Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Duos d’animaux qui sont étonnamment de la même famille

--1-
434

Généralement, nous présentons quelques similitudes physiques avec nos parents les plus proches, qu’ils soient frères, cousins ou oncles, mais il existe aussi des cas où c’est totalement le contraire. Des personnes de la même famille, même relativement proches, peuvent être tellement différents qu’on pourrait jurer qu’ils n’ont rien à voir entre eux. Dans le monde animal, cette situation est très fréquente : il existe certains liens et parenté entre différentes espèces animales qui sont difficiles à croire.

Chez Sympa, nous avons réuni aujourd’hui des duos d’animaux tellement improbables que personne ne pourrait se douter de la proche parenté.

1. Chameau et lama

Malgré les évidentes différences que l’on peut noter entre ces deux espèces, ils ont tout de même quelques points communs. Par exemple, ils sont tous deux herbivores et peuvent porter d’importantes charges : les chameaux portent généralement des humains, et les lamas, peuvent supporter des charges représentant 25 à 30% de leur propre poids, ce qui est énorme !

Évidemment, cette force ne provient pas seulement de l’entraînement. C’est leur génétique qui leur apporte cette capacité, car ils appartiennent tous deux à la même famille : les camélidés.

2. Guêpe et fourmi

Outre le fait que leurs piqûres sont une expérience que l’on n’oublie pas, et qu’elles aiment toutes les deux les plantes, ces deux espèces partagent un passé commun. Eh oui, les fourmis ont pour ancêtres les guêpes vespoïdes. Mais comment vont-elles prendre cette nouvelle lorsqu’elles s’en rendront compte ? Hum, on devrait en faire une série pour Netflix, non ?

3. Scorpion et tique

Pour beaucoup de gens, il est aussi désagréable de trouver une tique dans la fourrure de son animal de compagnie que de découvrir un scorpion sur le mur de sa chambre. Eh bien aussi curieux que ce soit, ces deux insectes sont de proches cousins, car ils font partie de la famille des arachnides, tout comme les araignées. Ça explique pourquoi on déteste se retrouver nez à nez avec eux !

4. Pingouin, nandou et autruche

On note assez facilement la familiarité entre le nandou et l’autruche, mais le pingouin ? Ne portons pas de jugement hâtif, car malgré les apparences, ce sont tous des oiseaux. Ils font seulement partie de cette grande catégorie d’oiseaux qui ne volent pas.

On pense qu’à un certain moment de l’évolution, certaines espèces ont cessé de voler, et ce pour différentes raisons. Mais malgré tout, ils ont l’air de vivre tellement bien dans leurs habitats respectifs qu’ils ne se demandent sûrement pas pourquoi ils restent cloués au sol.

5. Requin et raie

La relation entre ces deux poissons n’est peut-être pas évidente à l’œil nu, mais ils ont pourtant de nombreux points communs. Par exemple, ils ont tous les deux des ampoules de Lorenzini, des organes qui servent à détecter à distance le champ électromagnétique de leurs proies. On dirait une sorte de super-pouvoir, n’est-ce pas ? C’est de famille.

6. Raton laveur et coati

Ne te laisse pas tromper par son long museau qui lui donne une apparence de gros rat, car le coati est un proche parent du raton laveur. D’ailleurs, si tu y regardes de plus près, tu verras quelques similitudes. Tous deux ont une longue queue rayée, et le coati a des taches autour des yeux qui, même si elles ne forment pas un joli masque comme chez son cousin d’Amérique du Nord, leur donnent une certaine ressemblance.

7. Tapir et cheval

Lorsqu’on regarde un tapir, on pourrait facilement l’associer à un fourmilier, à un gros cochon, ou à différents animaux à cornes, mais certainement pas à un cheval. Et pourtant, c’est bien le cas ! Les chevaux sont des parents éloignés des tapirs, même si les tapirs sont plus petits et qu’ils ne portent jamais personne sur leur dos.

Tous deux appartiennent au même ordre animal, les périssodactyles, qui se caractérisent par un nombre de doigts impair se terminant par des sabots. Ils ont également un majeur plus développé, qui leur sert de soutien. D’ailleurs, la prochaine fois que tu vois un animal, regarde bien ses pattes. Peut-être seras-tu tombé sans le savoir sur un périssodactyle.

8. Tapir et rhinocéros

Est-ce qu’ils se ressemblent physiquement ? Sont-ils parents ? Oui, bien entendu. Nous ne savons d’ailleurs pas comment nos amis rhinocéros vont prendre cette nouvelle, car malgré leur gigantisme, ce sont de proches parents des tapirs, qui eux, sont de taille très moyenne. Ils appartiennent tous deux au même groupe monophylétique : les chordés.

9. Girafe et okapi

Si tu ne connaissais pas l’existence de ce mammifère appelé okapi, cela te fait un point commun avec les girafes : elles non plus ne sont pas au courant. Cet animal est connu pour être particulièrement farouche, au point de compliquer le travail des chercheurs. Et bien qu’il n’ait pas le long cou de la girafe, il en est le plus proche parent vivant.

De plus, l’okapi et la girafe appartiennent au même groupe monophylétique que les rhinocéros et les tapirs. Exactement, ce sont tous des chordés eux aussi !

10. Hippopotame et baleine

Ils sont tous les deux énormes, gras, et ils adorent l’eau. Mais malgré tout ce qu’ils ont en commun, ils ne se connaissent probablement pas, car si l’un a des nageoires et vit dans les océans, l’autre a des pattes et préfère les marécages africains.

Quoi qu’il en soit, ils sont parents, car il a été prouvé qu’ils avaient des ancêtres communs semi-aquatiques qui ont par la suite donné naissance à différentes espèces, dont celles que nous connaissons aujourd’hui : les cétacés pour les baleines, et les hippopotamidae pour les hippopotames.

11. Koala et wombat

Heureusement pour ceux qui ne se lassent pas de voir des photos de jolis koalas, ces derniers ont un parent qui est tout aussi mignon qu’eux : les wombats. Et bien qu’ils soient également herbivores, ils ne sont pas aussi difficiles que leurs cousins avec la nourriture. Ils ne s’entendraient donc probablement pas lors d’un dîner de famille, car si les koalas ne mangent que des feuilles d’eucalyptus, les wombats, eux, préfèrent différents types d’herbes et de racines.

12. Crocodiles et oiseaux

Si on y regarde bien, on peut noter une certaine ressemblance... Non ? Bon, d’accord, ils ne se ressemblent pas du tout. Mais ils sont pourtant bien liés ! En fait, tous les reptiles appartenant à l’ordre des crocodiliens (comme le crocodile et l’alligator) sont apparentés aux oiseaux, car ils partagent un ancêtre commun : l’arcosaurus. Mais à quel moment cette famille s’est-elle diversifiée au point que ses membres commencent à se traiter mutuellement comme des proies et des prédateurs ? Nous ne le savons pas, mais cela serait aussi un sujet de série dramatique passionnante.

Connais-tu d’autres espèces animales d’apparence différente qui ont les mêmes origines ? Penses-tu que si ces animaux croisaient leurs parents, ils pourraient s’entendre avec eux ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage qui aiment les mystères et surprises de la nature !

--1-
434
Partager cet article