Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici pourquoi tu devrais dès maintenant observer de plus près la génération Alpha, relève de la génération Z

Nous venons tout juste de nous habituer à la nouvelle génération Z que vient déjà s’y substituer une classe d’âge encore plus récente. Ceux qui sont nés après 2010 appartiennent à la génération Alpha (A). Cette dénomination a été inventée pour souligner que l’ancienne chronologie des générations est révolue. C’est une façon de montrer que l’Humanité débute un nouvel alphabet. Ces enfants ont une intelligence unique. Même les démographes n’arrivent pas à définir comment seront ces individus une fois adultes et quelles seront leurs valeurs. Ce sont sûrement eux qui grandiront à l’ère de l’intelligence artificielle. Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives à ce sujet, mais on peut déjà essayer de comprendre quelle est cette nouvelle génération qui succède à la génération Z.

Chez Sympa, nous étions curieux de savoir quelles étaient les caractéristiques et les spécificités des enfants A. Et après avoir étudié beaucoup de documents à ce sujet, nous avons compris que ce seront peut-être les jeunes gens les plus originaux de l’Histoire.

1. Les individus A donnent une grande importance
à la personnalisation et à l’approche individuelle

Chaque génération a ses propres caractéristiques. Ainsi, les démographes estiment que les milléniaux se distinguent par leur obsession de l’expression de soi. C’est le mot “tolérance” qui qualifie le mieux la génération Z. Et la particularité des personnes A est l’utilisation de gadgets en tous genres dès la plus tendre enfance. Pour cette raison, ils manient YouTube à la perfection, bien avant de savoir lire et écrire. Ce n’est pas étonnant que dès le plus jeune âge, ces bambins apprennent à choisir par eux-mêmes ce qu’ils veulent regarder sur internet et la manière dont ils vont le faire. Pour cette raison, ils tiennent beaucoup à la liberté de choix et à la personnalisation. Les individus de cette nouvelle génération savent que chaque personne a son propre compte personnel sur les réseaux sociaux dont le fil d’actualité peut être filtré en fonction de leurs préférences. Ils sont habitués au fait qu’un algorithme intelligent leur propose une liste de dessins animés ou de musique basée sur les usages précédents.

Il faut coupler à cela le fait qu’environ 90 % des enfants modernes savent utiliser une tablette vers l’âge de 2 ans et qu’un enfant sur cinq possède un gadget personnel vers 3-4 ans. On peut donc dire à coup sûr qu’une fois adultes, les individus A vivront dans un environnement particulier comme s’il avait été spécialement conçu pour répondre à leurs besoins.

2. Ils ne distinguent pas le monde réel du monde virtuel

Pour les enfants nés à l’époque du numérique, les mondes virtuel et réel sont presque identiques. Ils se déplacent librement d’un univers à l’autre car ils sont habitués à ce que l’image sur l’écran ressemble de plus en plus à ce qui les entoure dans la vraie vie. Aujourd'hui, la façon de percevoir les informations (à travers l’écran de leur smartphone ou dans la vie réelle) importe peu aux enfants. La réalité virtuelle n'est pas moins précieuse pour eux. Par conséquent, les représentants de la génération A se prépareront avec la même attention pour utiliser leur smartphone ou pour sortir dans la vraie vie.

De nombreux enfants des temps modernes ont des vlogs dès le plus jeune âge. Ils partagent avec différentes personnes du monde entier ce qui leur arrive au quotidien. Mais ils n’essaient pas d’embellir leur vie. Le blogueur Pat04Chek, idole de millions de gamins, met en ligne des vidéos sur sa vie quotidienne et commente avec beaucoup d’ironie les divers événements qui s’y déroulent. Les enfants Alpha ont besoin de partager leurs inquiétudes et leurs joies non seulement avec leurs proches, mais aussi avec de parfaits inconnus.

3. Les enfants Alpha créent un tout nouveau genre de contenu

Une étude récente indique que les vidéos créées pour et par des enfants sur YouTube sont en tête de tous les classements. Bien évidemment, le contenu sur “l’internet des enfants” est totalement différent de celui des adultes : des streams, des jeux concours, des challenges etc. La génération Alpha crée de nouveaux formats ou transforme les préexistants. De plus, les vidéos mettant en scène plusieurs enfants sont trois fois plus visionnées que les autres. Un bel exemple de réussite : le dessin animé sur des requins, Baby Shark, est devenu extrêmement populaire et a atteint plusieurs milliards de vues sur YouTube.

