Sympa
Sympa

10 Objets qui peuvent ne pas être très hygiéniques dans les restaurants

Cuisiner au quotidien peut parfois être une tâche décourageante, et l’envie se fait sentir d’aller au restaurant de temps en temps pour se faire plaisir avec des plats savoureux et un service de qualité. Toutefois, ce que l’on y trouve n’est pas toujours d’une propreté irréprochable, si bien qu’il convient de faire attention à ce que l’on touche et mange.

Sympa te présente aujourd’hui 10 éléments de restaurant qui nécessitent un soin particulier pour les garder parfaitement sains.

1. Gants en latex

Le moment tant attendu est enfin arrivé : le serveur pose devant toi le soufflé dont tu avais envie depuis longtemps. Il est si délicieux ! Quand tu as terminé, tu souhaites féliciter le chef pour un tel chef-d’œuvre. Tu t’approches de la cuisine et tu vois ses mains gantées. Intérieurement, tu es rassuré, car tu te dis que cela garantit l’hygiène des aliments. Il n’en est rien : le port de gants peut créer un sentiment de confiance chez la personne qui les porte et entraîner une contamination croisée des aliments, car après avoir manipulé des fruits de mer, le cuisinier peut toucher des légumes puis de la viande, provoquant un échange de bactéries. Il est préférable de ne pas les utiliser lors de la préparation des aliments et de se laver les mains aussi souvent que nécessaire.

2. Salière et poivrière

Ton plat est un peu fade et a besoin d’une touche de sel et de poivre ? Attends une seconde. Une analyse réalisée par Good Morning America, en collaboration avec l’Université d’Arizona, a révélé qu’une poivrière de restaurant peut abriter jusqu’à 11 600 micro-organismes. En effet, les bactéries semblent trouver le poivre très attirant, alors évite d’en mettre dans tes plats, ou emporte avec toi de petites enveloppes contenant du sel et du poivre pour éviter de toucher les récipients du restaurant.

3. Menus

Ce n’est pas tout. Selon cette même étude réalisée par Good Morning America et l’Université d’Arizona, les menus sont les champions du nombre de bactéries, puisque chacun d’entre eux peut être couvert de 185 000 bactéries. Pourquoi ? Parce qu’ils passent de main en main (tu en as sûrement touché plus d’un qui s’est avéré collant), et cela favorise la prolifération des organismes. Il est donc recommandé de fournir aux clients des menus en papier plutôt qu’en plastique, car ce dernier est un terrain fertile pour le développement des bactéries.

4. Chiffons de nettoyage

Si tu vois un serveur qui essuie consciencieusement la table à laquelle tu es assis avec un chiffon, lis bien ce qui suit. Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université d’Arizona et de l’Université de Sonora a analysé les chiffons utilisés dans les restaurants pour essuyer les surfaces de tables, afin de détecter la présence de bactéries. Et, oh, surprise : des coliformes ont été trouvés sur 89% des chiffons et 70% des tables. De même, la bactérie Escherichia coli a été identifiée sur 54% des chiffons et 20% des tables. Il est préférable d’utiliser un liquide désinfectant et du papier jetable.

5. Glaçons

Boire un soda tiède n’est jamais très agréable, mais il s’avère que les bactéries qui vivent dans les machines à glaçons des restaurants peuvent être nocives. Une autre étude a révélé que les glaçons de nombreux restaurants contiennent plus de micro-organismes que les toilettes elles-mêmes. En effet, ces dernières font l’objet d’un nettoyage fréquent, contrairement aux machines à glaçons, dont l’hygiène laisse à désirer : le personnel de ces établissements ne sait parfois pas comment les nettoyer, ni à quelle fréquence, ni comment manipuler les glaçons servis dans les boissons. Il est recommandé de nettoyer ces machines périodiquement et de se laver les mains avant de servir les glaçons.

6. Vaisselle

Si tu te demandes si la vaisselle des restaurants est impeccable, voici quelques informations qui pourront t’intéresser. Des recherches ont révélé que des bactéries comme Escherichia coli et Listeria innocua peuvent survivre sur des assiettes où les aliments sont secs et qui ne sont donc pas lavées. C’est encore pire si les assiettes ou les verres présentent des fissures, car les organismes peuvent alors s’y loger. Pour éviter cela, la vaisselle et les verres doivent être lavés à plus de 43°C et de préférence avec des produits chimiques à base d’ammonium.

7. Pinces à servir

Les buffets de salades nous offrent une infinité d’options à combiner selon l’envie. Toutefois, les pinces qui sont mises à disposition pour se servir de tous les ingrédients peuvent ne pas être très hygiéniques. Tous les clients doivent se laver les mains avant d’utiliser ces ustensiles ou, à défaut, utiliser des serviettes jetables pour les manipuler.

8. Chaises hautes pour enfants

Emmener tes petits au restaurant implique généralement l’utilisation d’une chaise haute. Mais il faut savoir que ces accessoires peuvent abriter jusqu’à 1 200 bactéries par centimètre carré. Il n’est pas rare que les enfants renversent de la nourriture ou l’étalent partout. Ces restes peuvent se décomposer et devenir le foyer de micro-organismes indésirables. Pour éviter cela, il est préférable d’utiliser des liquides antibactériens après chaque utilisation pour assurer le bien-être du prochain petit usager.

9. Récipients à sauces

Il est difficile de manger certains plats sans les tremper dans une sauce. Lorsque le guacamole ou le tzatziki est apporté au centre de la table, tout le monde trempe ses chips dedans, et ce, de façon répétée. Mais en prendre une bouchée et la replonger dans le bol multiplie le risque de partager ses bactéries. Pour éviter que cela ne se produise, il convient de s’assurer que tous les clients de la table prennent un peu de sauce dans leur assiette, afin d’éviter de la contaminer avec la salive de chacun.

10. Mains

Enfin, il est essentiel que les employés des restaurants se lavent très régulièrement les mains. Parfois, en raison de la rapidité avec laquelle les aliments doivent être servis, cette étape peut être omise, mais cela peut entraîner la contamination de toutes les surfaces touchées par des virus et des bactéries. Il est donc nécessaire de se laver les mains à l’eau et au savon pendant au moins 40 secondes pour éliminer toutes sortes de saletés.

À ton avis, quels autres éléments des restaurants ne sont pas nettoyés correctement ? Quelles mesures de précaution prends-tu lorsque tu y vas ? Réponds-nous dans les commentaires !

Photo de couverture VitalikRadko / Depositphotos
Partager cet article