Sympa
Sympa

Une jeune femme ayant vécu plus de 6 ans au Vietnam nous raconte tout ce qu’elle a appris sur ce pays

Le Vietnam est l'un des pays qui n'a pas encore trop souffert du tourisme de masse, malgré tout ce qu'il a à offrir. Il a tout pour être une destination de vacances idéale : des hôtels confortables, des curiosités uniques et une cuisine qui laissera une trace indélébile dans le cœur (et l'estomac) de tous les gourmets. Cependant, lorsque l'on visite le Vietnam, il est important de connaître certaines caractéristiques, qui bien qu'elles participent à l'exotisme du pays, peuvent aussi désorienter un voyageur non averti.

Sympa a rassemblé des faits intéressants sur le Vietnam, qui seront utiles à tous les voyageurs intéressés par ce pays d'Asie du sud-est.

Pour comprendre les caractéristiques locales de la vie dans ce pays, nous avons été aidés par Snezhana, une jeune femme qui a vécu plus de six ans au Vietnam. Elle partage avec nous certaines de ses expériences et les choses qui l'ont marquée au cours de son séjour.

Rencontres

Lors de ta première rencontre avec les habitants, tu entendras souvent le même nom de famille. Et ce n'est pas un canular : environ 40% de la population vietnamienne porte le nom de famille "Nguyen" et 11% portent le nom de famille "Trần".

Espace personnel

"N'oublie pas cet aspect quand tu es au Vietnam", conseille notre amie :

  • Dans les transports en commun, les Vietnamiens s'asseoient toujours à côté des autres passagers. Ils n'occuperont jamais un siège vide dans les rangées voisines.
  • Dans les immeubles d'habitation, il est normal que les portes soient laissées ouvertes. Et si elles sont fermées, tes voisins peuvent commencer à s'inquiéter et à se demander si tout va bien.
  • Les grandes maisons sont équipées de fenêtres sans rideaux ni volets.
  • Personne ne respecte une distance de politesse lors d'une conversation. Ton interlocuteur vietnamien sera très proche de toi, comme s'il essayait de te dire quelque chose en secret.
  • Et si tu te retrouves dans une file d'attente, alors sois prêt à ce que tes "voisins" les plus proches te marchent sur les pieds ou te bousculent de tout leur corps. Car la file d'attente est un concept assez vague. Les gens cherchent à s'approcher le plus possible de leur objectif.

Questions gênantes

Poser des questions sur l'âge et le salaire dès la première rencontre est normal dans une conversation vietnamienne. Le fait est que le peuple vietnamien croit sincèrement que de telles questions encouragent la communication et montrent la sincérité de l'intérêt pour une personne.

Dis toujours "oui"

Les Vietnamiens ne veulent tout simplement pas dire "non". Et si le service que tu demandes n'est pas tout à fait clair pour ton interlocuteur, alors tu auras droit à un simple "oui" de la tête. Rien de plus. Le meilleur conseil dans ce cas est de surveiller attentivement les réactions et le regard de ton interlocuteur : un simple sourire reflète instantanément un manque de compréhension.

La notion du temps

La ponctualité au Vietnam n'est certainement pas considérée comme une caractéristique nationale. Si un local te promet de faire quelque chose "dans 5 minutes" ou "demain", ne t'attends pas à ce qu'il tienne sa promesse dans les temps.

Propreté

En arrivant au Vietnam, prépare-toi à ce que de nombreux stands de rue jettent leurs ordures directement sous la table. Récemment, pour faire face à ce phénomène, les propriétaires des établissements ont commencé à installer des conteneurs spéciaux.

De même, les touristes sont souvent impressionnés par le comportement de certains hommes vietnamiens, qui n'hésitent pas à faire leurs besoins n'importe où dans la rue.

Dents

Il y a environ 100 ans, les dents noires étaient considérées comme le principal attribut de beauté des Vietnamiennes. La raison était la croyance populaire selon laquelle les dents noires protégeaient contre la malchance, et que les dents blanches étaient inappropriées. Aujourd'hui encore, on peut trouver des Vietnamiens qui attirent l'attention des étrangers avec leurs dents noires.

Peau

Comme dans de nombreux pays asiatiques, les Vietnamiennes trouvent la peau blanche extrêmement séduisante. C'est pourquoi lorsque la saison ensoleillée arrive, elles se cachent des rayons du soleil par tous les moyens possibles. Au-dessus de leurs vêtements, elles portent souvent de longues jupes, de longs gants, des masques et des gilets à manches longues, même si la chaleur est insupportable. Le masque a également une autre fonction importante : se protéger de la poussière lorsque l'on conduit une moto.

Ongles

Si un homme a les ongles longs, cela signifie qu'il peut se permettre de ne pas travailler dans les champs ou dans une usine, qui sont des emplois mal rémunérés. Beaucoup d'hommes au Vietnam essaient d'afficher leur statut avec cette méthode. Souvent, ils se laissent pousser l'ongle du petit doigt, mais il y a de rares exceptions où tous les ongles sont longs. Du coup, toutes les tâches domestiques sont assumées par la femme.

Cuisine

  • Les Vietnamiens mangent presque tout ce qui bouge : chauves-souris, chiens, rats, souris, et même des crocodiles, tortues, serpents, raies manta et embryons de canard qui ont grandi dans leurs œufs. Cependant, l'aliment le plus courant reste le riz, dans toutes ses variantes de préparation.
  • En même temps, le peuple vietnamien est très gourmand et ajoute du sucre à presque tous les plats, du lait à la viande.
  • Il ne faut pas oublier la fameuse sauce de poisson "Nước mắm", qui est préparée à partir de poisson séché au soleil pendant 9 mois.
  • Ne laissons pas non plus de côté le vin de serpent, au goût si particulier, obtenu à partir de la conservation des serpents dans le vin de riz ou l'alcool de grain.
  • Et enfin, beaucoup de ceux qui sont allés au Vietnam se souviennent de la recette spéciale du café au lait concentré.

Argent

En 2003, pour remplacer les billets de banque en coton, le polymère synthétique est arrivé. Avec ces nouveaux billets, on peut aller dans l'eau sans risque pour son argent. Et les bonnes relations avec l'ex-URSS se voient jusque dans les représentations sur les billets de banque : sur les coupures de 10 dong datant de 1976, un tracteur TNT-40 produit par Onego Tractor Plant est imprimé ; et sur le billet de 200 dong de 1987, il s'agit d'un tracteur "Biélorussie".

Sport

Les Vietnamiens adorent le sport. Le football et le sepak takraw, qui est similaire au volley-ball, sont les plus populaires. La seule différence est que seuls les pieds peuvent être utilisés dans la version vietnamienne.

Repos

Le rythme de vie vietnamien est très différent du nôtre : à midi, ils font une sieste de trois heures. La plupart des magasins sont fermés, les employés de bureau dorment directement sur leur chaise ou s'allongent sur le sol dans des sacs de couchage. Il faut dire que la grande majorité des Vietnamiens se réveillent à 5 ou 6 heures du matin et arrivent à faire beaucoup de choses avant l'heure du déjeuner.

Les voyageurs au long-cours sont très bien traités au Vietnam. Sur les lignes qui relient les grandes villes, il y a des bus à deux étages avec des couchettes pour dormir.

Malgré toutes ces choses étranges aux yeux d'un occidental, le Vietnam te laissera sans nul doute une impression inoubliable si tu décides d'y aller.

Photo de couverture depositphotos, East News
Sympa/Endroits/Une jeune femme ayant vécu plus de 6 ans au Vietnam nous raconte tout ce qu’elle a appris sur ce pays
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire