Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

16 Personnes qui ont fait preuve d’une logique bien particulière

2-3-
946

Parfois, nous vivons nous-mêmes ou assistons à des situations pour le moins bizarres où la logique semble cesser d’exister. On ne sait pas toujours comment y réagir : rire ou prendre ses jambes à son cou.

Chez Sympa, nous sommes persuadés qu’on est nombreux à connaître ce genre d’histoires, alors rions-en ensemble.

  • J’étais au troisième trimestre de ma grossesse, je me sentais bien. Je suis montée dans un bus. Il n’y avait pas de places libres et je suis allée vers l’avant du véhicule, car on y est moins balloté. Je me tenais à côté des premiers sièges occupés par une vieille dame et sa petite-fille de 16 ou 18 ans. Tout à coup, la mamie s’est mise à me crier dessus en me reprochant d’exercer une pression psychologique sur l’enfant. Elle a ajouté que cela ne les obligerait pas à me céder la place, que je n’avais pas le droit de rester à leurs côtés et elle m’a dit d’aller à l’autre bout du bus. Cette tirade a eu un effet positif : un homme m’a proposé de m’asseoir à sa place. Et malgré cela, la mamie a continué à pester tout bas pendant un long moment. © Melissa / AdMe
  • Voici mon échange avec un collègue :
    — Cela fait longtemps que ma femme et moi avons pris la décision de ne pas acquérir un logement pour rester mobiles et ne pas nous attacher à un endroit.
    — Depuis combien de temps vivez-vous dans votre dernier appartement de location ?
    — Depuis 18 ans. © GlamourWitch / Pikabu
  • En été, j’ai trouvé un job de manutentionnaire et j’ai fabriqué une large sangle avec des ceintures, qui m’a facilité le port des charges. Cela m’a permis de ne pas me faire de mal et je réussissais donc à accomplir plus que les autres. Mais on a voulu me payer moins, comme quoi je n’étais pas du tout fatigué. D’ailleurs, mes collègues n’appréciaient pas mon astuce. J’ai fini par quitter cette entreprise. © buromzeg / Pikabu

“Ma fille de 14 ans a décidé de remuer le smoothie avec une cuillère en métal. Alors que le mélangeur était en marche.”

  • Pour le dixième anniversaire de notre chien, nous lui avons acheté un lit. Il y avait une housse dessus, et à un moment donné, je me suis dit qu’il était temps de la laver.
    Mon mari : “Il faut d’abord coudre une autre housse, sinon, comment va-t-il faire pour dormir sur ce lit sans rien ?”
    Moi : “Il a dormi à même le sol pendant dix ans, et cela ne te gênait pas.”
    Mon mari : “Tu ne me comprenais jamais.” © Ksaverija / AdMe

" Mon fils de trois ans ne veut pas de billets de banque dans sa tirelire. Il ne reconnaît que le “vrai” argent "

  • À la fac, un gars est venu vers moi et m’a demandé mon portable pour passer un appel, car le sien n’avait plus de batterie. Il avait l’air correct et je lui ai donné mon téléphone. Il a parlé, est revenu et a demandé : “Comment puis-je vous remercier ?” J’ai répondu que ce n’était pas la peine. Quelques heures plus tard, je me suis aperçu que mon téléphone n’était plus là. Le lendemain, ce type m’a rattrapée dans un couloir et m’a dit : “Dis donc, j’ai trouvé ton téléphone !” J’étais très heureuse et incroyablement reconnaissante.
    Or, plus tard, j’ai appris que c’était lui qui avait piqué mon portable pour me le rendre ensuite. C’était sa façon de me “remercier”. © Palata № 6 / VK
  • Je travaille dans une épicerie, une jeune experte est venue un jour avec un contrôle. Nous avons fait le tour de l’arrière-boutique, avons vérifié les documents, tout était conforme.
    Ensuite, nous avons passé à l’équipement. À un moment, l’inspectrice a dit : “Par contre, là vous avez un problème. La température dans le congélateur à poisson ne correspond pas aux conditions de stockage des produits.” J’étais très étonné (on le vérifie deux fois par jour), j’ai pris un produit et j’ai lu sur l’étiquette : “Conserver à une température maximum −18° C”.
    J’ai regardé le congélateur, il affichait −25° C, j’ai relu l’étiquette, j’ai regardé à nouveau la température du coffre. Je me suis tourné vers la fille : “Il n’y a pas de problème. Tout semble normal.” Elle a alors roulé les yeux : “Je ne suis pas bête, il est écrit maximum −18° C, alors que votre congélateur fait −25° C, c’est une infraction. Donc, la contravention va figurer dans la conclusion.” J’ai décidé de ne pas aller plus loin pour éviter une discussion inutile et j’ai laissé notre juriste s’en occuper. © MiMister / Pikabu
  • Nous avons une grande maison. Il y a un parterre de fleurs dans notre cour du côté de la rue, avec des muguets qui poussent là depuis plus de 40 ans. Maman a semé quelques fleurs et depuis, elles ont envahi le parterre. Récemment, une femme de la mairie a déclaré que c’était une espèce menacée et qu’il était impossible de les cultiver dans des jardins privés, il fallait donc, selon elle, les déterrer. Elle est où la logique ? © Palata № 6 / VK

“Est-ce que je mérite une excellente note pour l’effort ?”

