Sympa

8 choses qu’un bon maître ne ferait jamais à son chien

Selon les statistiques, aux États-Unis, il y aurait environ 75 millions de chiens. C’est l’animal domestique le plus acheté. Avoir chez soi un chien est une expérience à part entière et surtout très gratifiante : ces petites (ou grandes) bêtes sont des amours et elles nous le rendent bien. Cependant, certains maîtres commettent des erreurs lorsqu’ils essaient de dresser leurs toutous, alors voici ce qu’il ne faut pas faire afin de préserver une bonne “relation” avec son animal de compagnie.

L’équipe de Sympa te propose de découvrir quelques conseils de professionnels afin que tu puisses éduquer ton chien de la meilleure façon qu’il soit.

1. Ne pas faire attention à ses dents

8 choses qu’un bon maître ne ferait jamais à son chien

Selon une étude récente, 5 maîtres sur 6 ne brossent pas les dents de leurs chiens, ce qui fait que les vétérinaires sont amenés à traiter plus d’une cinquantaine de maladies en lien avec les canines et les gencives de ces animaux tous les ans. Malheureusement, 65 % des chiens touchés par ces maladies parodontales ne reçoivent pas de soins, car leurs maîtres ignorent les symptômes que produisent ces infections.

La raison principale pour laquelle les propriétaires d’animaux ne leur brossent pas leurs dents, c’est que ces derniers n’aiment pas franchement ce geste. De plus, certains pensent que le fait de donner une alimentation sèche (type croquettes) les dispensent de tout brossage, alotrs que c’est complètement faux. Ne pas prendre soin des dents de ton compagnon pourrait provoquer des inflammations graves comme une gingivite par exemple.

  • L’idéal serait de brosser les dents de ton chien 3 fois par semaine.

2. Les laisser attachés

Laisser son chien dehors quelques heures est bon pour lui car il a aussi besoin de prendre l’air. Cependant, une chaîne n’est pas toujours la façon correcte de s’assurer que son chien ne partira pas en courant. Les chiens sont des animaux qui aiment connaître et s’approprier un territoire, ce qui fait que si on les laisse trop longtemps attachés et qu’ils ne peuvent pas bouger comme ils le souhaitent, il est fort probable que leur patience commence à atteindre certaines limites. Résultat ? On s’approche pour le détacher et le chien devient agressif.

De plus, fais attention, car si ton chien se retrouve attaché trop souvent, il peut commencer à penser que tu l’aimes moins et chercher à s’échapper. En général, une fois qu’ils y arrivent... Ils ne reviennent pas.

Essaie de minimiser les moments où ton chien doit être attaché et privilégie ceux qui sont vraiment utiles. Par exemple, lorsque tu le sors.

3. Le laisser dans une voiture

Peu importe s’il fait bon ou frais, l’effet de serre peut changer la température de ton véhicule en quelques minutes seulement et il est alors fort possible que ton chien se sente mal. Plus il attendra dans une voiture où la température augmente à cause de la chaleur, plus les conséquences pour sa santé seront dangereuses. Il pourrait même mourir !
Ceci est dû au fait que les chiens possèdent peu de glandes sudoripares et sont donc beaucoup plus sensibles à la chaleur que les humains. Dans certains pays, il est carrément illégal de laisser un chien dans une voiture, car c’est une situation qui pourrait mettre sa vie en danger. Ceci est considéré comme une négligence et de la cruauté envers les animaux.
Si tu sors, prends ton chien avec toi (s’il t’est possible de le faire). Sinon, le mieux est de le laisser à la maison.
Si tu vois un chien enfermé dans un véhicule, essaie de trouver son maître. Si tu ne peux pas, relève le numéro d’immatriculation et appelle les autorités locales.

4. Ne pas l’emmener régulièrement chez le vétérinaire

Même si ton chien a l’air en bonne santé et se comporte tout à fait normalement, tu dois l’emmener chez le vétérinaire tous les 6 mois. Rappelle-toi que toi aussi, avant de tomber malade, tu allais bien : et cette règle s’applique à tous les êtres vivants. Les docteurs peuvent détecter des symptômes qu’on ne remarque pas nous-mêmes.
Certaines personnes ne font pas attention, tout simplement parce qu’elles font elles-mêmes le diagnostic de leurs problèmes de santé grâce à Google. Cependant, un vétérinaire est capable de voir des symptômes sous-jacents d’infections ou de maladies non traitées bien avant que la situation ne devienne critique.
Si tu remarques que l’appétit de ton chien a changé, qu’il respire avec difficultés ou bien qu’il boit moins qu’avant (ou plus), il faut absolument l’emmener chez le vétérinaire. Tu peux trouver sur cette page, d’autres symptômes qui doivent être à surveiller.

5. Ne lui donne pas trop de nourriture

Même si un chien qui ressemble à une peluche toute pleine de poils c’est mignon, si en réalité, il est en surpoids, cela peut avoir de graves conséquences sur sa santé voire, limiter ses années à vivre. Sache que l’on considère aussi cela comme de la maltraitance animale. Il est important de toujours bien contrôler le poids de ton chien et de parler avec un vétérinaire des aliments dont il a besoin pour être en forme. Ainsi, ton chien sera en bonne santé et tu pourras profiter de sa compagnie encore longtemps.
Il est important de connaître le nombre de calories dont il a besoin par jour (en plus de la quantité de nourriture). Donne-lui des choses saines et fais-lui faire beaucoup d’exercices. Voici quelques conseils intéressants qui pourraient t’aider à prévenir l’obésité chez ton animal de compagnie.

Voici quelques conseils pour bien nourrir ton chien.

6. Le frapper

Peu importe les raisons pour lesquelles tu aurais pu lever la main sur ton chien, ceci n’est JAMAIS LA SOLUTION APPROPRIÉE et ce n’est NI CONSTRUCTIF ni même LÉGAL. Ceci ne fera que traumatiser cette pauvre bête et elle ne saura sûrement plus ce qu’elle doit faire face à toi.
Mais ce n’est pas tout ! En effet, il est fort probable qu’après cela, tu remarques que ton chien soit plus distant, moins affectueux, car il aura peur de faire quelque chose de mal. Rien de tel pour un dressage raté ! Selon une étude, les chiens sont bien plus réceptifs à l’effort positif qu’au négatif.
Pense à toujours récompenser les bonnes actions de ton animal au lieu de le punir lorsqu’il fait des bêtises.

7. Enfermer ton chien dans une cage en guise de punition

Certains maîtres voient la cage comme une forme de punition lorsqu’ils dressent leurs chiens, mais comme nous l’avons mentionné plus haut, ceci est un exemple d’effort négatif dans la mesure où l’animal n’y est pas réceptif.
Peu importe si cette action part d’un bon sentiment, les résultats sont souvent contraires à ce qu’on attend. Dans notre esprit, la cage est un lieu sûr et confortable alors que nos petites (ou grandes) bêtes le voient plutôt comme un espace déprimant où on les envoie à cause d’une chose qu’ils ont faite (et qu’ils ne savent pas analyser). Rien de tel pour leur causer de l’anxiété.
Au lieu de mettre ton chien en cage, si vraiment il est nécessaire de l’isoler, mets-le plutôt dans une pièce pendant quelques minutes avec ses jouets dans le but de l’aider à se calmer.

8. Lui donner de ta nourriture

Il existe une bonne raison pour laquelle on a créé des aliments spécialement pour les chiens : afin d’équilibrer tous les nutriments dont ils ont besoin pour être en bonne santé. Tu penses peut-être jouer le rôle du bon maître lorsqu’il te regarde avec des yeux de merlan frit en attendant que tu lui donnes un peu de ton plat, mais ne cède pas, car cela pourrait affecter son système digestif (et sa santé) à long terme. Pour le bien de ton chien, limite-toi aux aliments qui lui sont destinés.
Les aliments tels que les raisins, les raisins secs et la levure sont mortels pour eux. Voici une liste d’aliments consommés par les humains que ton chien ne peut absolument pas manger.

Quels sont les conseils que tu as trouvés utiles ? Quels sont ceux que tu aimerais partager et qui ne sont pas dans cet article ? Écris-les plus bas dans la section des commentaires.

Illustration : Leonid Khan pour Sympa