Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Je travaille comme comportementaliste animalier depuis 11 ans et je vais te révéler des choses insolites que tout amoureux des chats devrait savoir

--6-
483

De nombreux propriétaires de chats signalent que leurs animaux se comportent très mal : ils jettent des objets de sur les étagères, mordillent agressivement quand on les caresse, ignorent des jouets coûteux. On en veut alors à ces coquins à poils, mais on ne comprend souvent pas que, par leur comportement, ils cherchent à nous dire des choses ou sollicitent notre aide.

Je m’appelle Tatiana Koulikova. Cela fait 11 ans que je travaille en tant que comportementaliste félin et que je corrige les habitudes des chats. Je fais des consultations, j’anime un blog et je partage mon expérience sur Instagram. Aujourd’hui, en exclusivité pour Sympa, je vais te révéler comment mieux t’entendre avec ton compagnon adoré et lui assurer une vie heureuse.

1. Pourquoi les chats doivent vivre dans un foyer

Souvent, j’entends des gens dire : “Autrefois, les chats vivaient dans la rue, mangeaient ce qu’on leur donnait, personne ne les emmenait chez les vétérinaires, et cela ne les empêchait pas de vivre jusqu’à 20 ans ! En plus, ils ne faisaient pas leurs besoins dans les coins et ne tombaient pas malades.” Voyons ensemble ce qui a changé.

Auparavant, les chats vivaient librement à l’extérieur, où ils satisfaisaient leurs besoins de base. Si le chat était enclin à marquer son territoire, il le faisait dehors, pas à la maison. Il chassait les souris et les oiseaux, de sorte que le repas qu’on lui donnait une fois par jour, n’affectait pas particulièrement son régime alimentaire. Il grimpait aux arbres, se socialisait, s’accouplait, se battait. Pendant longtemps, les animaux avaient peu de contacts avec les humains et nous ignorions des choses sur eux.

Je me souviens très bien de ma première chatte. Lorsqu’elle a eu des chatons, ils vivaient tous chez nous jusqu’à l’âge de sept mois. Il y avait deux petits bacs avec tamis dans la cuisine et un dans les toilettes. En rentrant du collège, j’essuyais de grosses flaques d’urine à côté des bacs. Pourtant, personne n’était surpris. Moi, j’étais sûre que certains chatons misaient mal. Plus tard, lorsque nous avons casé deux chatons, les flaques ont disparu comme par magie. Bien évidemment, nous en avons conclu que nous nous étions débarrassés des malfaiteurs. Mais si nous avions augmenté le nombre de bacs à litière, l’effet aurait été le même.

Les animaux vivent dans des appartements et ne peuvent pas satisfaire l’ensemble de leurs besoins tout seuls. Ils ont du stress à cause de la promiscuité, du manque d’activité et de l’éducation inappropriée.

Entre autres, j’entends souvent dire qu’il vaut mieux laisser les félins vivre dehors car ils souffrent dans les appartements. Pourtant, génétiquement, le matou moderne n’est plus un chat sauvage qui habite dans les forêts. Cela fait 9 000 ans que l’homme domestique le chat et, au cours des 200 dernières années, il crée activement des races qui sont parfaitement à l’aise à l’intérieur, mais qui ne peuvent pas survivre dans la nature. Les mistigris sont heureux chez eux et ne veulent rien savoir de la vie à l’extérieur et de ses dangers.

2. Comment ne pas élever un chat nerveux

Souvent, les propriétaires favorisent eux-mêmes des crises de nerfs, en y réagissant plus rapidement et plus vivement qu’à un comportement constructif. Si le chat miaule doucement devant la porte, ils font preuve de patience et ne le laissent pas sortir dans la tempête de neige. Mais dès que le minou tombe sur le dos, roule des yeux et hurle éperdument, le propriétaire cède et finit par le laisser sortir dans la rue. Le matou réalise vite que ce comportement fonctionne et il se met donc à faire des crises pour des raisons minables. Résultat, on a un chat névrotique qui est “stressé” pour tout et pour rien.

Instaure des règles simples et respecte-les toi-même. Par exemple, “ne le laisser sortir en aucun cas”. Il suffit de suivre cette règle pendant deux semaines, en ignorant les crises de colère, et tu verras que ton animal ira mieux. Après tout, les chats ne meurent pas parce qu’on ne leur permet pas d’aller dehors ou d’entrer dans une pièce.