  • Je me fais soigner les dents. Selon le plan de traitement, je devais voir mon dentiste avec deux jours d’intervalle. Le 1er juillet, j’ai appelé pour prendre des rendez-vous.
    — J’aimerais avoir deux rendez-vous la semaine prochaine, mardi à 10 heures et vendredi à 10 heures, chez madame Maillard.
    — C’est bien pour mardi, mais pas pour vendredi.
    — Et pour la semaine d’après ?
    — Vendredi n’est pas disponible.
    — Tant pis, et dans deux semaines ?
    — C’est pareil.
    Ainsi, nous sommes arrivés à la fin septembre. En fin de compte, j’ai demandé, non sans irritation :
    — Vendredi 10 heures est un créneau si populaire, ou quoi ? Je ne comprends pas.
    J’ai eu la réponse sereine :
    — Non, c’est que madame Maillard commence à 14 heures le vendredi. © lunaaprelia / Pikabu
  • Mon ami était en couple avec une jeune fille et ils allaient se marier, mais sa bien-aimée a disparu d’un coup. Elle a cessé de répondre aux appels et aux messages sur les réseaux sociaux. Quand il l’a finalement rencontrée et l’a comblée de questions, elle a très sèchement et brièvement expliqué qu’elle avait réfléchi et avait décidé qu’ils ne pouvaient pas être ensemble. Mon pote a sombré dans la déprime, mais petit à petit, il a rebondi.
    Deux ans plus tard, elle lui a écrit qu’elle n’avait pas trouvé une meilleure personne et s’était rendu compte qu’elle l’aimait encore. Pour votre information, j’avais toujours pensé que c’était une fille bien. Avec un diplôme en médecine, elle était une interlocutrice intéressante et donnait l’impression d’une personne cohérente. © Presley.Wannabee / Pikabu
  • Mon fils n’aime pas les produits laitiers. Pourtant, nous avons remarqué que lorsque nous commandons le repas dans le fameux établissement de restauration rapide, il se régale du cacao de son papa. La fois suivante, je lui ai commandé un cacao et il a tout bu. J’ai alors pensé que la boisson que je préparais à la maison était moins délicieuse. À titre d’expérience, j’ai versé mon cacao dans un gobelet McDonald’s et mon fils a tout bu. Mais dès que je le sers dans une tasse, sa réaction est “Berk”. C’est quoi cette logique enfantine et comment la comprendre ? © Mamdarinka / VK

“Ma femme a dit que nous allions à la pépinière juste pour regarder”

  • Je mène une vie assez aisée, j’ai une voiture, un appartement, une belle carrière. J’y suis arrivée toute seule, en travaillant dur. Cela dit, je n’avais pas beaucoup de temps pour construire une relation, et ce n’est que maintenant que j’ai réalisé que j’ai manqué un certain aspect de la vie. J’ai donc commencé à chercher un partenaire et j’enchaîne actuellement des rendez-vous. Le dernier rencard m’a frappé. Au cours de la conversation, le gars a mentionné à plusieurs reprises qu’il avait des perspectives, des projets, des plans, mais au fait, il vivait avec ses parents et travaillait comme manager. Je lui ai dit tout de suite que je cherchais un homme avec le même revenu que moi, car je prévoyais une relation sérieuse et voulais être sûre qu’en cas de congé maternité, il pourrait subvenir aux besoins de notre famille. Le gars a réagi avec une tirade en affirmant que toutes les filles voulaient des PDG et snobaient les managers ordinaires. J’ai alors proposé de le présenter à une amie, une fille formidable, qui n’attache pas beaucoup d’importance au rang social et souhaite trouver une âme sœur. Comme lui, elle vit avec ses parents. Savez-vous ce qu’il a répondu ? “Non mais, comment on va passer le temps ensemble ? Il va falloir qu’on sorte et puis dépenser de l’argent pour louer un appartement si jamais on se met en couple.” © Palata № 6 / VK
  • Ma collègue se plaint sans cesse de son mari et de ses enfants. Elle dit en avoir marre de l’école, de leurs maladies, du ménage, bref, elle est fatiguée de tout et veut divorcer. Cette même collègue trois minutes plus tard : “C’est quoi ça, un tatouage ? Tu ferais mieux de te marier et d’avoir des enfants au lieu de faire des bêtises.” © yadeathcoree / Twitter

Et toi, as-tu vécu des situations où tu as eu du mal à comprendre la logique des autres ? N’hésite pas à en parler dans les commentaires !

2-3-
946
Partager cet article