Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Selon une étude, les optimistes vivent plus longtemps que les pessimistes

3-16
361

La métaphore du verre à moitié plein ou à moitié vide est connue de tous. Si tu fais partie de ceux qui voient généralement le verre à moitié plein, nous avons de bonnes nouvelles pour toi : une nouvelle étude, publiée dans la revue Académie Nationale des Sciences et réalisée sur plusieurs décennies, a conclu que les optimistes vivaient en moyenne 15 % plus longtemps que les pessimistes. Et si tu fais partie de ceux qui voient le verre à moitié vide, les résultats de cette recherche te donneront une raison supplémentaire pour changer ta manière de penser.

Sympa te propose aujourd’hui de prendre connaissance des résultats de cette recherche qui te donnera des raisons de sourire. À la fin de cet article, tu trouveras en bonus quelques recommandations pour voir la vie du bon côté.

La définition de l’optimisme et son lien avec la santé

“L’optimisme est un attribut psychologique caractérisé comme l’attente générale selon laquelle de bonnes choses auront lieu, ou la croyance selon laquelle le futur sera favorable car on peut contrôler les résultats importants”, indique dans ses premiers paragraphes l’étude réalisée par les scientifiques de l’Ecole Universitaire de Médecine de Boston, aux États-Unis.

Il existe déjà des textes académiques qui ont conclu que les personnes qui pensaient de manière positive avaient moins de chances de souffrir de maladies chroniques et de mourir prématurément. Ce qui a été proposé comme nouveauté dans cette recherche était de quantifier cette affirmation et d’analyser s’il existait d’autres variables qui ont également une influence, comme par exemple, le niveau socio-économique.

Un suivi de la vie d’hommes et de femmes
sur plusieurs dizaines d’années

Afin de mener à bien cette étude, plusieurs données de deux études préexistantes ont été analysées. Elles suivaient la vie de leurs participants depuis plusieurs décennies. L’une avait été réalisée sur 69 744 femmes, et l’autre sur 1 429 hommes. Dans les deux recherches, le sujet traité était la santé, mais également les pensées et les attentes du futur.

Après avoir recoupé ces informations avec d’autres, telles que les habitudes (on regardait si les participants fumaient, s’ils consommaient de l’alcool régulièrement, s’ils faisaient du sport, s’ils étaient au régime, entre autres) et les facteurs démographiques (les revenus perçus, l’état civil, etc.), les chercheurs ont décelé l’existence d’un lien direct entre un grand optimisme et l’accroissement de la longévité.

Combien d’années de vie supplémentaires apporte
le positivisme ?

En chiffres, les scientifiques ont déterminé que les femmes les plus optimistes vivaient en moyenne 14,9 % plus longtemps que celles qui ne l’étaient pas, tandis que pour les hommes, la différence était de 10,9 %.

Les gens positifs ont donc plus de chances d’atteindre un âge exceptionnellement avancé, si bien que l’étude indiquait une espérance de vie de plus de 85 ans. La probabilité de dépasser cet âge est 1,5 fois plus élevée chez les femmes, et 1,7 chez les hommes.

L’optimisme et les bonnes habitudes qui en découlent

La raison exacte qui explique que les optimistes vivent plus longtemps est toujours inconnue, mais les scientifiques indiquent qu’être positif donne des habitudes saines, augmente la résistance aux mauvaises impulsions, aide à se fixer des objectifs, à les atteindre, et que cela sert à résoudre les problèmes, entre autres.

“L’évidence initiale des autres études suggère que les gens les plus optimistes tendent à avoir des objectifs et à avoir suffisamment confiance en eux pour les atteindre, qu’ils sont plus efficaces en termes de résolution de problèmes, et qu’ils peuvent être plus doués pour contrôler leurs émotions face à des situations stressantes”, a mentionné Lewina Lee, professeur en psychiatrie à l’École universitaire de Médecine de Boston et directrice de la recherche.

Bonus : quelques recommandations pour voir la vie
du bon côté

Des études réalisées sur des jumeaux ont indiqué qu’environ 25 % de l’optimisme (ou du pessimisme) est dans les gènes. Le pourcentage restant réside dans les attitudes, le comportement et le mode de pensée de chacun face aux situations de la vie. S’il n’y a pas une recette unique pour avoir un point de vue positif, voici quelques recommandations :

  • Écrire chaque jour trois choses pour lesquelles tu es reconnaissant et prendre note des choses agréables que tu fais pour les autres peuvent t’aider à être plus optimiste, selon le chercheur de Harvard, Eric Kim.

  • Penser à comment tu pourrais être “la meilleure version de toi-même” dans des aspects de ta vie, comme la famille, le couple et la carrière professionnelle.

  • Bien dormir. “Quand nous sommes fatigués, nous devenons plus émotifs, et cela signifie généralement avoir plus peur”, a indiqué la psychologue clinicienne Linda Blair.

  • Méditer. Selon Chade-Meng Tan, qui avait l’habitude de travailler en tant qu’ingénieur et motivateur chez Google, c’est la première étape pour atteindre l’optimisme. Dans son livre Cherche en ton intérieur, il recommande aussi de se souvenir des moments heureux de la journée et de souhaiter du bonheur aux autres.

Et toi, vois-tu le verre à moitié plein ou à moitié vide ?
Quelles sont les questions existentielles pour lesquelles tu aimerais avoir
un point de vue plus optimiste ?
N’hésite pas à nous faire part de ton expérience dans les commentaires !

3-16
361