3. Faut-il prénommer son chat ?

Les chats reconnaissent leurs noms même s’ils n’y répondent pas. Lorsqu’il y a plusieurs félins dans la maison et que leurs prénoms sont identiques ou qu’il y en a un qui n’est pas nommé, l’animal ne peut pas comprendre que c’est à lui que tu t’adresses. Cela empêche le bon développement de la relation émotionnelle avec l’humain. Si tu n’as qu’un seul chat, c’est moins crucial.

Souvent, je constate l’absence de lien entre un chat sans prénom et son maître. Le choix d’un prénom est toujours la preuve qu’on s’intéresse à son compagnon. Si le propriétaire ne se soucie pas du prénom de l’animal, c’est qu’il ne se préoccupe pas non plus de son caractère unique.

Un prénom doit idéalement avoir une ou deux syllabes et contenir des consonnes chuintantes : Chipie, Brioche, Sushi, etc. J’ai entendu dire que pour les prénoms longs, le matou ne mémorise que les deux premières syllabes. Ainsi, le chat qui s’appelle Robespierre, répondra à Rob, Ronaldo à Ron. Envie de vérifier avec ton animal de compagnie ?

Souvent, les gens adoptent un chaton, déterminent mal son sexe, et l’on voit alors un félin mâle s’appeler toute sa vie Lady ou une femelle porter le prénom Léo. On me demande fréquemment si l’animal souffrira d’un traumatisme psychologique si l’on change son prénom. Il n’en aura pas. Mais il vaut mieux choisir un nom qui ressemble au précédent : Perle — Perry, Molly — Mao, Logan — Lola.

4. Que faire si le chat mord par trop-plein d’amour

Parfois, le chat vient se poser sur tes genoux, se glisse sous ta main, te lèche les doigts et après un certain temps, il se déchaîne et commence à te mordre. Cela signifie que l’animal est surexcité par les caresses. Les raisons peuvent être différentes : les hormones sexuelles, le trop-plein d’énergie, le manque d’attention de ta part.

Si tu caresses ton chat et qu’il se frotte trop contre toi jusqu’à te cogner du front, remuer la queue et se préparer pour mordre, arrête immédiatement les câlins. Lui filer une petite gifle est la chose à ne pas faire. L’animal prendra ce geste pour une invitation à un jeu agressif.

Pour résoudre le problème, il faut trouver et éliminer la cause. Si l’animal n’est pas castré, il faut le castrer. Si tu joues peu avec lui, commence par jouer au moins une demi-heure par jour ou achète des jouets interactifs.

5. Pourquoi ces créatures ignorent les cannes à pêche et d’autres jouets

La canne doit ressembler à une proie, émettre des bruits qui attirent les chats (grincement, bruissement, gazouillement) et s’éloigner de l’animal. Aucune proie ne saute dans la bouche du prédateur. Déplace la canne comme si elle fuyait le chat. Même si le matou ne fait que regarder le jouet, cela fait également partie du jeu. Les animaux sauvages ne courent pas après leur proie comme des fous, ils sont capables de rester en embuscade pendant des heures pour réaliser ensuite un saut précis.

Pour que ton animal de compagnie joue avec un distributeur alimentaire, il faut une motivation. Il doit avoir faim, cela le pousse à extraire la nourriture. Avec un accès constant à la nourriture, le jouet peut marcher dans deux cas : tu y mets toutes les croquettes ou uniquement les friandises.

Le but du puzzle est d’installer un comportement auto-renforçant. Le chat fait un effort (fait sortir de la nourriture) et obtient une récompense (mange la friandise). Si au début il n’arrive pas à s’en sortir tout seul, aide-le.

Il est nécessaire de jouer régulièrement avec son animal. Quand il s’agit de chatons, il faut leur consacrer au moins deux heures par jour. Les animaux âgés d’un à sept ans ont besoin d’une heure et demie, alors qu’il faut jouer au moins une demi-heure avec les chats de sept à douze ans. L’activité de l’animal et les spécificités de sa race sont également à prendre en compte. Ainsi, un cornish rex de trois ans est capable de jouer trois heures par jour, voire plus. Alors que pour un persan âgé de 18 mois, 30 minutes seraient largement suffisantes.

6. Est-il vrai qu’un pointeur laser provoque une dépression ?

Un chat qui ne peut pas capturer sa proie est frustré. On te défie d’attraper le point rouge ! Cela peut réduire l’estime de soi du chat, le faire douter de la sécurité de son environnement, et évoluer vers la déprime ou l’agression.

