Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Encourager ces 6 valeurs chez un enfant peut les protéger de la “masculinité toxique”

La masculinité toxique fait référence à certaines attitudes et manières d’agir souvent inculquées aux garçons, qui affectent non seulement leurs interactions avec les filles, mais aussi leur propre développement psychique. Ces traits sont surtout liés à la répression des émotions, à la fausse idée que pour être un “homme” il faut d’abord être invulnérable et insensible, et se donner au maximum à son travail. Ce genre d’attitude peut mener à la violence masculine, au manque d’estime de soi, et à des problèmes de santé liés au stress. Mais heureusement, ceci peut être évité si on apporte une éducation consciente aux enfants, et ce dès les premières années de leur vie.

Sympa a compilé pour toi aujourd’hui une liste de valeurs à apprendre à ton enfant qui l’encourageront à devenir une personne authentique qui se sent bien dans sa peau, et qui évitera surtout de succomber au phénomène de masculinité toxique.

Aide-le à développer son langage émotionnel

Il y a encore quelque temps, le fait de parler de ses émotions était considéré comme un “truc de bonne femme”. Il a d’ailleurs été prouvé qu’il existe des différences notables entre la manière dont les garçons et les filles parviennent à identifier, faire face, et exprimer les émotions qu’ils ressentent lors des différentes situations de leur vie. C’est pourquoi il est si important pour les jeunes garçons de développer leur propre “langage” pour exprimer leurs sentiments. Bien souvent, la masculinité toxique se cache derrière des émotions refoulées qui n’ont aucun moyen d’être identifiées et libérées.

Demande par exemple à ton enfant comment il se sent, et reste ouvert à ce qu’il a à dire, car il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à ce genre de question. Dis-lui qu’il peut s’exprimer librement et paisiblement, afin qu’il comprenne qu’il n’y a rien de mal à ressentir ce qui se passe en lui. Ainsi, il apprendra à développer un langage lié à ses propres émotions, avec lesquelles il sera ensuite plus à l’aise. Et lorsqu’il sera adulte, cela lui permettra aussi de comprendre et de respecter les sentiments des personnes qui l’entourent.

1. Encourage ton enfant à prendre soin de lui.

Cette pratique sera aussi bien bénéfique aux garçons qu’aux filles. Apprendre à faire attention à sa santé dès son plus jeune âge augmentera les chances de garder cette habitude à l’âge adulte. Il a d’ailleurs été remarqué que cette pratique est plus commune chez les filles que chez les garçons. Des activités telles que manger équilibré, faire de l’activité physique, apprendre à connaître et écouter son corps, et toutes celles dont le but est de conserver un état de santé optimal, aident à développer l’estime de soi. Il ne sert à rien de s’aimer soi-même si l’on ne sait pas comment entretenir cet amour.

Donc dès son plus jeune âge, apprends à ton enfant l’importance d’avoir des habitudes saines, implique-le dans ses habitudes alimentaires, laisse-le choisir ses vêtements, et aide-le à comprendre ce qui se passe dans son corps lorsqu’il fait de l’exercice ou lorsqu’il mange certains produits qui ne sont pas forcément super appétissants au premier regard. Lorsqu’un adulte est capable de s’aimer lui-même, il est ensuite plus facile pour lui de montrer de l’amour et de l’atttention aux autres.

2. Fais-lui découvrir différentes activités.

Pendant des décennies, certaines activités étaient exclusivement réservées aux filles, comme la danse, le chant, et d’autres expressions artistiques, alors que les garçons étaient censés faire des activités plus physiques comme le foot ou les sports de combat. Mais il s’avère que l’art est capable de nous faire exprimer nos émotions d’une manière que le sport ne peut pas faire, et plus important encore, certains garçons aiment tout simplement ces activités. Il suffit juste d’essayer de changer cette idée reçue que le genre doit influencer nos activités.

Laisse ton enfant satisfaire sa propre curiosité, et cherche à découvrir ce qui attire le plus son attention. Donne-lui la possibilité de faire des activités qui lui permettront de se sentir en accord avec lui-même, que ce soit le sport, les arts plastiques, le spectacle, les sciences, les activités altruistes, environnementales, ou autant d’autres qui, même s’il ne fait qu’essayer, l’aideront à se développer et à s’accomplir, et lui apporteront à l’avenir une plus grande ouverture et différentes compétences.

