Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

16 histoires embarrassantes qui provoqueront chez toi un sentiment de honte

1111
12k

Il y a parfois des moments dans la vie où l’on voudrait se glisser cent pieds sous terre, devenir invisible, ou encore mieux, effacer sa carte mémoire — et celle des autres. Mais pas de chance ! Le cerveau garde en tête les situations inconfortables et embarrassantes pendant des années. Il vaut mieux savoir tourner la page de temps en temps et se débarrasser de négatif tout en sachant rire de soi-même.

Chez Sympa, nous voulons te remonter un peu le moral avec ces 16 histoires de personnes qui ont eu le courage de plaisanter de leur maladresse.

  • J’ai grandi en banlieue de Moscou. Un jour, je suis allé à Moscou sans mes parents. Le but réel de mon voyage était d’aller manger chez McDonald’s seul. Comme nous le savons tous, la chose la plus remarquable au McDo, ce sont les toilettes propres, éclairées et spacieuses. J’ai bien fait mes besoins et en sortant, j’ai vu sur la porte une liste de noms avec des heures indiquées et des signatures. Je ne savais pas encore qu’il existait des plans de nettoyage et j’ai fait la première chose qui m’est venue à l’esprit : j’ai noté mon nom, l’heure de ma visite et pour vérifier, j’ai apposé ma signature. Maintenant, je ris chaque fois que j’imagine la réaction des employés à mon rapport sur l’utilisation
    © ctin / Pikabu
  • J’ai pris l’autobus dans une ville inconnue. J’ai demandé au conducteur de s’arrêter au prochain arrêt, et quand il l’a fait, j’ai compris que je m’étais trompé, ce n’était pas mon arrêt. J’avais honte de l’admettre alors je suis sorti sans rien dire. Puis j’ai marché pendant une heure sous la pluie. © potential_penguin / Reddit
  • J’étais jeune et un jour, après le travail au resto, j’ai ramené une serveuse chez moi. Au milieu de la nuit, nous nous sommes glissés doucement dans ma chambre, parce que je vivais avec ma mère. J’ai décidé de cacher les chaussures de mon invitée, j’espérais que ma mère partirait pour le travail le matin sans rien remarquer. Je les ai bien cachées, personne ne les aurait jamais trouvées. On s’est donc réveillés le matin, et j’ai entendu ma mère s’affairer dans la cuisine. J’y suis allé et nous nous sommes mis à bavarder.
    — Bonjour, tu as bien dormi ?
    — Oui, tout va bien, tu vas prendre un petit déjeuner ?
    — Non, je vais dormir encore un peu.
    — Écoute, tu as vu mes chaussures ? Il y a des chaussures de quelqu’un dans l’entrée, mais ce ne sont pas les miennes et je ne les trouve pas.
    Maman a réussi à garder un visage impassible tout en attendant le retour de ses chaussures. Nous n’avons jamais reparlé de cette histoire. © MasterPovar / Pikabu
  • Notre institutrice en première année de primaire aimait les coiffures originales. Un jour, Mme Robert est venue en classe avec une coupe garçonne extra-courte. Elle savait bien que sa coupe de cheveux était ratée, du genre de celles des joueurs de foot. En cours, nous étudions alors l’emploi des temps en français. Madame Robert : " Si je dis “je suis belle”, c’est à quel temps ? " Moi : " Sûrement au passé, madame ! " Elle a passé la main dans ses cheveux avec tristesse et a dit tout bas que la phrase était bien au présent. © Andrew1991 / Pikabu
  • Il m’a fallu 2 années pour comprendre que les ascenseurs de notre immeuble étaient équipés de caméras de surveillance et que les gardiens d’immeuble visualisaient les images. Ils ont dû surveiller mes drôles de danses dans l’ascenseur pendant des années. © reddit
  • J’ai deux fils. Ils ont 2 et 19 ans. L’aîné fait ses études à l’université. Il est allé vivre avec sa grand-mère. Hier, je sentais que j’étais en train de tomber malade alors j’ai quitté le bureau plus tôt pour traîner au lit toute seule. À la maison, j’ai pris un médicament, j’ai mangé du bouillon chaud et je me suis endormie sous la couverture bien au chaud dans ma chambre. Tout à coup, quelque chose de lourd est tombé sur moi. Je me suis levée d’un bond en hurlant de peur. J’ai vu une jeune fille nue qui poussait des cris aigus et mon fils aîné qui s’est vite échappé de la chambre. La fille épouvantée essayait de se couvrir avec ma couverture. Tout cela était si absurde que j’ai fini par éclater de rire. Après, mon fils a expliqué que c’était sa petite amie. Il avait décidé de la ramener à la maison en mon absence pour passer du temps ensemble. Il faisait sombre dans la chambre, et, emportés par la passion, ils ne m’ont pas remarquée et ont failli m’écraser. Toutefois, je n’ai pas été blessée. J’ai calmé tout le monde et on a bu du thé avec du gâteau tous ensemble. © anna918273 / Pikabu

  • Quand je faisais le ménage, j’ai vu des pistolets factices en plastique. J’ai commencé à jouer à Lara Croft en tirant “pour de faux”. Mon mari, qui assistait à ce spectacle, me regardait avec la tête de quelqu’un qui pense : “Mais qu’est-ce que tu fous ?” © waywardkitty / reddit
  • Aujourd’hui, je remplissais la partie du destinataire d’un courriel professionnel adressé à ma collègue. J’ai alors découvert que son vrai nom était Rose Lejadrin. On a honte de l’avoir appelée Rose Lejardin pendant six mois. Rose, veux-tu bien nous excuser ? © KenGooo / Pikabu
  • Maman m’a envoyé chercher un appareil photo chez son amie. Je n’ai pas voulu prendre l’ascenseur parce que j’avais peur de me tromper d’appartement. Je suis montée par l’escalier et j’ai remarqué une porte ouverte. On m’attendait déjà. Quand je suis entrée, j’ai appelé l’amie de maman : “Bonjour ! Je suis là !” Une minute après, j’ai vu un homme presque nu sortir de la salle de bain. Il était heureux de me voir. J’ai enfin regardé autour de moi, et j’ai compris que je m’étais trompée d’étage et que j’étais dans l’appartement d’un inconnu. Je me suis enfuie, rapide comme l’éclair et rouge de honte. L’inconnu a eu le temps de prononcer : “Reviens, si tu veux”. © nenaviwuintegral / Pikabu
  • Dans les années 90, quand j’étais un enfant, mes parents m’ont offert une console de jeux Nintendo. Comme je suis vite devenu accro aux jeux vidéo, ils ont commencé à cacher l’alimentation secteur de la console pour que j’aie le temps de faire mes devoirs. Chaque jour après les cours à l’école, je me mettais à chercher l’adaptateur. Ça me prenait 15-20 minutes, pas plus. Je jouais longtemps et remettais l’adaptateur où je l’avais trouvé avant. Le soir, je demandais la permission de jouer sur la console, parce que “je n’avais fait que mes devoirs toute la journée”. Un jour, après les cours, je n’ai pas réussi à trouver l’adaptateur. Je l’ai cherché longtemps. J’ai pensé que l’un de mes parents avait pu l’emporter au bureau. D’abord, j’ai appelé maman, elle n’était pas au courant. Quand j’ai appelé papa, il s’est mis à me demander si j’avais fait mes devoirs, quelles matières j’avais étudiées etc. J’ai vraiment bien menti. Avant de raccrocher, papa m’a dit que l’adaptateur était dans le tiroir où je gardais mes cahiers de classe. Cette situation est la plus honteuse de ma vie. © Syavik / Pikabu
  • Je n’avais que 5 ans. Ma sœur étudiait à l’université. Un jour, elle est venue chez nous avec son amie de la fac. Cette amie était corpulente, avec le nez retroussé et le visage rond. On s’amusait bien en buvant un thé, et soudain, j’ai décidé de faire un compliment à cette amie : “Marie, tu ressembles à un cochon, tu sais”. Elle était très confuse, mais a gardé le sourire. Nous avons continué de boire du thé. Pour moi, le cochon était un animal comme tous les autres, je ne comprenais pas ce que je disais. Après, ma sœur m’a tout expliqué. Qu’est-ce que j’avais honte !