Cependant, on peut éviter ces inconvénients si le pointeur n’est pas le seul divertissement de l’animal. Utilise le pointeur lors de la séance habituelle d’une demi-heure de jeu avec une canne à pêche. Je recommande de jouer d’abord un peu avec la canne, puis avec le pointeur et à nouveau avec la canne, avant de finir progressivement le jeu.

Pendant et après la chasse au point rouge, beaucoup de chats se comportent de manière inadéquate, pour ne pas dire plus. Ils halètent, tournent en rond, mettent du temps à se calmer, courent partout les yeux grands ouverts, essayant de retrouver le point disparu. Si ton animal se comporte ainsi, soit tu joues très peu avec lui (et le plus souvent uniquement avec un pointeur), soit il a un système nerveux sensible. Ou peut-être les deux à la fois. Dans de tels cas, il faut cesser à jamais de jouer avec le pointeur et privilégier les jouets tangibles, comme une canne à pêche.

7. Comment faire cohabiter les chats

Les chats sont des animaux territoriaux. L’instinct leur dit qu’ils doivent posséder à eux seuls un territoire, surtout aussi petit qu’un appartement ou une maison. Dans le nouveau venu, ils voient un concurrent pour les ressources ou un ennemi. Par conséquent, ils peuvent faire preuve d’agressivité ou de peur.

La première réaction est très importante pour la future relation entre les animaux, je ne recommande donc pas de passer tout de suite aux présentations. Il est préférable d’y aller petit à petit, selon le schéma “un sentiment — un pas”. Place les animaux dans des pièces différentes pour qu’ils puissent uniquement entendre la présence de l’autre. Ensuite, caresse chaque matou avec un mouchoir et laisse-le découvrir l’odeur de l’autre : apporte le mouchoir avec les phéromones du nouveau chat au minou déjà installé, et vice versa. La troisième étape consisterait à interchanger les pièces afin que chacun explore le territoire “ennemi”.

Je rencontre souvent des propriétaires qui souhaitent trouver un ami pour leur chat simplement parce qu’il s’entend bien avec les humains et qu’il aime la compagnie. Ils pensent qu’ils vont faire du bien à l’animal, lui donner un compagnon pour les jeux. Mais l’amour félin pour les humains n’a rien à voir avec l’amour pour les autres animaux. En plus, une boule de poils qui aime l’attention, ne voudra pas partager son maître. Donc, avant d’adopter un compagnon pour ton chat, renseigne-toi sur son attitude envers les congénères. Il peut se trouver que tu sois son seul et meilleur ami !

Notre bande gaillarde en attente. Ils attendent que la maîtresse finisse de travailler.

Il faut éviter d’attribuer aux chats des émotions humaines et tendres envers leurs papas, mamans, frères et sœurs. Ils n’en ont pas. Dès qu’il atteint la puberté, le chaton devient un concurrent dans la lutte pour les ressources. S’il n’y a pas de confrontation évidente, c’est un coup de chance et pas l’effet des liens familiaux.

8. Les сongénères disparus manquent-ils à nos chats ?

Les chats traversent aussi le deuil après une disparition de leurs copains, mais pas comme les humains. Un animal qui a perdu un membre du groupe est stressé suite au changement brusque des conditions de vie. Le territoire de l’autre chat devient d’un coup accessible, mais il ne sait pas s’il peut le traverser. Les heures qui étaient autrefois consacrées aux jeux sont désormais vides et mornes. Si tu accueilles un nouveau chat chez toi, ce sera également stressant.

Joue avec ton animal pour combler les heures qu’il passait avec son compagnon. Comporte-toi comme d’habitude, ne change pas la routine et maîtrise tes émotions en présence du chat, car il ressent ta détresse.

Peu à peu, il s’apaisera et instaurera de nouveaux rituels, il sera alors possible de penser à un deuxième chat. Pas pour divertir le premier, mais parce que tu souhaites vraiment un autre animal pour toi-même.

9. Comment comprendre si le chat manque de quelque chose

Mes clients se plaignent souvent des chats qui grimpent sur des étagères et laissent tomber les objets, s’installent sur le micro-ondes ou cherchent à se poser sur un téléviseur fin. Ils les chassent et les réprimandent, mais rien ne change. Souvent, la principale raison pour laquelle on me fait intervenir dans ces cas-là est le conflit entre les chats, et ce n’est pas par hasard. Le minou montre qu’il a besoin d’un territoire vertical, car là, il se sent en sécurité. Les propriétaires pourraient facilement répondre à sa demande en installant quelques étagères.