3. Valorise ses efforts.

Les efforts des enfants ont besoin d’être valorisés pour encourager leur auto-estime. On a d’ailleurs observé qu’aujourd’hui, les femmes ont une plus grande estime d’elles que les hommes, car elles sont plus exposées à la valorisation par autrui. Dans le cas des hommes, c’est assez différent, car leur besoin de se sentir valorisés reste caché sous la surface, et ça a tendance à entraîner en retour un manque d’appréciation des qualités des autres personnes.

C’est pourquoi il est important que tu remarques les réalisations de ton enfant, son bon comportement, sa beauté, et que tu le lui fasses savoir. Tu n’as pas non plus besoin d’exagérer, mais simplement de lui faire des compliments sincères. Ça peut avoir un réel impact sur son développement et sur sa vie d’adulte. Tous les êtres humains ont besoin de se sentir aimés par leurs proches, de savoir qu’ils valent quelque chose aux yeux de leur entourage, et qu’ils font bien les choses. Cet amour verbalisé que tu donnes à ton enfant sera plus tard partagé avec les personnes qui l’entourent.

4. Fais attention aux mots que tu emploies.

En général, les enfants sont très réceptifs aux mots utilisés par leurs parents. Ils reproduisent simplement les faits et gestes de leurs parents qui sont leurs modèles, et ils absorbent leurs paroles et leur manière de penser. Pour ne donner qu’un exemple, lorsque nous parlons constamment du “mauvais” temps, il est fort probable qu’à un moment donné, nos enfants se mettent à penser que la pluie est réellement quelque chose d’horrible, et qu’ils se mettent à déprimer à chaque fois qu’il pleut. Et ça s’applique à bien d’autres choses.

Évite donc d’utiliser des expressions comme “tu lances comme une fille”, “les grands garçons ne pleurent pas”, “les mecs sont tous les mêmes”, “ce n’est pas un jeu pour les garçons”, “le rose, c’est pour les filles”, etc... Bien sûr, nous ne sommes pas toujours conscients de ce que nous disons, mais savoir que les mots que nous utilisons forgent la mentalité de nos enfants, et que cela déterminera leurs comportements à venir, devrait nous pousser à nous exprimer de manière beaucoup plus consciente.

5. Permets-lui de montrer sa vulnérabilité.

Comme mentionné un peu plus haut, l’expression des émotions est très importante pour le développement et la santé mentale d’un enfant. Aujourd’hui, les filles ont tendance à surtout exprimer leurs sentiments les plus positifs, comme la joie, et intérioriser d’autres émotions comme l’anxiété ou la tristesse. Les garçons, eux, ont tendance à extérioriser le sentiment de colère plus que toute autre émotion. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne ressentent pas les autres émotions.

La fausse idée que les hommes doivent tout le temps être forts, et qu’ils ne doivent pas pleurer et montrer leurs faiblesses est souvent véhiculée. Laisse ton enfant ressentir et montrer sa vulnérabilité, sa tristesse ou ses craintes. Il apprendra ainsi à mieux se connaître, et il saura reconnaître avec certitude les émotions qu’il vit à l’instant présent, ce qui lui évitera de toutes les traduire par de la colère. Aide-le à travailler de ce côté, et à lui trouver un exutoire positif. Les émotions, en plus d’être naturelles, sont utiles et nécessaires, c’est pourquoi il est important de savoir les identifier, pour pouvoir ensuite les accepter et en faire quelque chose de positif, aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

6. Apprends-lui à aider les autres.

Aider les autres génère de l’empathie, et être conscient de la réalité des autres nous rend plus conscients de notre propre situation. Cela éveille d’ailleurs aussi de la compassion et du respect pour les autres. Les personnes qui rendent des services aux gens de leur entourage ont tendance à être plus paisibles et plus heureuses, car aider les autres nous remplit aussi de bonheur.

Apprends donc à ton enfant à regarder ce qui se passe autour de lui, et pousse-le à aider les personnes qui se trouvent en difficulté au lieu de lui apprendre à les éviter. Encourage-le à réaliser de bonnes actions de manière désintéressée, ou inscris-le à des activités qui contribuent à la préservation de l’environnement. Emmène-le dans des centres de soins, des maisons de retraite, ou dans des orphelinats, pour partager du temps avec d’autres personnes, afin de lui montrer comment avoir des interactions sociales plus saines.

Selon toi, quelles autres valeurs sont importantes à enseigner à nos enfants ? Penses-tu qu’il est possible de corriger ce genre d’attitude toxique chez les adultes ou chez les personnes âgées ? Laisse ton opinion sur le sujet dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

Illustrations Xenia Shalagina pour Sympa