Un autre contenu vidéo très recherché est le unpacking (déballage, en français) : il s’agit de se filmer en train de déballer des jouets. Et c’est notamment grâce à cette technique qu’un petit garçon de 7 ans, prénommé Ryan, est devenu le blogueur le plus riche du monde. Cette année, il a gagné plus de 23 millions d’euros.

Sur la troisième place du podium des youtubeurs les plus riches et les plus célèbres, on trouve une petite fille de 5 ans, Like Nastya. Elle a gagné plus de 16 millions d’euros. Son blog met en lumière sa vie quotidienne et la montre en train de jouer, d’aller à l’école, de s’amuser dans des parcs d’attractions, d’inventer des histoires avec son papa etc.

Ces vidéos ont très probablement autant de succès parce que leurs protagonistes ressentent vraiment des émotions sincères. Un autre fait intéressant a été relevé : les nouvelles applications à la mode (du type TikTok) permettent à leurs utilisateurs de créer du contenu par eux-mêmes dès le plus jeune âge sans recourir à des techniques ou des équipements spécifiques.

4. Ils s’entendent mieux avec leurs parents

Aujourd’hui, le concept de parentalité consciente est très en vogue. Cela signifie que les adultes se sentent très responsables du destin de leurs enfants et essaient de passer un maximum de temps avec eux. Selon le New York Times, les parents modernes consacrent trois fois plus de temps à leur progéniture que les parents des années 70. L’éducation stricte et autoritaire n’est plus à la mode, les adultes mettent en valeur la communication. L’objectif est d’instaurer un vrai dialogue avec ses rejetons. De plus, les enfants sont parfois plus compétents que leurs géniteurs dans le domaine de la vie numérique. Ces derniers n’hésitent pas à demander conseil à leurs bouts de chou et sont pour le moins attentifs à leur avis. Cela a un effet positif sur leurs relations.

Par ailleurs, les enfants A ont beaucoup de points communs avec leurs parents, ils ont souvent des goûts similaires. Ils jouent aux jeux en ligne et créent des blogs ensemble. Les jeunes parents n’ont pas peur de faire appel à leurs enfants dans les domaines où ils sont moins compétents qu’eux. Cela donne un sentiment d’égalité, les adultes ne sont plus dans une position dominante. Des études confirment qu’aujourd’hui, le visionnage régulier de contenus en famille constitue une caractéristique importante de l’éducation moderne.

5. Ils ont des valeurs morales élevées
et savent habilement détecter le vrai du faux

Les individus Alpha apprécient le fait de vivre dans un monde transparent sans secrets ni mensonges. La réputation occupe une place essentielle dans leur vie. Si une personne importante à leurs yeux a menti ou n’a pas été vraiment honnête, ils vont le sentir et ne lui pardonneront pas cette erreur de sitôt. Dans le monde des réseaux sociaux, tout se voit et tout se sait. On ne peut plus se cacher derrière un masque car tout finit par se savoir à un moment ou un autre. Certains établissements scolaires commencent même à proposer des cours pour apprendre aux élèves à distinguer les infos des infox (ou fake-news).

De plus, les enfants modernes ont des valeurs morales assez élevées. Dès l’enfance, on leur inculque qu’il faut prendre soin de l’environnement, tout faire pour éviter l’extinction des espèces animales, trier consciencieusement ses déchets et consommer de manière responsable. Et ils essaient de faire aux mieux pour atteindre ces objectifs et s’assurent également que leur entourage respecte ces règles.

6. Ils n’arrivent pas à se concentrer
pendant longtemps sur une seule chose

La capacité de concentration prolongée est mise à mal chez la jeune génération. Ils consomment de l’information environ dix heures par jour. Pour cette raison, leur cerveau doit trouver des mécanismes pour faire face à une telle charge. Dans leur monde, l’image éclipse le texte : le temps de concentration moyen sur une publication a été réduit à 1 seconde. Pourtant, déjà chez les représentants de la génération Z, il était de seulement 8 secondes.

Aujourd’hui, une seconde est le temps nécessaire à une personne pour comprendre si un contenu l’intéresse ou non. Grâce à cela, les enfants A développent une bonne pensée critique : ils n’ont pas de temps à consacrer aux choses inintéressantes ou futiles.

