Sympa
Sympa

11 Cas où les acteurs et actrices ont refusé de suivre aveuglément le scénario et n’ont fait qu’améliorer le sujet

Lorsque les acteurs débutent leur carrière, ils suivent généralement le scénario et les instructions du réalisateur sans poser de questions, et ils apprennent de nouvelles choses et enrichissent leur expérience. Mais une fois qu’ils se sont fait un nom, ils commencent à contribuer au développement des personnages, à préconiser certaines intrigues et à en rejeter d’autres. Et dans la plupart des cas, cela ne fait que rendre le film meilleur.

Chez Sympa, nous avons découvert quels acteurs ont remis en question le travail des scénaristes et ont fait avancer leurs idées en changeant le développement de l’intrigue, le personnage ou son apparence.

Le diable s’habille en Prada

Meryl Streep a insisté pour que certaines scènes soient ajoutées au scénario afin de faire ressortir son personnage sous d’autres angles et de mettre en valeur non seulement ses réalisations professionnelles mais aussi son caractère difficile. La version finale, par exemple, comprenait une séquence où Andy surprend Miranda et la trouve en train de pleurer après avoir parlé du divorce avec son mari. “Je voulais montrer Miranda sans son ‘armure’, sans maquillage, pour qu’elle puisse être vue comme une femme avant tout”, a déclaré l’actrice dans une interview accordée à Variety.

The Witcher

Dans la deuxième saison, Geralt découvre que l’amant qu’il croyait mort est toujours vivant. L’acteur Henry Cavill a révélé dans une interview que lui et Anya Chalotra, qui jouait Yennefer, avaient convaincu les producteurs de repenser la scène où les personnages étaient réunis et de mettre davantage l’accent sur l’émotion. Les acteurs ont filmé le baiser et c’est tout.

Fast and Furious

La star de la franchise, Michelle Rodriguez, a failli quitter le projet pendant le tournage du premier film à cause d’une intrigue dans laquelle son personnage était censé tromper son petit ami avec un autre homme. L’actrice a estimé qu’un tel acte était totalement invraisemblable et inapproprié et a refusé de jouer la séquence. Selon l’actrice, la décision n’a pas été prise sans larmes.

C’est alors que Vin Diesel, un autre membre du casting, a pris la défense de la star. L’actrice a partagé : “Il m’a prise à part pendant que je pleurais, m’a regardée dans les yeux et m’a dit : “Je suis avec toi. Ne t’inquiète pas, je m’occupe de tout”. C’est comme ça que ça s’est passé.

Pulp Fiction

Selon le scénario original, Jules était censé avoir des cheveux volumineux qui contrastaient avec la chevelure lisse de son collègue Vincent (John Travolta). Sauf que l’assistant en charge des accessoires a mal compris ce qu’on lui demandait et a acheté la perruque que nous avons fini par voir à l’écran. Le fait est que Samuel L. Jackson a aimé les boucles et a insisté pour changer l’image de son personnage, même si Quentin Tarantino était contre au début.

The Office

La huitième saison de la série à succès devait initialement comporter une scène dans laquelle Jim embrasse Katy, la nouvelle administratrice du bureau, lors d’un voyage d’affaires. Cependant, l’acteur John Krasinski a estimé qu’un tel rebondissement aliénerait les téléspectateurs, étant donné que la plupart d’entre eux sont des fans inconditionnels du couple Jim et Pam. L’acteur a donc refusé catégoriquement de participer à l’aventure. “C’est la seule fois où je suis allé à l’encontre des scénaristes, sans ménagement, et où j’ai dit : ‘Je ne ferai pas cette scène’”, se souvient Krasinski.

Les Évadés

Selon le réalisateur Frank Darabont, Red était censé jouer d’un harmonica que lui avait donné son ami Andy lors de la scène finale du film. Cependant, Morgan Freeman n’était pas impressionné par cette idée. L’acteur a trouvé le geste inapproprié et stupide, une sorte de cliché, et a donc refusé de le jouer.

Charlie’s Angels

Crispin Glover, qui jouait le rôle du Thin Man, avait à l’origine quelques répliques, mais l’acteur les trouvait un peu prétentieuses, et a donc suggéré aux réalisateurs de les enlever. Le réalisateur a aimé la suggestion de rendre le personnage muet, et par conséquent, celui-ci n’a pas prononcé un mot pendant tout son temps d’écran, mais le public s’en est néanmoins souvenu.

Tout... sauf en famille

Cette comédie mettant en vedette deux des favoris du public, Reese Witherspoon et Vince Vaughn, semblait être une excellente idée au départ. Cependant, malgré le bon accueil, on parlait du manque de chimie entre les personnages dans tous les coins de rues. Le fait est que les acteurs ont un tempérament très différent et qu’ils n’ont pas pu trouver de terrain d’entente sur le plateau.

On raconte que Reese Witherspoon aurait même refusé de tourner une scène osée avec Vince Vaughn. Les cinéastes n’avaient d’autre choix que de tenir compte des souhaits de la star, et la scène a fini par être supprimée.

Des serpents dans l’avion

Le film d’action ironique de 2006 aurait pu se passer de Samuel L. Jackson s’il n’y avait pas eu un autre petit caprice de sa part. L’acteur a admis qu’il n’a accepté de jouer dans le film qu’en raison de son titre amusant : c’est lui qui a intrigué la star. Mais le studio décide alors de renommer le film en Pacific Flight 121 afin de ne pas révéler les détails de l’intrigue, et Jackson lance un ultimatum : soit les créateurs laissent le titre original, soit il quitte le projet.

Avengers

À l’origine, dans la version finale du fim, Iron Man était censé se réveiller après avoir combattu les Chitauris et être retombé sur Terre, et se demander “Quelle est la suite ?”. Mais Robert Downey Jr. a trouvé la phrase peu convaincante et a suggéré de modifier le scénario. Selon Joss Whedon, au lieu d’une ligne dans le script, il y avait trois feuilles de variations différentes.

En conséquence, Tony Stark s’est prononcé : “Que se passe-t-il ici ? J’espère que personne n’a essayé de m’embrasser ?” Et il a suggéré aux autres personnages de prendre un kebab dans un restaurant à côté. C’est ainsi qu’est née la célèbre scène d’après générique où l’on voit les Avengers manger en silence ce même kebab.

Stranger Things

Dacre Montgomery a demandé aux frères Duffer de rendre son personnage plus humain et d’ajouter des scènes qui feraient ressortir une autre facette de Billy. L’acteur voulait que le public comprenne que personne n’est mauvais sans raison. Les réalisateurs l’ont écouté et ont scénarisé l’épisode avec une querelle entre Billy et son père, ainsi que les souvenirs du personnage sur sa relation avec sa mère.

Penses-tu que les acteurs ont le droit d’influencer le scénario et l’image de leur personnage ou que seuls les créateurs de films et de séries télévisées devraient s’en occuper ?

Sympa/Célébrités/11 Cas où les acteurs et actrices ont refusé de suivre aveuglément le scénario et n’ont fait qu’améliorer le sujet
Partager cet article