Sympa
Sympa

12 Fins alternatives qui auraient pu changer le dénouement de certains films

Tout le monde a déjà apprécié un film dont la fin était quelque peu décevante. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’existe qu’un seul final, et, aussi étrange que cela puisse paraître, il arrive que les scénaristes proposent plusieurs fins pour trouver la plus adaptée au scénario. Ces fins alternatives ont tendance à tomber dans l’oubli. À l’ère du digital, il est beaucoup plus facile de les découvrir. Peut-être que ces idées laissées de côté contiennent la fin dont tu avais besoin pour aimer l’intégralité du film.

1. Joker

Étant donné que Joker est un film récent, nous allons éviter de divulguer des informations sur la fin définitive (les spoilers ne sont pas appréciés, mais ne t’inquiète pas, il y en aura pour les autres exemples, et en grande quantité !). Mais tu dois savoir que la fin alternative est très perturbante, parce que le Joker ôte la vie de la famille de Batman et du héros lui-même. “Ce n’est pas possible ! Ça ne figure pas dans la bande dessinée !”, penseront certaines personnes, mais les scénaristes pouvaient opter pour cette option, puisque le film n’a jamais appartenu à l’Univers DC. Quoi qu’il en soit, c’est un soulagement d’apprendre qu’ils n’ont pas conservé cette idée.

2. Le Roi Lion

Une autre fin qui a été abandonnée est celle du film d’animation Le Roi Lion. Au départ, le scénario devait être similaire à l’œuvre dont il est inspiré, Hamlet, connue pour sa fin qui n’est pas des plus joyeuses. Par conséquent, l’équipe a pensé qu’il serait “génial” d’ajouter une touche tragique au dernier combat avec Scar. Dans celle-ci, Simba tomberait dans le feu, puis parviendrait à s’en échapper, mais avec quelques cicatrices. Heureusement, l’idée n’était restée qu’au stade d’ébauche... La mort de Mufasa ajoute déjà assez de drame à ce long métrage pour enfants !

3. La Reine des Neiges

La Reine des Neiges est un beau film d’animation qui prouve que toutes les histoires ne doivent pas obligatoirement se terminer par un baiser passionné, en plus d’exprimer l’importance de la famille. Mais il est évident que ces messages auraient été inexistants si les scénaristes avaient utilisé leur première version, où ce n’est pas seulement la fin qui diffère, mais l’histoire complète. Elsa était la méchante reine des neiges qui avait congelé son cœur après être restée plantée devant l’autel lors d’un mariage manqué. Quant à Anna, qui n’était ni sa sœur ni un membre de la royauté, elle devait se transformer en l’héroïne qui tentait de l’arrêter.

À la fin du film, lors d’un combat, Hans (le seul personnage qui était un méchant dans les deux histoires) a décidé d’arrêter les troupes d’Elsa, provoquant une avalanche qui allait mettre en péril Elsa, Anna et tout le village d’Arendelle. Ensuite, Anna a réussi à convaincre Elsa de l’aider à sauver le royaume avec ses pouvoirs, mais également à décongeler son cœur pour qu’elle puisse aimer à nouveau. Le producteur de La Reine des Neiges s’est exprimé au sujet de cette fin : “Le problème est que nous avions l’impression d’avoir déjà vu ce film. Ce n’était pas satisfaisant. Nous n’avions aucune connexion émotionnelle avec Elsa. Nous n’étions pas inquiets pour elle parce qu’elle avait le rôle de méchante durant tout le film. Nous n’étions pas attirés par cette proposition. Tu ne pouvais pas t’identifier aux personnages”. L’histoire a l’air intéressante, mais cela ne fait aucun doute, le résultat proposé au cinéma était beaucoup mieux, n’est-ce pas ?

4. Titanic

Existe-t-il une fin où Jack a réussi à monter sur la fameuse planche de bois ? Ce serait génial ! Malheureusement, la mort du personnage (comme celle de Mufasa dans Le Roi Lion) n’a jamais été écartée. De nombreuses personnes se souviendront que dans les dernières minutes du film, Rose jette un collier dans la mer, un bijou qui avait été cherché pendant des années. Cette scène n’a pas non plus été modifiée dans la fin alternative, bien qu’elle soit un peu différente.

Dans cette fin alternative, les chasseurs de trésors, après avoir écouté le récit de Rose, s’aperçoivent qu’elle veut se débarrasser du collier et tentent de l’arrêter, mais elle, décidée à mener à bien son action, s’adresse à celui qui dirige le groupe : “Tu as cherché le trésor au mauvais endroit. Mais la vie est inestimable, et il faut faire que chaque jour soit ainsi”. Il s’agit d’une belle réflexion sur le fait de se défaire des choses matérielles. Dans ce cas précis, l’action silencieuse de la vieille dame, qui a jeté le collier dans les eaux où le Titanic a coulé, s’est avérée beaucoup plus profonde qu’une scène riche en dialogues, rires et enseignements que personne n’a demandés.