7. Environ 40 % des enfants
n’iront pas jusqu’à l’enseignement supérieur

Selon certaines prévisions, 67 métiers disparaîtront dans le monde d’ici à 2030. Et de nouvelles professions verront le jour mais personne ne sait encore lesquelles. La société évolue très rapidement et il est totalement impossible de savoir quel cursus il faudra suivre pour être dans la tendance. On dirait que les individus A devront faire confiance à leur intuition et deviner quelles compétences développer pour réussir dans le futur. Dans ce contexte de changement permanent, consacrer cinq années à l’obtention d’un diplôme d’enseignement supérieur semble totalement inconcevable. Les titres universitaires vont perdre de leur valeur. La nouvelle génération devra acquérir en permanence de nouvelles compétences ou changer régulièrement d’activité professionnelle. En effet, leurs revenus dépendront de leur capacité à comprendre la nouvelle situation et à s’adapter au changement. Selon certains pronostics, au cours de sa vie, un enfant de la génération A changera environ cinq fois de profession et vingt fois d’employeur. Mais en même temps, les analystes estiment que la nouvelle génération sera très instruite grâce à l’autoformation et à l’auto-éducation.

Par ailleurs, le travail à distance deviendra de plus en plus populaire. Actuellement, un tiers des employés aux États-Unis exerce en free-lance. Selon les estimations, d’ici à 2025, la moitié des salariés du monde occidental ne sera plus étroitement liée à une entreprise particulière.

8. Les individus A auront une espérance de vie plus longue.
Ils vivront peut-être même jusqu’à 100 ans

Les progrès de la médecine et l’amélioration de la qualité de vie permettront aux enfants modernes de vivre facilement jusqu’à 100 ans, voire plus. Ainsi, les experts de l’Institut Max Planck pour la recherche démographique prévoient qu’une fille sur trois, née en Allemagne cette année, sera centenaire.

Et plus généralement, les enfants de la génération A qui naissent dans les pays développés seront probablement en meilleure santé que les autres et auront une espérance de vie plus longue. Aujourd’hui, il est donc très important de développer les capacités physiques dès l’enfance pour que le corps reste fort et puissant pendant de nombreuses années.

9. Ils devront développer leur intelligence émotionnelle

Aujourd’hui, de plus en plus de scientifiques évoquent l’intelligence artificielle. Elle se développe très rapidement et elle risque peut-être de nous concurrencer prochainement. Et la seule façon de faire face aux robots est de développer notre intelligence émotionnelle (IE), propre aux êtres humains. L’IE est un certain ensemble de compétences qui permet de reconnaître et de comprendre les émotions et les intentions d’autrui. L’IE, c’est aussi savoir contrôler ses propres sentiments pour résoudre des problèmes pratiques.

De nombreux employeurs affirment que pour réussir sa carrière future, l’enfant devra posséder ces trois compétences : s’adapter au changement, savoir gérer un grand flux d’informations et pouvoir trouver un terrain d’entente avec n’importe qui. Ces trois qualités constituent l’intelligence émotionnelle. Même aujourd’hui, pour rejoindre l’équipe d’Elon Musk, il faut jouer à un jeu en ligne spécial. L’intelligence artificielle propose différentes énigmes. Par exemple, elle demande au joueur de déterminer quelle émotion éprouve la personne illustrée sur une image donnée. Ensuite, les résultats sont analysés et adressés à l’employeur potentiel.

10. Ils deviendront le moteur du progrès

Les principaux démographes s’accordent sur le fait que ces enfants modernes deviendront les porteurs d’une certaine mission humaniste. Ils ont vocation à être le moteur du progrès. Les enfants Alpha sont plus équilibrés et moins agressifs que leurs prédécesseurs. De plus, ils se sentent étrangers à toutes les formalités. On constate actuellement une tendance qui prouve que chaque nouvelle génération se libère de plus en plus des conventions préétablies. Par ailleurs, les individus A seront très cultivés puisque leur éducation commencera dès leur naissance et se poursuivra tout au long de leur vie.

Enfin, la démocratisation d’internet contribuera à estomper toutes les frontières, qu’elles soient culturelles ou politiques. De ce fait, l’objectif principal de la génération Alpha est de construire un monde globalisé, plus flexible et socialement responsable. Un monde où l’on accordera une grande attention aux questions majeures telles que l’épuisement des ressources naturelles, la lutte contre le terrorisme et la protection de l’environnement.

Et toi, as-tu déjà eu des échanges avec des enfants de la génération A ?
Sont-ils vraiment différents des générations précédentes ?
Si oui, qu’est-ce qui t’as le plus frappé ?
N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience
dans les commentaires !