Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

20 Choses bizarres qui sont considérées comme tout à fait normales au Japon

Ce qui est considéré comme normal au Japon peut provoquer un grand étonnement chez les étrangers. Par exemple, tous les élèves du primaire sont censés utiliser un randoseru, un sac à dos rigide qui coûte au moins 300 euros, pendant les six années que dure l’école.

La rédaction de Sympa s’est plongée dans la culture japonaise afin d’y découvrir certains éléments banals et ordinaires qui peuvent déconcerter les étrangers.

1. Les canaux de drainage sont très propres, à tel point que certains sont peuplés de poissons koïs

C’est un fait bien connu que le Japon est un pays très propre. Les poissons koïs qui vivent dans les canaux de drainage le prouvent de façon indéniable, puisqu’ils ont besoin d’une eau très propre pour se développer. En outre, ils coûtent une fortune mais personne ne songe à les pêcher.

2. “Veux-tu laver mes sous-vêtements ?” est une façon de faire sa demande en mariage

Pour certains d’entre nous, cela pourrait sembler insultant, mais pour les Japonais, cela signifie que l’homme fait suffisamment confiance à la femme pour lui permettre de laver ses vêtements les plus intimes. C’est une façon humble d’inviter l’autre à voir la partie la moins agréable d’une personne et à accepter son aide pour résoudre n’importe quel problème.

3. Un petit visage est considéré comme beau

Dans la culture occidentale, dire à quelqu’un que son visage est petit peut être insultant. Dans une émission japonaise à laquelle Madonna a été invitée, la présentatrice lui a dit que son visage était petit ; la star a été un peu confuse avant de répondre : “Mais j’ai un grand cœur !”. Elle a dû se dire que la journaliste lui avait fait une critique, alors qu’en réalité elle faisait l’éloge de sa beauté.

4. Certaines personnes portent plus de vêtements pendant l’été

L’été peut être très chaud au Japon, surtout à Osaka et Kyoto, mais cela n’empêche pas certaines Japonaises de mettre plus de couches pour protéger leur peau des rayons du soleil. Dans la plupart des autres pays, l’été est la saison des robes légères, mais les Japonaises préfèrent ne pas courir le risque d’avoir un cancer de la peau ou même de bronzer.

5. Les lunettes de soleil ne sont généralement portées que par les célébrités

Même lorsque la lumière du soleil éblouit leurs yeux, les Japonais préfèrent utiliser un parapluie plutôt que des lunettes. Cet accessoire de mode est réservé aux étrangers et aux célébrités.

6. Lorsque tu manges des ramen ou des soba, il faut aspirer les nouilles

Bien que les Japonais soient en général très polis, ils aspirent leurs nouilles bruyamment lorsqu’ils mangent de la soupe aux ramen. De cette façon, les nouilles se refroidissent avant d’entrer en contact avec la langue. De plus, cela permet de les savourer pendant que celles qui sont encore dans le bol restent au chaud. Beaucoup pensent que cette façon de manger permet de mieux profiter de l’arôme du soba.

7. L’auriculaire et le fil rouge

Comme dans les cultures chinoises et coréennes, les Japonais croient que les dieux nouent un fil rouge invisible autour des doigts de ceux qui sont destinés les uns aux autres. Le fil peut s’étirer ou s’emmêler, mais il ne se casse jamais. Si un Japonais te demande : “Est-ce votre...?” et montre son petit doigt, cela signifie “fiancée”, “maîtresse” ou “épouse”. Sauf si tu parles à un membre de la mafia japonaise, auquel cas cela signifie que la personne a été décapitée.

8. “Me ferais-tu de la soupe miso tous les jours ?” est une autre façon de faire sa demande en mariage

On pourrait penser que l’homme cherche une cuisinière à domicile, mais en réalité c’est une façon indirecte de faire sa demande en mariage. Les Japonais mangent de la soupe miso tous les jours, mais chaque maison a ses propres recettes pour la préparer. Cette proposition signifie que la femme se voit confier l’une des composantes les plus importantes de l’alimentation quotidienne.

9. Les avocats portent un insigne spécial en or

Dans le reste du monde, les avocats n’ont en général qu’une carte de visite pour prouver qu’ils sont qualifiés, mais dans des pays comme le Japon et la Corée, les représentants de cette profession ont un badge spécial qu’ils portent sur le revers de leur veste. L’insigne, en forme de tournesol, est d’abord doré, mais l’usure et les rayures finissent par révéler qu’il est en argent. Cela permet de distinguer les avocats expérimentés, sauf s’ils ont payé un supplément pour de vrais insignes en or massif.

10. Il n’y a presque pas de poubelles, mais les rues sont très propres

Les touristes sont parfois surpris par le fait qu’il y ait si peu de poubelles dans un pays aussi propre. Dans la plupart des cas, elles sont situées à côté des distributeurs de boissons et snacks. Certaines poubelles à l’extérieur des magasins ne peuvent être utilisées que par les clients du magasin. Les Japonais ont l’habitude de ramasser leurs déchets et de les garder jusqu’à leur retour chez eux, où ils peuvent s’en débarrasser correctement.

