Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Dictons populaires de différents pays du monde qui ne doivent pas être pris au pied de la lettre

1-27
412

Lorsque l’on se trouve dans un pays étranger, essayer de communiquer à l’aide d’un traducteur en ligne peut mener à la confusion. En effet, de nombreuses expressions de tous les jours, que les locaux utilisent pour exprimer leurs sentiments et leurs émotions, ont parfois un sens littéral totalement inattendu.

Sympa a découvert les dictons les plus populaires des habitants de différents pays dans le monde, et a tenté de percer le vrai sens de ces expressions !

1. Même les singes tombent des arbres (Japon)

Cette expression récurrente du Japon signifie que tout le monde peut faire une erreur, puisque même un singe peut être victime d’une chute accidentelle d’un grand arbre.

2. Souffler de petits canards (Lettonie)

En Lettonie, si tu entends que quelqu’un essaie de souffler des petits canards comme des bulles de savon, ne le prends pas au pied de la lettre. De cette façon, les Lettons expriment leur méfiance envers un interlocuteur qui a tendance à dire des mensonges ou des bêtises.

3. Nourrir un âne avec du gâteau (Portugal)

Tout comme en français on dit “donner de la confiture aux cochons” pour signifier que l’on gâche quelque chose qui ne sera pas apprécié à sa juste valeur, les Portugais ont la même expression avec un âne et du gâteau.

4. Marcher comme un chat autour d’un repas chaud (Finlande)

Apparemment, le comportement des chats finlandais a inspiré les habitants du Pays des Mille Lacs à inventer cette phrase. Elle exprime ce moment où une personne veut faire quelque chose ou demander quelque chose, mais doit attendre une occasion convenable, comme un chat affamé qui doit attendre que la nourriture se soit refroidie. En français on dirait “tourner autour du pot”.

5. Qui a vu le paon danser dans la jungle ? (Inde)

En réalité, personne n’a jamais vu une danse du paon dans la jungle indienne. Cette question est posée quand quelqu’un doute de la pertinence d’une action si personne n’est là pour la voir ou l’apprécier.

6. Glisser sur un sandwich aux crevettes (Suède)

Chez les Suédois, l’expression impliquant un “sandwich aux crevettes” signifie qu’on n’a pas à se soucier de son argent et qu’on obtiendra tout ce que l’on veut sans problème. Apparemment, ce genre de sandwich était autrefois considéré comme un signe de prospérité et d’aisance sociale.

7. Boire de l’eau en se baignant (Indonésie)

La signification de cette phrase indonésienne bizarre est similaire à celle de l’expression française “faire d’une pierre deux coups”, c’est-à-dire remplir deux objectifs avec une seule action.

8. Être sur le dos d’un cochon (Irlande)

Si la vie te sourit et que la chance est avec toi, en Irlande on te dira que tu es sur le dos de cet animal, que tout le monde n’associe pourtant pas directement au succès.

9. Avoir un chat sur la tête (Japon)

La signification de cette expression japonaise est similaire à celle de la célèbre phrase biblique “un loup en habits de mouton”. Les Japonais utilisent cette expression pour décrire les gens dont il faut se méfier, en particulier les faux prophètes.

10. Être comme une pieuvre dans un garage (Espagne)

En Espagne, si quelqu’un te dit qu’il se sent comme une pieuvre dans un garage, cela ne veut pas dire qu’il se comporte comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. L’interprétation réelle de cette phrase est complètement différente : elle signifie que la personne ne se sent pas à l’aise dans une situation ou un endroit particulier.

11. Sortir quelqu’un de sa pastèque (Roumanie)

Si un Roumain te dit que tu essaies de le sortir de sa pastèque, cette personne insinue avec beaucoup de tact que tu l’irrites beaucoup.

12. Ne me repasse pas la tête ! (Arménie)

Si quelqu’un en Arménie te rend soudainement très nerveux pendant une conversation, dis-lui simplement d’arrêter de te repasser la tête. Il devrait comprendre le message et cesser de te déranger.

13. Se faire prendre avec la barbe coincée dans une boîte aux lettres (Norvège)

Apparemment, de nombreux Norvégiens ont essayé de voler le courrier des autres dans leur boîte aux lettres ; mais au moment le plus inopportun, ils se sont coincé la barbe dans la fente. Comme ils n’ont pu s’échapper nulle part, ils ont été pris en flagrant délit. Cette expression norvégienne typique signifie donc que quelqu’un a été pris sur le fait.

14. Ce n’est pas mon cirque, ce ne sont pas mes singes (Pologne)

En Pologne, quand on souhaite dire qu’on ne veut plus rien faire et qu’on veut se libérer de toutes ses obligations et s’en laver les mains, on utilise cette drôle de phrase sur le cirque et les singes.

15. Je crois que mon cochon siffle (Allemagne)

Lorsque les Allemands ne parviennent pas à comprendre quelque chose, ils mentionnent parfois dans la conversation un cochon qui se met à siffler.

Quelles expressions populaires de ton pays sont difficiles à comprendre pour les étrangers ? Quelle phrase as-tu trouvée difficile à comprendre lors de ton dernier voyage ? Réponds-nous dans les commentaires !

Illustrateur Leonid Khan pour Sympa
1-27
412