Sympa
Sympa

Un photographe de voyage devenu ambassadeur de la beauté du Cameroun

= Cet article est sponsorisé par Depositphotos =

Ziya Akturer est un photographe de voyage turc qui allie ses pratiques artistiques et son travail en tant qu’agent d’assurance. Il a acheté son premier appareil professionnel en 2006, après un voyage aux Philippines, pour ensuite réaliser que la photographie de voyage était ce à quoi il veut dédier sa vie. Quelques années plus tard, il a quitté son travail principal pour voyager davantage et explorer le monde à travers l’objectif de son appareil.

Aujourd’hui, Ziya est un photographe reconnu (voir son portfolio sur Depositphotos) qui se focalise sur les images de paysages exotiques et les portraits d’habitants de pays lointains. Il y a deux ans, une compagnie aérienne l’a invité à visiter les royaumes du Cameroun pour mettre en valeur la beauté du pays par ses clichés. Faites défiler pour vous inspirer de ses récits de voyage, ainsi que de ses séances photos captivantes et colorées effectuées au Cameroun.

Ziya Akturer a utilisé un Nikon D 750 et un jeu d’objectifs : un Sigma 35 mm, un Sigma 50 mm, un Nikon 85 mm et un Tamron 16-30 mm. Son ensemble de matériel photographique lui permet d’être prêt pour n’importe quel sujet, qu’il s’agisse du spectaculaire lac Petpenoun ou des danseurs Babungo.

Z. Akturer aime immortaliser les paysages et les personnes. Il se donne pour mission personnelle d’explorer les cultures exotiques à sa manière photographique. Le photographe pense que pouvoir vendre ses clichés sur Depositphotos lui apporte un réel plus, tout en étant cependant pas le but de sa pratique. C’est ainsi qu’il choisit librement ses sujets et établit des connexions personnelles avec des lieux et leurs personnages.

Ziya Akturer estime que même si les cours et les livres de photographie peuvent fournir de nombreux conseils professionnels, il est plus important d’apprendre cet art en prenant des photos et en trouvant sa propre motivation. Son envie de voyager a alimenté son désir de perfectionner ses compétences photographiques et de découvrir le potentiel de son équipement. En 2015, il a finalement été invité pour un séjour au Cameroun en tant que photojournaliste, afin de promouvoir la beauté de ce pays méconnu auprès des européens.

Selon Z. Akturer, la langue française est la première chose à connaître avant de se rendre au Cameroun. Vous aurez aussi besoin d’un guide local avec une jeep ou un bon véhicule tout-terrain. Au Cameroun, il n’y a pas de transport en commun public et les routes interurbaines peuvent être assez difficiles en raison des nombreux nids de poule.

Il a fallu environ deux semaines à Ziya Akturer pour visiter plusieurs royaumes du pays (qui en comprend autour de 450 au total), des tribus locales, des villages pygmées et le bord de mer.

Le Royaume (ou chefferie) de Babungo, situé au nord du pays, a été l’endroit le plus captivant : " Nous sommes resté là deux nuits et nous avons assisté à des danses traditionnelles. Les groupes de danseurs se sont succédé, accomplissant leurs rituels au son des percussions et des flûtes. Ils ont chassé les mauvais esprits et appelé les bons. Je me sentais comme en pleine scène de film !"

L’artiste peut difficilement oublier le lac Petponoun (ou ’lacs jumeaux’) De son point de vue, il s’agit d’un des plus beaux sites du Cameroun. Les bungalows qui entourent ce lac majestueux sont magnifiques et bien entretenus. Les visiteurs peuvent ici pratiquer divers sports, tels que le ski nautique, le tennis et le badminton. Les touristes peuvent également explorer le lac en bateau à moteur, à voile, ou en canoë local.

Les photographes de portrait ont généralement une certaine difficulté à pratiquer leur art au Cameroun, car la plupart des habitants n’aiment pas être photographiés et demandent généralement à être payés. Cependant, si vous parvenez à établir des relations authentiques, ils peuvent l’envisager. Les Camerounais (particulièrement les enfants) avec lesquels Ziya a pu établir une connexion émotionnelle, ont été heureux d’être pris en photo et l’ont même invité chez eux.

" Si le ou les personnages sont beaux, la photo sera belle également " nous a dit Ziya. Au Cameroun, il choisit souvent ses sujets en fonction de leurs expressions faciales ou de leurs vêtements, car les deux en disent long sur leur personnalité et leur mode de vie. Ses personnages héros préférés sont les enfants locaux qu’il photographie dans des environnements naturels à faible luminosité.

Contrairement au peuple Babungo, qui est assez social et ouvert d’esprit, les Pygmées Bagyeli sont moins amicaux envers les étrangers. Cela s’explique par le fait qu’ils ont peu d’interactions avec d’autres tribus ou nations. Les Pygmées construisent des huttes simples et vivent dans une région isolée et éloignée où le transport n’est possible qu’en canoë.

Notre photographe a été impressionné par ses échanges avec Ndofua Zofoa III, le 25e roi de Babungo. " Avec les vêtements qu’il porte et son attitude sûre de lui, il n’a pas besoin de préciser qu’il est le roi... Il a passé beaucoup de temps en Italie, en Espagne et aux États-Unis, et il sait parler le français et l’anglais. Le roi a également 58 enfants " nous indique Ziya.

Ces dernières années, la photographie de voyage est devenue un genre très apprécié parmi les banques d’images, et vous pouvez utiliser Depositphotos pour un voyage en ligne rapide et inspirant. Parmi les sites les plus fascinants et les plus pittoresques que Ziya Akturer recommande de visiter figurent Angkor Wat au Cambodge, Pétra en Jordanie, Lombok en Indonésie et Cuba.

Partager cet article