Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

11 Faits sur le corps humain que les scientifiques n’arrivent toujours pas à expliquer

Beaucoup d’informations sur le corps humain sont considérés comme une évidence, par exemple, l’existence des empreintes digitales. Mais tu seras surpris d’apprendre qu’il existe des gens qui n’en ont pas ! C’est tellement naturel pour nous de vouloir toujours trouver une explication scientifique qu’il est difficile d’accepter qu’il y ait encore des questions auxquelles la science n’a pas de réponse exacte, seulement des hypothèses.

Chez Sympa, nous souhaitons aujourd’hui faire la lumière sur 11 faits à propos du corps humain que les chercheurs ne peuvent pas encore expliquer avec certitude.

1. Comment est-il possible de rester privé d’oxygène pendant 20 minutes ?

D’après les scientifiques, on peut perdre conscience après 30 à 180 secondes sans oxygène. Au bout de trois minutes, le cerveau commence à être endommagé et après 10 minutes, on risque de tomber dans le coma. Cependant, il existe des méthodes d’entraînement qui permettent au cerveau de survivre sans oxygène pendant de plus longues périodes.

Par exemple, Budimir Buda Sobat a battu le record du monde en restant sous l’eau pendant 24 minutes et 33 secondes. Il a surpassé de 30 secondes le record d’Aleix Segura. La seule chose qu’ils ont faite tous les deux avant d’aller sous l’eau a été d’inspirer de l’oxygène pur pendant quelques minutes.

2. Comment est-il possible de rester éveillé pendant 11 jours ?

En 1963, un garçon de 17 ans qui s’appelait Randy Gardner, a réussi à rester éveiller pendant 11 jours et 25 minutes. Un chercheur sur le sommeil était avec lui en permanence pour surveiller quel était l’impact sur ses capacités cognitives. Le jeune garçon restait actif en jouant au basket, tandis que son entourage veillait à ce qu’il ne s’assoupisse pas. Au cours des 11 jours, son odorat et son goût ont été gravement affectés.

Les scientifiques doivent encore effectuer des recherches approfondies afin de découvrir comment un humain peut rester éveillé pendant des jours sans subir les conséquences dramatiques de la privation de sommeil. Cela vient probablement du fait que le terme " éveillé " n’est pas une notion précise. Une personne peut avoir les yeux ouverts, tout en ayant le cerveau complètement éteint.

3. Le nombre de jours qu’une personne peut passer sans boire

La règle générale stipule qu’un humain peut passer jusqu’à trois jours sans eau. Néanmoins, cela dépend de divers facteurs, tels que l’âge, l’activité physique et l’état de santé général. De plus, si ton alimentation se compose de nombreux aliments riches en eau, tels que des fruits et des légumes, tes ressources en eau augmentent.

En 1979, un homme qui s’appelait Andreas Mihavecz a survécu sans boire pendant 18 jours consécutifs. Il était détenu dans une cellule et les policiers l’ont complètement oublié. Pour rester hydraté, il a léché les goutes de condensation sur les murs. C’est encore plus surprenant si on pense au fait qu’il n’était pas non plus alimenté.

4. Pourquoi avons-nous besoin de notre appendice ?

L’appendice est un organe qui est très souvent retiré du corps humain. C’est l’une des raisons pour lesquelles les scientifiques pensaient qu’il ne servait à rien. Cependant, selon la biologiste Heather Smith, 533 espèces de mammifères ont un appendice, ce qui prouve son importance. En fait, l’appendice protège le système immunitaire.

La façon dont il fonctionne consiste à héberger de nombreux " bons " microbes que le corps utilise lorsqu’il est atteint d’une maladie. Cependant, rien ne prouve que ceux qui se sont fait retirer leur appendice seraient plus susceptibles de contracter une maladie. On peut dire donc que nous n’avons qu’une certaine connaissance de l’utilité de l’appendice pour notre corps, mais des recherches plus détaillées doivent être réalisées afin de comprendre la complexité de cet organe.

5. Pourquoi avons-nous une main dominante ?

Environ 85 % des humains naissent avec la main droite dominante. Il existe une théorie, selon laquelle l’hémisphère gauche de notre cerveau contrôle nos capacités de parole et de mouvement (y compris ceux de la main droite) ce qui rend la plupart d’entre nous droitiers. Une autre théorie affirme que le fait d’être droitier remonte aux premiers humains sur Terre et à leur utilisation des outils.

