Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

L’humanité a fait disparaître 60% des espèces animales depuis 1970 ; les scientifiques expliquent ce qui nous attend à l’avenir

Depuis 20 ans, des scientifiques de la Zoological Society of London, du World Wide Fund for Nature et d’autres organisations surveillent les changements démographiques de milliers d’espèces animales dans le monde. Malheureusement, leurs conclusions ne sont pas encourageantes : chaque année, beaucoup de nos petits amis disparaissent. Mais au delà du triste constat, ce doit aussi être une incitation à l’action.

Chez Sympa nous avons conscience que l’humanité est le principal facteur qui affecte la nature et ses habitants, c’est pourquoi nous avons décidé d’étudier comment aider la planète à conserver la plus grande variété de plantes et d’animaux possible.

Que se passe-t-il aujourd’hui ?

Les êtres humains affectent la Terre beaucoup plus que toute autre espèce. La raison principale en est notre consommation incontrôlée, d’où découlent d’autres problèmes. Les humains exploitent et rasent les forêts parce que le secteur agricole est en expansion. Ce secteur-là produit du soja pour alimenter les porcs et les poulets, qui servent à nourrir des milliards de gens. Nous asséchons les lacs et les rivières, étouffons nos océans avec du plastique et condamnons ainsi de nombreux animaux à la mort.

Des rapports récents ont montré que l’humanité a détruit près de 83 % des mammifères et la moitié des plantes au début de la civilisation. Et si nous devions arrêter la destruction maintenant, il faudrait environ cinq à sept millions d’années pour qu’un équilibre naturel se rétablisse.

La nature sauvage et les écosystèmes sont d’une grande importance pour les humains, si bien que leur causer du tort est tout aussi dangereux que le changement climatique.

Causes de l’extinction

Outre le facteur humain, les causes de l’extinction des espèces sont nombreuses, mais l’impact de l’homme joue un rôle prépondérant.

  • La destruction de leur habitat naturel est la principale cause de l’extinction des animaux et des insectes. Les forêts sont rasées et la plupart des terres sont exploitées par l’agriculture.
  • Tuer pour se nourrir est la deuxième raison de l’extinction ; 300 espèces de mammifères sont détruites, et la surpêche fait disparaître de nombreuses espèces marines.
  • La pollution chimique : la moitié de la population mondiale d’orques est condamnée à mourir de cette pollution.
  • L’énorme quantité de barrages entraîne une réduction de la population de poissons et d’autres habitants des rivières et des lacs.

Que va-t-il se passer ?

Tout d’abord, il est important d’informer la population de la Terre. Beaucoup de gens ne savent pas ce qui arrive aux animaux sur la planète. Par exemple, en 2018, Lacoste, en collaboration avec l’Union mondiale pour la nature (UICN), a lancé une collection de t-shirts dans laquelle, à côté du logo en forme de crocodile de l’entreprise, des images de 10 espèces en danger ont été apposées.

Un changement mondial est nécessaire pour stopper le déclin des systèmes naturels qui maintiennent en vie l’humanité et tous les êtres qui vivent sur cette planète.

Les gouvernements des différents pays travaillent à la tenue d’un congrès et d’une convention en 2020 sur la diversité biologique, où de nouvelles obligations en matière de protection de l’environnement seront proposées à la signature.

Aujourd’hui, de nombreux pays parviennent non seulement à stabiliser le nombre d’espèces, mais essaient aussi de l’augmenter. Par exemple, en Inde, le nombre de tigres a augmenté de 20 % pour la première fois en plus de 100 ans, et en Chine, les pandas sont sous protection.

Cela démontre une fois de plus que la conservation de l’environnement est possible, en prenant soin de l’habitat des animaux et en excluant une attitude démesurément consumériste à l’égard des ressources naturelles de notre planète.

D’après toi, que devrions-nous faire pour mettre un terme à l’extinction des espèces et réparer les dégâts que nous avons déjà causés à la nature ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !