Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Selon une étude, ta personnalité est en partie définie par la manière dont tu dépenses ton argent

Notre manière de consommer a radicalement changé au cours de ces dernières années. Nous réalisons désormais énormément d’achats en ligne, commandons des services depuis notre téléphone portable et achetons régulièrement des produits sans même sortir d’argent de notre portefeuille. Et certaines personnes étudient justement nos comportements. L’utilisation des nouvelles technologies fait en sorte que nos mouvements bancaires génèrent des informations qui deviennent l’objet d’études pour des chercheurs qui peuvent alors définir la personnalité des consommateurs en fonction de leurs choix.

Sympa a aujourd’hui souhaité te montrer ce qui se cache derrière chaque achat que tu réalises.

L’étude

Les chercheurs Sandra Matz et Alain Lemaire, de la Columbia Business School, avec une application de gestion des finances, ont demandé l’autorisation pour collecter les données d’environ 2000 personnes pour enregistrer leurs dépenses et leurs transactions. Tout cela dans le but de mener une étude permettant d’identifier les schémas des dépenses de chacun des titulaires des comptes afin de prédire leur personnalité. Puisque de nos jours, une grande partie des achats est effectuée électroniquement, il a été facile d’identifier les catégories de dépenses, ce qui leur a permis de découvrir certaines caractéristiques.

Cinq traits de personnalité

Dans cette étude, les traits dits “étroits”, tels que le matérialisme ou la maîtrise de soi, permettaient des conclusions plus concrètes que les traits plus généraux, appelés “Les Big Five” : sociabilité, responsabilité, ouverture, bonté et névrose, qui donnaient des résultats plus ambigus. Les chercheurs ont découvert que les personnes les plus ouvertes avaient tendance à dépenser davantage en voyages et en expériences, tandis que les personnes les plus sociables utilisaient leur argent en nourriture ou en boissons. En revanche, les sujets les plus gentils étaient plus susceptibles de faire des dons à des œuvres caritatives, tandis que les plus responsables effectuaient généralement des investissements, des placements et ouvraient des comptes d’épargne.

La maîtrise de soi en dit long sur toi

De leur côté, les personnes matérialistes ont enregistré une plus grande quantité d’achats d’articles de luxe, d’objets précieux et de bijoux. Cependant, ceux qui ont fait preuve d’une plus grande maîtrise de soi dans leurs habitudes d’achat et ont enregistré moins de transactions ont obtenu un profil plus sujet aux névroses. Ces informations étaient cohérentes indépendamment de l’âge, des revenus ou du sexe des titulaires de chaque compte. Le seul facteur ayant altéré les informations de l’étude a été celui des personnes vivant dans des zones défavorisées, car elles ne disposaient pas des ressources suffisantes pour montrer un penchant pour telle ou telle catégorie de produits.

À quoi sert cette information

La question de savoir si la prédiction de la personnalité à des fins de marketing et de vente était éthique s’est posée. Car ces découvertes peuvent être utilisées pour améliorer les services financiers. L’une des utilisations possibles pourrait être de solliciter plus spécifiquement les personnes ayant un faible niveau de maîtrise de soi afin d’atteindre les objectifs des entreprises. Il a également été suggéré que plus l’on obtiendrait d’informations sur les consommateurs, plus leur niveau de protection des données devrait également augmenter.

Alors, que penses-tu de cette étude ? Et toi, crois-tu que tes habitudes d’achats coïncident avec l’un de ces cinq traits de personnalité ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires ci-dessous !

Photo de couverture Clueless / Paramount Pictures