Il y a encore deux millions d’années, les humains étaient majoritairement droitiers, c’est pourquoi tous leurs outils ont été conçus pour s’adapter à ce phénomène. Un petit pourcentage de gauchers aurait existé, et ils auraient eu un avantage au combat. Si ton ennemi s’attend à ce que tu le frappes avec la main droite mais que tu le fais avec ta main gauche, tu as plus de chances de gagner.

6. Qu’est-ce qui nous fait bâiller ?

Jusqu’à très récemment, on croyait que le bâillement apportait plus d’oxygène au cerveau mais cela c’est avéré faux. Une théorie populaire dit qu’en nous faisant bâiller, le cerveau essaie de se réveiller. Cela fait également baisser la température si notre corps devient trop chaud. Cependant, cette petite étude ne peut pas être considérée sérieuse puisqu’elle n’a examiné que 120 humains.

Une autre théorie dit que le bâillement a une signification sociale importante. Si une personne commence à bâiller après que son ami le fasse, cela veut dire qu’elle a beaucoup d’empathie.

7. Pourquoi seules les femmes ont des seins ?

Dans le monde des primates, les femelles ont tendance à avoir des seins qui se forment seulement après avoir mis bas, pour pouvoir nourrir leurs bébés. Les humains sont les seuls mammifères à avoir des seins entièrement formés pendant presque toute leur vie. Une hypothèse explique que la poitrine des femmes grossit pour démontrer qu’elles sont prêtes à nourrir leur bébé. C’est également pour cette raison qu’elles ne naissent pas avec des seins arrondis.

Une autre théorie avance que les femmes ont besoin de stocker de la graisse et, par conséquent, de l’énergie afin de pouvoir nourrir leur bébé. Elles utilisent leurs hanches et leur poitrine pour ce faire. Étant donné que les hommes ne portent pas de bébé, ils n’ont jamais eu besoin de passer par le même processus d’évolution.

8. Qu’est-ce qui provoque une secousse hypnique ?

Juste avant de t’endormir, tu peux vivre un moment où tu as l’impression de tomber : tu sursautes d’un coup, mais tu peux ne pas te réveiller complètement. Selon les chercheurs, près de 70 % des gens en ont déjà fait l’expérience au moins une fois dans leur vie.

Il n’y a pas d’explication précise à ce phénomène, bien qu’il existe quelques théories. Certaines d’entre elles incluent le stress et l’anxiété, l’exercice avant le coucher, la privation de sommeil ou la consommation de caféine. En outre, certains chercheurs suggèrent qu’il s’agit d’une compétence que les primates ont développée pour éviter de s’endormir dans des positions dangereuses sur les branches des arbres.

9. Pourquoi certaines personnes éternuent à la vue du soleil ?

Le réflexe photosternutatoire n’est pas très répandu mais ceux qui en font l’expérience en ont probablement hérité dans leur ADN. Cependant, personne ne sait encore quel gène en est responsable. Ce que nous savons, c’est que la plupart des gens éternueront au moins deux fois ou plus, les cas extrêmes rapportant jusqu’à 40 éternuements. Une théorie suggère qu’un changement de lumière pourrait irriter le nez et, par conséquent, déclencher un éternuement.

10. Pourquoi certaines personnes n’ont pas d’empreintes digitales ?

L’adermatoglyphie est un phénomène où certaines personnes naissent sans empreintes digitales. Elle est également connue sous le nom de " maladie du retard de l’immigration ", car ceux qui en souffrent ont du mal à passer les frontières des pays étrangers. C’est un syndrome très rare et seules quelques familles en ont été diagnostiquées dans le monde.

Une recherche a prouvé que cette condition apparaît en raison d’une petite mutation dans l’ADN d’une personne. Cependant, ce qui est encore déroutant, c’est comment et pourquoi cette mutation se produit, car les empreintes digitales se forment in utero.

11. Pourquoi le rire est-il contagieux ?

Il est déjà arrivé à la plupart d’entre nous de rire seulement parce que nous voyons quelqu’un rigoler et non parce que nous avions entendu quelque chose de drôle. La première théorie suggère que lorsque nous entendons quelqu’un rire, des endorphines sont libérées dans une zone spécifique de notre cerveau. Plus une personne a de récepteurs, plus elle recevra d’endorphines, ce qui la fera rire davantage.

La deuxième théorie a révélé une connexion entre le rire contagieux et la psychopathie. Elle suppose que les gens qui ne rient pas avec les autres seraient plus susceptibles de développer un comportement psychopathe.

Alors, lequel de ces faits trouves-tu le plus impressionnant ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Partager cet article