Sympa

10 Mythes qui nous ont fait peur toute notre vie et qui se sont révélés être des mensonges

Sur Internet, et dans la vie en général, il y a un tas de croyances et d’idées reçues qui circulent. Tu as peut-être entendu des phrases comme “il ne faut pas réveiller un somnambule” ou “les chauves-souris sont aveugles”, mais il existe des preuves scientifiques qui démontrent que ce ne sont pas des vérités. Bon nombre de ces “informations” seront présentées le 13 avril au Chili, à l’occasion du Festival de Science Puerto de Ideas Antofagasta, où un panel d’experts scientifiques démystifiera les légendes urbaines les plus connues.

Sympa partage aujourd’hui les preuves scientifiques des 10 mythes les plus connus qui ne sont finalement que des balivernes.

1. Prendre une douche ou se baigner dans la piscine après avoir mangé provoque un ralentissement de la digestion

C’est une croyance qui circule depuis de nombreuses années, mais, en réalité, ce sont les termes qui nous mènent à la confusion. En fait, il n’y a aucun ralentissement de la digestion, par contre, ce sont les changements soudains de température qui provoquent un choc périphérique lors du contact avec l’eau froide. Par conséquent, ce n’est pas la nourriture qui pose problème. De plus, le processus de digestion peut durer jusqu’à 4 heures, c’est-à-dire qu’il annule l’autre théorie selon laquelle on doit attendre 2 heures avant d’entrer dans l’eau.

2. Le chocolat est aphrodisiaque

La célèbre clinique Mayo a mené une étude pour détruire ce mythe, précisant que “ni le chocolat ni aucun autre aliment n’est capable de stimuler l’appétit sexuel”. Les experts s’accordent plutôt à dire que le message des “aliments aphrodisiaques” est une stratégie publicitaire qui est maintenue depuis plus d’un siècle à des fins commerciales.

3. Les chocolats provoquent l’acné

Combien de fois nos mères nous ont-elles dit cette phrase mythique : “Si tu manges trop de chocolat, tu vas avoir des boutons”, mais une étude publiée en 1969 dans le Journal of the American Medical Association nous prouve le contraire. L’étude se basait sur une expérience de 2 mois au cours de laquelle 65 personnes souffrant d’acné modérée ont mangé des bonbons, certains au chocolat et d’autres non. A l’issue de l’évaluation, ils ont conclu que “la consommation excessive de matières grasses et de chocolat n’a pas altéré la production de sébum”.

4. C’est dangereux de réveiller un somnambule

Le somnambulisme ou le fait de se promener pendant que l’on dort est considéré comme un trouble du sommeil. Ce phénomène apparaît généralement entre 4 et 6 ans, souvent chez les hommes. Les professionnels soulignent que le plus grand danger n’est pas le trouble en lui même, mais les accidents qui en découlent. Il n’est donc pas dangereux de réveiller le somnambule, on conseille simplement de ne pas le faire pour éviter qu’il se sente désorienté ou angoissé.

5. Les chauves-souris sont aveugles

Quand on était petit, on n’entendait que des choses négatives sur les chauves-souris. Et pourtant, ces mammifères, qui sont les seuls à pouvoir voler, peuvent tout voir autour d’eux, y compris les rayons du soleil polarisés qu’ils utilisent pour s’orienter. L’origine du mythe est apparue lorsque les chauves-souris ont commencé à se cogner contre les fenêtres. Le problème, c’est que “leur système d’écholocalisation ultrasonore n’est pas réfléchi sur une surface comme le verre, et elles pensent donc qu’elles n’ont aucun obstacle devant elles”, explique Juan Luis Allendes dans son livre Murciélagos de la región metropolitana (Les chauves-souris de la Région métropolitaine).

6. Nous n’utilisons que 10% de notre cerveau

Le mythe selon lequel nous n’utilisons que 10% du cerveau est apparu en 1936 dans l’avant-propos du livre de Dale Carnegie Comment se faire des amis. On pensait même qu’Albert Einstein avait dit quelque chose comme ça, mais cela n’a jamais pu être prouvé. Tout cela aurait à voir avec l’explication que “9 cellules sur 10 dans le cerveau sont le soutien et l’assistance aux 10% de cellules restantes, les neurones, qui sont en charge de la pensée”. La confusion persiste encore aujourd’hui, mais il existe des études d’imagerie où l’on observe une activité cérébrale totale.

7. Le sucre rend les enfants hyperactifs

C’est une autre idée récurrente lorsqu’un enfant joue ou fait des activités pendant trop longtemps. En réalité, les experts ne sont pas d’accord pour dire que le sucre engendre “l’hyperactivité” chez les enfants, mais des problèmes de santé comme le diabète, les caries dentaires et l’obésité. Paula Balboa, nutritionniste pour enfants, a déclaré que “cette affirmation n’a aucun fondement” et elle a raison, car peu d’études ont été réalisées sur le sujet, même si le lien entre sucre et hyperactivité est encore questionné.

8. Si tu avales un chewing-gum, il va se coller dans ton estomac

Le mythe selon lequel avaler un chewing-gum te condamne à ce qu’il se colle aux parois de ton estomac ou encore qu’il y reste coincé 7 ans n’est bien évidemment pas vrai. En fait, notre organisme est capable de faire face à des situations complexes, dont celle d’avaler un chewing-gum par erreur. La composition de la gomme à mâcher est à base d’édulcorants, de gomme et de condiments, ainsi que de substances molles qui ne sont ni toxiques ni dangereuses. Les scientifiques ont prouvé que le chewing-gum n’est pas nocif pour la santé, qu’il ne cause pas de dommages à l’organisme et qu’il est éliminé en quelques jours, et non en 7 ans.

9. Manger des jaunes d’oeufs, surtout pas !

L’argument principal de cette phrase est que, soi-disant, le jaune d’œuf contient beaucoup de cholestérol. Cependant, les recherches révèlent que c’est la consommation excessive de graisses trans et de graisses saturées qui augmente le cholestérol, de sorte que le jaune d’œuf n’est pas coupable. Au contraire, les œufs sont riches en protéines et en vitamines et sont l’un des aliments les plus recommandés par les nutritionnistes pour que les personnes en surpoids perdent leurs kilos en trop rapidement.

10. Si tu ne te couvres pas, tu vas tomber malade

Un autre grand classique parmi les mythes. Les mères disent toujours que si on ne se couvre pas, on peut attraper un rhume. En fait, le froid diminue nos défenses immunitaires, générant des effets viraux dans l’organisme qui font que l’on est plus souvent malade pendant l’hiver. C’est donc pour cela que, pour combattre un rhume, il est recommandé de se couvrir la bouche lorsqu’on tousse, de se laver les mains avec du savon et d’éviter de rester à l’intérieur pendant une longue période.

Est-ce que tu connais un autre mythe auquel la plupart des gens croient encore ?
On attend ta réponse dans les commentaires !

Photo de couverture sweetlouise / Pixabay