  • Je faisais mes études à l’École militaire. Il y avait une cérémonie officielle, les élèves de quatrième année prêtaient serment. Je veillais sur le périmètre de sécurité. Les membres de la famille invités à la cérémonie ne devaient pas le traverser. La mère d’un étudiant m’a demandé de filmer son fils qui devait prêter serment ce jour-là. J’ai décidé de l’aider. Elle m’a donné son téléphone portable, et quand le tour de son fils est venu, j’ai commencé à le filmer en ayant trouvé le bon angle de vue. La prestation de serment étant terminée, j’ai appuyé sur un petit point rouge pour arrêter l’enregistrement et j’ai compris qu’il venait de commencer. Je n’avais donc rien filmé du tout. J’avais horriblement honte de moi-même. J’ai vite rendu le téléphone et me suis échappé de la cérémonie. La femme a dû être super déçue et a eu une mauvaise opinion de cette école. © alexpiton / Pikabu
  • J’ai fait un long voyage en train à travers l’Europe pendant quelques jours. Chaque fois, je prenais la salle haute du TGV, et l’emplacement côté couloir. J’ai dû monter et descendre mes valises plusieurs fois. Quand je suis revenu très fatigué dans ma ville, j’ai décidé de boire un verre avec mes amis. Le lendemain matin, je me suis réveillé chez moi recroquevillé dans l’entrée. Mes parents me regardaient avec ironie et souriaient. Je ne comprenais rien. J’ai enfin vu qu’une étagère très haute était tombée par terre. Il s’est avéré que j’étais revenu très ivre chez moi, et j’avais essayé d’y monter avec mes valises. Comme je n’avais pas réussi tout de suite, j’avais demandé à mes parents de m’aider. L’étagère s’était finalement effondrée. Je ne voyage plus en train et je ne bois plus non plus. © oldingt / Pikabu
  • Une fois, pendant mes études au collège, je me suis trompée de salle. Tous les étudiants m’ont paru inconnus, mais j’ai pensé que ceux que je connaissais étaient en retard. Le cours a commencé et j’ai compris qu’au lieu des mathématiques, on enseignait l’espagnol. J’ai été trop confuse pour quitter la classe, et je suis sortie après le cours la dernière. © pighalf / Reddit
  • Je revenais chez moi tard dans la nuit. C’était l’hiver, il faisait froid. Comme je me dépêchais, j’ai décidé de prendre par un raccourci, et je suis passée par une ruelle sombre et calme. Tout à coup, j’ai aperçu un homme assis dans la neige près de la voie. Je me suis approchée, mais je n’ai vu que sa silhouette, car il faisait trop sombre. Je l’ai pris pour un ivrogne. Moi : “Monsieur, levez-vous. Vous allez attraper froid. Rentrez chez vous”. L’inconnu n’a rien répondu. Moi : “Monsieur, est-ce que je peux vous aider à rentrer chez vous ?” L’inconnu gardait toujours le silence et a détourné la tête. Je me suis penchée pour bien voir son visage, mais il a l’a caché avec son bonnet. J’ai essayé de soulever son bonnet, mais il le tenait bien. Moi : “Dites-moi votre nom, je vais appeler votre famille pour qu’on vous emmène”. L’inconnu, avec la voix de personne parfaitement sobre : “Mademoiselle ! Laissez-moi tranquille, s’il vous plaît ! Je voudrais continuer de faire caca.” © OleGuNn / Pikabu
  • J’habite en Corée du Sud. Je suis descendue à l’hôtel pour quelques jours. J’avais un furoncle sur la jambe. Je suis une personne “vieux jeu”, je préfère les traitements classiques. Alors, j’ai appliqué un antibiotique local sous forme de pommade et j’ai placé un pansement sur le furoncle. Pendant que je dormais, le pansement s’est décollé et la pommade appliquée a laissé une tache brune sur le drap blanc. Ce n’était pas grave, parce qu’on changeait les draps chaque jour à l’hôtel. Le soir, j’avais déjà le drap propre, sous le drap on a mis une toile cirée juste au niveau de mes fesses. Ils avaient dû vouloir me laisser aussi une couche. La grande honte de ma vie ! © johninge / Pikabu

Et toi, as-tu déjà vécu des situations embarrassantes ? Elles te font rire ou pleurer maintenant ? Partage tes histoires dans les commentaires !

Photo de couverture anna918273 / Pikabu
1111
12k