Sympa
Sympa

9 Signes qui permettent de distinguer un acteur talentueux d’un comédien plutôt médiocre

Il n’est pas nécessaire d’être un critique de cinéma célèbre pour savoir si un acteur est bon ou plutôt mauvais. On peut même le deviner intuitivement. Cependant, les professionnels ont quelques critères importants qui leur permettent de distinguer un acteur vraiment talentueux d’un comédien médiocre. Ainsi, en y regardant de plus près, chacun d’entre nous peut également jouer le rôle d’un critique de cinéma professionnel.

Chez Sympa, nous avons fait nos propres recherches pour savoir comment établir la différence entre un professionnel surdoué et un acteur de second rang.

Ne pas avoir peur de jouer des personnes réelles

Parmi les rôles les plus marquants pour les acteurs, il y a ceux qui leur permettent de jouer des personnes ayant vraiment existé. Mais c’est assez risqué, car le spectateur dispose alors d’un modèle de comparaison directe avec le prototype et peut dire si l’acteur est crédible dans le rôle ou pas. Si on oublie qu’on observe le travail d’une star de cinéma pendant qu’on regarde le film, alors il est évident qu’elle l’accomplit parfaitement.

Parfois, l’opportunité d’incarner une personne réelle permet à un acteur de mieux libérer son potentiel créatif. Par exemple, alors que les critiques de cinéma étaient sceptiques quant au jeu de Kristen Stewart et disaient qu’elle était “difficile à regarder” à l’écran, Kristen a été nommée aux Oscars pour son rôle de la princesse Diana. Dans le rôle de Spencer, l’actrice ne se contente pas de copier de façon crédible les manières familières de Lady Di, mais apporte également au personnage sa propre hyperbole mélodramatique.

Être un virtuose de la micro-expression

La micro-expression est un outil sophistiqué qui permet de montrer des émotions subtiles et fugaces entre les lignes. Elle aide à mieux comprendre les mots prononcés et à les ressentir sur le plan émotionnel. Un exemple de micro-expression est un regard expressif significatif. Cette technique consiste à expliquer l’état d’esprit d’un personnage sans paroles.

Ainsi, ce n’est pas sans raison que Leonardo DiCaprio a remporté son Oscar tant attendu pour The Revenant, même s’il avait auparavant eu un grand nombre de rôles forts. Pour son travail précédent dans Le Loup de Wall Street, l’acteur a également été nommé pour un Oscar, mais c’est dans The Revenant qu’il a pu utiliser un seul regard pour montrer la douleur, la souffrance et l’âme tourmentée du personnage. Il a été capable de démontrer une grande variété d’émotions cachées comme jamais auparavant.

Savoir comment faire pour que le spectateur cesse de voir l’acteur derrière le personnage

Un vrai professionnel sait comment faire en sorte qu’à un moment donné, le spectateur cesse de voir l’acteur dans son personnage. Un acteur doit nous convaincre que son personnage est réel. Et il doit le faire dans chacune de ses nouvelles œuvres, plutôt que d’être l’otage d’une seule image. Ainsi, lorsque nous regardons les films de Meryl Streep, nous voyons à chaque fois une femme différente, avec sa propre histoire, ses problèmes et ses espoirs. Ce n’est pas un hasard si Meryl Streep a trois Oscars à son actif et 21 nominations pour ce prix prestigieux.

Cependant, il existe de nombreux acteurs et actrices qui ont trouvé leur rôle, et qui incarnent à chaque fois le même personnage ou des personnages similaires à l’écran. Sarah Jessica Parker, par exemple, a eu un rôle brillant avec Carrie Bradshaw et a tendance à rejouer toujours le même type d’héroïne. Son dernier projet, très médiatisé, concerne Carrie à nouveau.

Écouter et faire attention à ce qui l’entoure pour avoir les bonnes réactions

Les bons acteurs peuvent faire oublier au public qu’il ne s’agit que d’un film et que les acteurs ne font que jouer un personnage donné. Il est important de faire croire au spectateur que la personne à l’écran fait réellement partie du monde imaginaire de la fiction. Selon les professionnels, “le truc d’un bon acteur est de s’immerger complètement dans son personnage. Il sait comment faire disparaître à la fois la caméra et les 50 types derrière qui s’ennuient en mangeant des beignets”.

À bien des égards, le fait de travailler en collaboration étroite avec les partenaires sur scène permet de s’immerger totalement dans les rebondissements du scénario. Les acteurs talentueux sont prêts à faire preuve de patience et à s’adapter au fait que quelque chose peut ne pas se passer comme prévu dans le scénario. Pour ce faire, il est important de ne pas se focaliser uniquement sur son propre jeu mais d’être attentif aux autres partenaires.

Examiner soigneusement la psychologie du personnage et faire croire au public que la personne en face de lui est réelle

Pour que l’image à l’écran soit aussi authentique que possible, l’acteur doit parvenir à comprendre son personnage en faisant des recherches. Il relit tout d’abord le scénario à plusieurs reprises, en essayant d’examiner et de remettre en question tout ce qu’il savait auparavant sur le personnage. Ensuite, l’acteur peut aussi essayer d’imaginer le passé et le futur de son personnage. Troisièmement, il peut être utile de se mettre dans la peau du personnage en se renseignant sur sa profession. Par exemple, si tu joues un professeur d’université, cela vaut la peine de t’informer sur les conditions requises pour devenir professeur dans un certain domaine, de parler à des membres de cette profession, de connaître leur salaire et leur mode de vie.

Par exemple, lorsque Meryl Streep a joué le rôle de la rédactrice en chef d’un magazine de luxe, sévère et froide, elle restait même dans son personnage en coulisses et gardait la distance avec ses collègues. Et Heath Ledger, s’essayant au personnage du Joker, s’est volontairement coupé du reste du monde et a passé six semaines seul dans une chambre d’hôtel. Pendant tout ce temps, Heath a tenu un “Journal du Joker” où il décrivait ce qui se passait dans sa tête.

Jouer avec la voix et comprendre ses mécanismes de fonctionnement

Le contrôle vocal couvre presque tous les détails de la voix d’un acteur : le contrôle de son propre ton, le contrôle de son interlocuteur, ou même de tous ceux qui jouent dans la scène. La voix peut aider à montrer le personnage sous un angle différent, puis l’acteur utilise des changements brusques : il commence à parler doucement puis, à mesure que son personnage change, sa voix évolue aussi. C’est ce qu’a fait Colin Firth, en particulier, lorsqu’il a joué le rôle de George VI dans Le Discours d’un roi. Le contrôle de la voix permet de libérer des émotions vives par la parole.

Ou encore, l’acteur préfère garder un ton de voix stable tout au long de l’histoire. Par exemple, Heath Ledger a utilisé cette technique lorsqu’il jouait le Joker et cela a rendu son personnage encore plus sinistre.

Utiliser le mouvement pour créer une image : le corps est l’outil parfait

Un bon acteur doit avoir une maîtrise parfaite de son corps car c’est le mouvement qui peut l’aider à révéler l’essence de son personnage sans avoir à parler. Le mouvement est un élément important qui permet de raconter l’histoire d’un personnage et de transmettre ses sentiments, non pas en un seul instant, mais pendant tout le temps passé dans le cadre. Un exemple classique est celui de Charlie Chaplin. Ses mouvements maladroits et comiques donnent une image complète du personnage. Et en général, pour tous les comédiens, le mouvement est le meilleur moyen de créer des situations drôles. Prends Jim Carrey, Rowan Atkinson, Melissa McCarthy. Le mouvement dans le cadre fait partie intégrante de la comédie.

Ne pas avoir peur de paraître vulnérable

Les acteurs exceptionnels sont prêts à montrer au grand public les parties cachées de leur âme que la plupart des gens n’affichent pas. Ils sont toujours émotionnellement exposés et n’ont pas peur de paraître mesquins, pathétiques, méchants, jaloux, effrayés à l’écran. Oui, beaucoup de ces sentiments existent en nous, mais nous avons honte de les montrer. Or, les bons acteurs n’ont pas peur de sacrifier leur dignité pour le bien du rôle.

La capacité de devenir méconnaissable

La capacité de se transformer au point d’être méconnaissable est une autre compétence que les grands acteurs possèdent. Certes, ils sont souvent aidés par des costumiers et des maquilleurs, mais les vrais professionnels n’ont pas l’habitude de se reposer uniquement sur des effets spéciaux ou des manipulations numériques. L’art de l’incarnation demande beaucoup de travail préparatoire. Ainsi, pour jouer le rôle de Stephen Hawking, l’acteur Eddie Redmayne a appris à copier le scientifique paralysé de 72 ans qui vit avec la SLA. Pour ce faire, il a passé des heures à s’entraîner avec un chorégraphe d’Hollywood et à demander les conseils d’un consultant en neurologie.

Le métier d’acteur est une vocation. Quelle est la chose la plus importante pour toi dans cette profession ? À quoi fais-tu attention lorsque tu suis le travail des acteurs ? N’hésite pas à partager tes observations dans les commentaires !

Sympa/Célébrités/9 Signes qui permettent de distinguer un acteur talentueux d’un comédien plutôt médiocre
Partager cet article