5. Pretty Woman

Dans ce film, l’alchimie entre Richard Gere et Julia Roberts est capable de nous faire croire encore à l’amour, mais la fin alternative était loin d’être heureuse et romantique. De ce fait, le long métrage ne devait même pas s’appeler Pretty Woman, mais 3000, la somme déboursée par le héros pour les services de Vivian. Il lui jette cette somme d’argent lorsqu’il l’abandonne en pleine rue suite à une dispute.

Cette fin dépeignait une histoire plus sombre qui enfermerait Vivian dans un mode de vie compliqué et sans issue. Ils ne finissaient pas ensemble et, de ce fait, le comportement des deux personnages était questionnable. Toutefois, Disney, à l’origine du film, s’est opposé radicalement à cette fin triste et a engagé un nouveau scénariste pour qu’il l’adapte à l’histoire que tout le monde connaît.

6. Ça

Ce film d’horreur met en scène une fin où les petits héros parviennent à vaincre le méchant, qui finit par être très heureux et même romantique. Mais dans la fin alternative, le film ne laisserait pas de répit au spectateur, même après une heure d’angoisse et de peur, puisque la famille de Bill finit par quitter la ville, et suite à un dernier coup d’œil vers le caniveau où tout a commencé, il comprend que le cauchemar n’est pas terminé.

7. Je suis une légende

Une fin qui aurait pu être un peu plus heureuse et fidèle à la vraie histoire est celle de Je suis une légende, dans laquelle Robert Neville se sacrifie pour sauver l’espèce humaine. Cette scène pleine de drame, d’adrénaline et de peur face à cette espèce tellement menaçante, change radicalement la fin alternative, qui respecte l’histoire du livre dont elle est inspirée.

Au moment où Robert Neville essaie de raisonner les “nocturnes”, tandis que les seconds tentent de casser le verre qui les sépare, il découvre que l’espèce a des sentiments et qu’ils sont une communauté à part entière qui n’attaque que dans le but de se défendre. Dans ce dénouement, les nocturnes épargnent le héros et il parvient à retrouver la civilisation.

8. Mr. et Mrs. Smith

Heureusement, dans la fin alternative, le couple reste soudé. Il n’y a de pas changement drastique à la réalité actuelle entre les deux acteurs, alors il s’agit plutôt d’une suite de la fin définitive. Mr. et Mrs. Smith finissent par déménager dans un autre pays et ont une fille qui a hérité de leurs qualités criminalistiques. La fin aurait pu être intéressante, mais personne n’apprécierait de voir une petite fille commettre des actes délictueux sur grand écran.

9. Cluedo

Plus de 30 ans se sont écoulés depuis la sortie de ce film, mais il a une particularité intéressante : il ne possède pas une, mais quatre fins alternatives, et trois ont été diffusées au cinéma ! Les spectateurs qui étaient prêts à payer trois places ont pu voir les différents dénouements de l’histoire. Dans de nombreux lieux, le public était prévenu de la fin en question par le biais d’une lettre : “A”, “B” ou “C”.

Dans la quatrième fin alternative, le coupable était le majordome, Wadsworth, qui, suite à une succession de malheurs, souhaitait commettre le crime parfait. Néanmoins, son plan machiavélique n’a pas fonctionné. Ils ont été contraints d’abandonner cette fin quelque peu dramatique car elle détonnait avec le film, qui était un mélange de mystère, de comédie et de parodie.

10. Liaison fatale

La fin alternative de Liaison fatale a surgi sur le tournage de la fin définitive. Au départ, Alex, la méchante follement amoureuse de Dan, qui n’aimait pas les lapins, est parvenue à l’inculper d’un crime qu’il n’avait pas commis, et il a échappé à la prison grâce à sa femme, Beth. Mais le public test n’a pas apprécié ce dénouement, alors l’équipe a été contrainte de proposer une autre fin, celle que tout le monde connaît.

11. Scott Pilgrim

Dans le film, Scott doit combattre contre les sept ex de Ramona pour pouvoir la conquérir. Cependant, l’option envisagée était qu’il parvienne à vaincre les sept individus, mais qu’il ne finisse pas avec elle, mais avec sa première petite amie, Knives. Cette tournure intéressante transmettait le message que, même si tu es obnubilé par une personne, cela ne veut pas dire qu’elle soit le meilleur choix pour toi. Néanmoins, les producteurs ne voyaient aucun intérêt à ce que le héros soit confronté à sept combats pendant plus d’une heure s’il ne finissait pas avec la fille de ses rêves, alors ils ont tourné la fin actuelle du film.

12. Toy Story 4

Dans le film officiel, Woody comprend qu’il peut être heureux sans être le jouet d’un enfant et reste avec Betty. Toutefois, une autre fin avait été envisagée, dans laquelle Woody choisit Betty, mais elle finit par l’abandonner pour devenir la poupée d’une petite fille rencontrée au parc. Il privilégie son bonheur, la laisse partir et reste seul. Quel soulagement de savoir que ce n’était qu’une possibilité ! Quel message aurait été transmis ? Que toutes les fins ne doivent pas toujours être heureuses ?

Si tu en avais la possibilité, de quel film modifierais-tu la fin ? N’hésite pas à partager tes idées dans les commentaires !

Photo de couverture Frozen / Walt Disney Pictures
Sympa/C’est curieux/12 Fins alternatives qui auraient pu changer le dénouement de certains films
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire