seras pas assez reposé. Les angoisses nocturnes, c’est un peu comme un cauchemar qu’on vit les yeux ouverts.

Mais au-delà des problèmes qu’elles peuvent causer, il existe heureusement différents moyens de les gérer et de se sentir préparé à les affronter lorsqu’elles nous envahissent.

Qu’est-ce qui provoque ces angoisses ?

Les soucis accumulés pendant la journée ne disparaissent pas toujours avec le soleil. On a beau essayer de penser à autre chose en se distrayant et en discutant avec d’autres personnes, au moment où l’on va se coucher, lorsque nous nous retrouvons dans le silence, seuls, ces soucis reviennent avec un handicap supplémentaire : nous ne trouverons plus vraiment comment résoudre ces problèmes à cette heure tardive. Du coup, si quelque chose nous inquiète, nous ne pourrons pas “gérer” la situation.

C’est alors qu’apparaissent les angoisses, et nous tombons dans un cercle vicieux dont il n’est pas facile de sortir. Et une inquiétude en entraînant une autre, puis une autre, et une autre, nous finissons par nous perdre dans une spirale de questions où les vrais problèmes peuvent être confondus et mélangés avec de “faux” problèmes pas si graves. Et dans ce contexte, s’endormir devient alors quasiment impossible.

Quelques conseils pour t’aider à éviter les angoisses nocturnes, ou à mieux y faire face

1. Cherche à identifier ce qui les déclenche

Comme nous l’avons déjà dit, lorsqu’on se laisse entraîner par ces angoisses, on finit par se poser des tas de questions à la fois, dont la plupart ne sont pas importantes. C’est pourquoi il est nécessaire de faire le tri parmi elles, et pour ça, il faut établir quel problème tu veux vraiment résoudre.

Par exemple : tu as fait une erreur au travail. Ce n’est peut-être pas une faute très grave, mais cette crise d’anxiété la fera paraître plus importante, jusqu’à la rendre vraiment monstrueuse. Tu commenceras alors à te questionner sur ton avenir professionnel, tu te demanderas ce que tu feras si tu perds ton travail, comment tu paieras les factures, et comment tu maintiendras ton rythme de vie actuel. Tu te diras que si tu ne peux plus payer ton loyer, il faudra déménager, mais où ?

Comme tu peux le constater, au lieu de réfléchir au véritable problème, tu te perds dans une multitude de questions qui n’ont aucun sens, et qui te font surtout dévier de la réalité. Concentre-toi donc sur la véritable source du problème, et réfléchis à ce que tu pourras faire le lendemain pour y remédier, car sur le moment, penser à plus loin ne te servira à rien.

2. Tiens-toi suffisamment occupé pendant la journée

Si tu fais beaucoup d’activités pendant la journée, et que ces activités t’occupent à la fois le corps et l’esprit, il est presque certain que lorsque tu iras te coucher, tu n’auras pas d’autre option que de t’endormir. Un bon moyen d’éviter les angoisses nocturnes est donc de ne pas leur laisser la place de s’installer. Se coucher avec le corps et l’esprit épuisés par les activités de la journée te permettra de bien mieux dormir. Donc en plus de ton travail, essaye de faire du sport et pratiquer des loisirs pour occuper pleinement ta journée.

3. Suis un rituel du coucher

Si la routine est ennuyante, elle peut aussi s’avérer utile. On aime tous s’amuser, mais quand on veut vraiment se reposer, il faut savoir s’arrêter de jouer. On dit que l’être humain est un être d’habitudes, et si tu t’habitues justement à suivre un rythme routinier le soir, avec des horaires fixes pour manger, faire la vaisselle, prendre un thé et aller te coucher, il est certain que tu t’endormiras plus facilement que si tu passes des heures à te maintenir éveillé avec des activités excitantes. En plus, si tu as appliqué les conseils du point précédent, tu auras déjà bien suffisamment rempli ta journée. Donc aller te coucher chaque jour à la même heure t’aidera à réguler ton rythme circadien, et cela aura pour effet de te faire dormir de manière naturelle et reposante.

4. Mange sainement

C’est un point très important. Te bourrer d’aliments riches en graisses avant d’aller te coucher n’est pas la meilleure idée. Tu ne pourras pas bien dormir si tu as l’estomac lourd, et en te couchant, tu auras même l’impression d’être sur le point d’exploser. Il est donc conseillé de prendre un dîner léger, riche en légumes et autres produits sains et faciles à digérer.

5. Évite les boissons stimulantes

Ce point aussi est important. Cela ne sert à rien d’appliquer les conseils précédents si, avant d’aller te coucher, tu bois de l’alcool ou des boissons stimulantes comme celles contenant du sucre ou de la caféine. Il est préférable d’accompagner ton dîner d’eau minérale, puis d’un verre de lait chaud ou d’une tasse de thé.

6. Tâche de te coucher dans un environnement accueillant

Ce point aussi est primordial. La pièce dans laquelle tu vas te coucher doit contribuer à avoir un repos de qualité. Ce sera donc plus facile pour toi de dormir dans une chambre dans laquelle tu te sentiras à l’aise, et pour cela, il est nécessaire de la maintenir propre, rangée, et avec une ventilation et une température suffisantes pour bien respirer. Il est également important que la décoration ne soit pas trop chargée. Une chambre idéale pour bien dormir doit être propre, fraîche, confortable, chaleureuse et sentir bon.

7. Essaye de n’utiliser ta chambre que pour dormir

Il est vrai que dans notre lit, nous sommes facilement tentés par d’autres activités que dormir, comme réviser, lire, surfer sur Internet, regarder la télévision, voire, manger. Nous passons ainsi une grande partie de notre journée dans notre chambre à coucher, et par conséquent, au moment de dormir, le corps ne perçoit pas le changement, et il lui est beaucoup plus difficile de déclencher le processus d’endormissement. Il est donc important que, dans la mesure du possible, ta chambre soit une sorte d’espace “sacré” consacré uniquement au sommeil. Toutes les autres activités, même les plus plaisantes, devraient se passer ailleurs.

8. Fais des exercices de respiration

Une respiration trop rapide ou incontrôlée est l’ennemi nº1 du sommeil réparateur. Il est donc important que tu incorpores quelques exercices de respiration à ton rituel du coucher afin que ton corps et ton esprit atteignent l’harmonie nécessaire pour dormir paisiblement. Au début, ça te semblera peut-être un peu difficile de t’y habituer, mais tu en ressentiras rapidement les bénéfices, et cela deviendra alors un automatisme.

9. Demande une aide psychologique

Bien que nous ayons vu que les angoisses nocturnes ne sont ressenties qu’occasionnellement par une partie de la population, elles peuvent aussi survenir de manière beaucoup plus fréquente. Or, une bonne nuit de sommeil est essentielle pour que la journée suivante se passe bien. Si tu es fréquemment atteint par ce genre d’anxiété, tu devrais consulter un psychologue afin de chercher à déterminer la raison de cet état, et trouver la meilleure manière de le surmonter. Et n’oublie pas : tu as besoin d’être bien éveillé pour vivre pleinement ta vie, et pour ça, tu dois dormir correctement.

Te rappelles-tu de la dernière fois où tu t’es retrouvé incapable de t’endormir ? Te rappelles-tu pourquoi ? Y a-t-il un des points mentionnés dans cet article qui fait déjà partie de tes habitudes quotidiennes ? Y en a-t-il d’autres que tu es prêt à mettre en application ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

3-4-
359