Quand je vois un chat faire comme un chien et apporter un jouet ou un bout de papier à son maître, je ne suis ni surprise ni ravie, mais j’en conclus tout de suite : l’animal ne bénéficie pas d’assez d’attention, il n’a pas d’horaires pour jouer. Les animaux avec lesquels on joue régulièrement n’ont pas besoin de courir après leur propriétaire avec un jouet entre les dents. Ils ne laissent pas non plus des jouets dans des endroits bien en vue pour que leur humain tombe dessus et se souvienne du jeu.

10. Les caisses de transport pour chat

J’avais un sac de transport avec une ouverture en filet et une fermeture éclair. J’ai dû le réparer à deux reprises, puis j’ai laissé tomber, car mes chats n’avaient pas de mal à défoncer le filet. L’un d’eux arrivait même à l’ouvrir avec son museau, en trouvant le curseur et en poussant sur la porte de l’intérieur. En été, à l’intérieur de ce sac de transport, il fait plus chaud que dehors, alors que la ventilation n’est pas prévue.

Le sac à dos en vogue, dans lequel ton chat ressemble à un astronaute dans une fusée, a conquis ses fans. C’est pratique à porter, le chat a une fenêtre, que faut-il d’autre pour le bonheur ? Pouvoir se déplacer et respirer normalement. Avant, j’ai aussi rêvé d’avoir ce sac à dos, mais maintenant je dis non.

Les caisses de transport les moins sécurisées sont celles qui ont une fermeture sur le haut. L’animal est capable d’ouvrir même une porte d’accès solide, et lorsqu’elle est fragile, cela ne posera pas de problèmes. La grille d’ouverture doit se trouver sur un côté.

La cage de transport idéale a une porte métallique, des clips de fermeture latéraux, le verrouillage de sécurité et une bonne ventilation. Le modèle sur la photo ci-dessous est recommandé par la plupart des experts ; ces produits sont certifiés pour le transport aérien et routier. Le seul inconvénient est qu’il est lourd à porter.

11. La question la plus importante : les chats sont-ils jaloux ?

Les chiens sont capables de percevoir les humains comme une espèce différente. Pour le moment, une aptitude pareille n’a pas été démontrée chez les félins. En règle générale, ils se comportent avec nous de la même manière qu’avec leurs congénères. Cela dit, ils ne sont pas jaloux envers d’autres individus. Ce sont des animaux indépendants qui ne forment pas de couples stables dans la nature et qui ont des rapports désordonnés. Une chatte peut avoir des chatons de différents pères dans la même portée. Les félins n’ont pas besoin de la jalousie pour survivre. En revanche, protéger les ressources est très important.

Les chats nous perçoivent comme une ressource ou comme une source précieuse de ressources. C’est pour cela que tu as l’impression que ton minou est jaloux lorsque tu caresses un autre chat ou que tu accueilles un nouvel animal de compagnie chez toi.

Souvent, le propriétaire ne fait que renforcer le comportement de la protection des ressources chez ses animaux en choisissant un chouchou. Le comportement des quadrupèdes le fait alors penser encore plus à la jalousie, dès lors qu’il sait lui-même qu’il aime Loulou plus que Mimi. Quand il caresse Loulou et que Mimi arrive en courant et s’attaque à Loulou, il se persuade qu’il s’agit de jalousie.

Peut-être, ce comportement n’a rien à voir avec les câlins, mais est dû à un conflit de longue date entre les animaux. Loulou sur les genoux du maître n’est que la goutte d’eau qui fait déborder le vase (Loulou a déjà tout pris, et maintenant le propriétaire y passe, lui aussi). Si les ressources sont correctement allouées, Mimi va se soucier fort peu du fait que les genoux de son humain soient occupés, surtout si elle n’apprécie pas trop de s’installer dessus.

Les animaux communiquent avec nous en utilisant le langage corporel, les odeurs, les sons, mais nous ne sommes pas toujours en mesure de décrypter correctement leurs messages. Cependant, nous, les humains, avec notre pensée abstraite et autres trucs utiles dans notre cerveau, pouvons au moins tenter de comprendre les autres espèces. Ne te prive pas de ce plaisir, arrête d’humaniser nos amis les animaux et apprends simplement leur langue.

Et toi, parviens-tu à bien t’entendre avec ton animal de compagnie ? N’hésite pas à nous montrer quelques photos de ton compagnon et à parler de son caractère dans les commentaires !

--6-
483
Partager cet article