11. Les jeunes filles et garçons ont presque toujours des cheveux châtains et une frange

Les franges, ou maegami, sont une mode très populaire chez les jeunes Japonais. Peut-être est-ce dû à leur tendance à mettre en valeur la tendresse et leur adoration pour les petits visages. De plus, bien que la plupart des Japonais naissent avec des cheveux naturellement noirs, les jeunes ont tendance à se les teindre en châtain, une couleur qu’ils appellent chapatsu et qui signifie littéralement “cheveux de thé”.

12. L’œuf cru est assez commun dans la cuisine japonaise

Les gens se demandent souvent si les Japonais mangent vraiment des œufs crus. La réponse est oui. Les œufs crus ou légèrement cuits sont généralement consommés avec du riz, de la viande ou des nouilles. La recette la plus simple consiste à mélanger un œuf cru avec du riz, de la sauce soja et des algues ou du furikake (un condiment japonais séché), car ce plat est complet et facile à préparer.

13. Le kimono à manches longues est réservé aux femmes célibataires

Le kimono à manches longues, ou furisode, est un vêtement pour jeunes femmes célibataires. Les parents le louent ou l’achètent pour que leur fille le porte le jour où elle devient majeure. Sur la partie supérieure de la ceinture qui enserre le kimono, les jeunes Japonaises laissent pendre une pièce de tissu. Les femmes mariées ne doivent pas porter ce tissu car il sert à attirer les hommes.

14. Ils prennent une douche avant de prendre un bain

Lorsqu’ils prennent un bain, les Japonais n’utilisent généralement pas de savon à bulles. Ils se rincent toujours sous la douche ou au lavabo avant d’entrer dans la baignoire. Après le premier trempage, ils se savonnent à l’extérieur de la baignoire et se rincent à nouveau avant le second trempage. Le bain est préparé à l’avance pour assurer une température idéale, et il est généralement partagé par tous les membres de la famille.

15. Dans le maquillage, le blush doit être plus prononcé que le fard à paupières et le rouge à lèvres

Les Japonaises ont tendance à choisir des rouges à lèvres doux plutôt que des couleurs vives ou foncées. En revanche, elles aiment souligner leur teint naturel car cela leur donne de la vitalité et de la fraîcheur, comme si elles venaient de faire de l’exercice.

16. Noël est comme une deuxième Saint-Valentin, et la tradition est d’aller manger chez KFC

Dans le reste du monde, les gens célèbrent généralement Noël avec leur famille ; mais pour les Japonais, Noël est une deuxième Saint-Valentin : les hôtels sont pleins car les couples passent la soirée ensemble. Une autre tradition de Noël est d’aller manger chez KFC ; il faut dire que Kentucky Fried Chicken Japan fait la promotion de son poulet frit comme repas de Noël depuis décembre 1974.

17. Ils visitent des sanctuaires, des églises et des temples à différentes occasions de la vie

Tout au long de la vie d’un Japonais, il faut visiter trois lieux religieux à différentes occasions. Pour célébrer le Shichi-Go-San, un festival annuel pour les enfants de 3, 5 et 7 ans, ils visitent un sanctuaire. Les mariages sont généralement célébrés dans des églises, qui sont parfois fausses et ont été construites dans ce seul but. Enfin, les funérailles se déroulent dans un temple.

18. Le groupe sanguin est utilisé à la place de l’horoscope

Alors que dans d’autres pays, les gens ne renseignent leur groupe sanguin qu’à des fins médicales, au Japon il est utilisé pour connaître les traits de personnalité d’une personne. Les individus du groupe A, qui représentent la majorité des Japonais, sont considérés comme organisés et timides. Les représentants du groupe O sont réputés optimistes et ambitieux. Les personnes du groupe AB, le plus rare, sont dites excentriques. Enfin, les individus du groupe B sont vus comme égoïstes.

19. Dans les restaurants, il faut utiliser une serviette chaude avant de manger

Dans les restaurants japonais haut de gamme, les clients se voient offrir une serviette chaude, ou oshibori. Dans les restaurants moins chers, elles sont généralement en fibres synthétiques. Contrairement aux serviettes de table, qui sont utilisées pour s’essuyer la bouche après avoir mangé, les premières sont destinées à être utilisées avant le repas pour se laver les mains. Se nettoyer le visage ou le cou avec est considéré comme impoli.

20. Ils utilisent les mêmes mots pour dire “oui” et “non”

Le mot pour dire oui est hai, et pour non c’est iie. Mais les Japonais utilisent aussi ii desu ou kekko desu, qui peut signifier à la fois oui et non. Comment savoir ce que la personne veut dire ? Il faut étudier le contexte et la façon dont le mot est prononcé. L’intonation et/ou le geste détermineront ce que le locuteur veut dire.

Es-tu déjà allé(e) au Japon ? As-tu découvert d’autres coutumes étranges qui semblent normales au pays du Soleil-Levant ? Partage-les dans les commentaires !

Illustré par Ekaterina Gapanovich pour Sympa