Sympa
Sympa

Commentaires sur l'article «Les psychologues nous montrent 12 attitudes que les hommes et les femmes doivent changer dans leur façon de communiquer afin de mieux se comprendre»

Notifications
La communication â l'intérieur du couple est source d'énergie comme elle assure l'actualité et la mise à jour du bonheur. En étant unifier dans l'unité du Un par la fusion des deux âmes en un, le souffle exige un besoin d'entretien en permanence. Des soucis partent et reviennent; la posture change. Le couple vit avec une expression de soif pour les nouveautés qui donnent à l'entraîn son dynamisme et sa synergie.

Il n'est pas sans intérêt de dire que homme et femme sont deux pôles conducteurs dont le contacte est un acte pour faire fusion d'effort, donc d'action en vue d'atteinte de but et d'objectif que le couple se donne dans l'intérêt de la cohésion.

Dans ce sens de la mise en commun des ressources affectives, homme et femme sont condamné à puiser l'un de l'autre pour se compléter réciproquement afin de conduire l'unité convenablement et en droite ligne aux objectifs qui conduisent la flamme de l'amour conjointe et son souffle intensif.

Dans cette entreprise gigantesque de la culture affective, le couple doit apprendre à se conduire sur les vagues du tempérament que la parole crée pour donner de l'élan aux âmes dans la direction des vents voulue.

Parce qu'un couple est condamné à vivre une conjugaison conjointe de verbes d'action qu'il devra se faire guider par une attention soutenue contre un mauvais usage de volonté. Dans ce sens l'usage du "Nous" devra contourner un fétichisme du "je" en délibération non sincère en union. Il est des circonstances de dislocation où le début de l'acte est devancé par une intention à deux qu'il est terni par l'extinction d'un des deux partenaires dans une envie de se rétracter pour laisser à l'autre de s'assumer dans un. état d'exclusion délibéré. Et le motif un mot, une phrase en mal de connexion débranche la volonté en observant la loi du silence et de l'insinuation malveillante. Et la finalité chacun pour soi et misère pour tous.

Cette misère est un résultat du au mauvais investissement dans l'interprétation, parfois, du message. Une mauvaise lecture donc une faible conclusion au regard d'une approche fallacieuse dans la lecture des mots reçus. Un conseil mal exprimé en raison du mauvais choix du temps ou mauvais timing. Absence de souplesse en faisant montre de rigidité dans la transmission de l'information. Parfois un ordre mal traduit est tenu pour inapproprié et inconvenant pour se faire suivre de respect en fidélité d'exécution. La femme est par définition affection et tendresse et en toutes circonstances son affectivité est au devant de l'acte qu'elle a besoin de se faire mouiller de paroles en étoffe de soucis pour son bien, et lui permettant aussi de lire ce soucis que l'on porte pour sa quiétude.

Il est par ailleurs, du soucis de la femme d'être considérée quand elle parle. Veut-on bien lui être attentif, homme elle aime vous écouter et elle attend votre feed back régulateur, une mesure qui met en adéquation ses pensées lui permettant aussi de cerner jusqu'où peut atteindre son autorité de choix notifiée dans l'expression verbale. Un avenant lui permettant de sonder la confiance de son partenaire et ainsi s'identifier la justesse de ses délibérations dont le fond obéit à la loi du foyer qu'elle met en ordre.

La raison d'un couple est l'accès au statut social de personnalité morale pour l'exercice d'une responsabilité bi -sexuelle solidaire Des objectifs de la famille, sinon de la nature qui définit la liaison. Dans ce sens, si la femme intervient dans un domaine qui lui est spécifique, l'homme a aussi le sien. Et la science du couple suffit pour faire épanouir la culture du cordial et ce qui est collégial.

Nous disons science car la femme sème dans l'homme et l'homme le fait de la même manière. Donc étant cause et effet réciproquement, il naitrait un résultat unique de tendresse et de solidarité selon une attitude et vient par deux voies différentes d'expression dans la demeure d'un salut dans la santé prospère des deux en un.

Homme rappel toi que la femme est venue de toi; issue de ton bras tordu et sera de ce fait enracinée dans le tort. Alors ne s'efforce pas de redresser ce tort qui sera ta tare.

Par ailleurs, seule les femmes sont difficiles à entretenir, autorisez-les à vous aborder elles se montrerons peu respectueuses, mettez-les à l'écart elles se plaindront.

Donc l'homme quand il a conquit sa partenaire, sait-il à l'avance qu'il vient d'avoir un bénéfice amer imbu de miel. Et tant qu'il se condamne à faire usage de ce miel pour ses recettes culinaires ou autre profit médicinal il aura toujours une dose âcre comme un arrière goût de prestation.

Nous pouvons utiliser les conseils avancés avec intérêt par la psychologie pour la prospérité du moi de couple, comme on peut allonger cette liste infiniment, nous aurons toujours besoin d'un complément en raison de spécificités évidentes qui s'attachent à l'activité affective du couple.

Et un plus est toujours un lien de concertation pour assurer le progrès de cette horloge affective sociale qui fait d'ailleurs baromètre de la société. Dans cette expédition universelle la femme est une eau et condamnée à vivre les océans et l'homme un fer fait pour vivre sa terre et il se fera arroser à volonté et a loisirs pour maintenir cette femme productive de plaisirs pour sa quiétude et sa tranquillité spirituelle.
-
-
Répondre
Active les notifications pour voir les nouvelles réponses à tes commentaires.