20+ Histoires racontées par des livreurs qui te font apprécier encore plus ton métier

Nous avons l’impression que le métier de livreur est simple : tu prends ta voiture et tu transportes des colis du point A au point B. En réalité, ce sont de vrais héros de nos jours : ils se battent pour nous livrer nos colis dans les meilleurs délais. Ils portent des boîtes très lourdes, sourient face à des clients agressifs et protègent nos colis des voleurs.

Sympa admire les livreurs et a décidé de partager avec toi certaines de leurs histoires.

  • Je suis livreur et un jour j’avais un colis dont je ne comprenais pas l’adresse de livraison. J’appelle le client :
    — Je n’arrive pas à vous trouver, vous pouvez m’aider, s’il vous plaît ?
    — Vous êtes où exactement ?
    — À côté d’un grand panneau rouge.
    — Tournez à droite et dans à peu près 200 mètres vous verrez un mec en T-shirt à rayures.
    En fait, le “mec en T-shirt à rayures” était le client avec qui je parlais au téléphone. © Neuzheli / Pikabu

  • Je suis livreur. Mes amis commandent parfois des repas au restaurant juste pour me voir. © ennoahe / Twitter

  • Je suis livreur chez un fleuriste. Un jour, j’ai livré un bouquet chez une vieille dame. Le client a demandé de prendre une photo au moment de la livraison. Je lui ai donné les fleurs et demandé :
    — Est-ce que je peux faire une photo, madame ? Ça a été demandé par l’expéditeur.
    La dame a été surprise mais elle a tout de suite répondu :
    — Une photo ? Mais je ne suis pas maquillée ! Attendez, jeune homme, je vais au moins me mettre du rouge à lèvres. Et puis elle est partie se maquiller. © Подслушано / vk

  • Je suis livreur et j’ai du mal avec les clientes qui commandent des habits de taille S quand ce n’est clairement pas leur taille. D’habitude, elles commencent à me crier dessus parce que “le guide des tailles du magasin est mal fait”. Un jour j’ai ramené du XL à une dame qui a commandé du S. Et comme par hasard, c’était exactement sa taille ! Mais elle a quand même commencé à me crier dessus parce qu’elle “a porté du S toute sa vie”. © Подслушано / vk

  • Un jour, j’ai livré de la nourriture d’un restaurant de spécialités méditerranéennes. La cliente a ouvert la porte avec des billets dans une main et j’étais très content car je pensais qu’il s’agissait de mon pourboire. Mais en fait, non. Elle m’a demandé si je pouvais aller vite au supermarché lui faire les courses. © nicnameks / Reddit

  • Je suis livreur et un jour j’ai livré des produits pour animaux. Une dame d’environ 35 ans m’a ouvert la porte et j’ai tout de suite remarqué 5 chats autour de ses pieds. Elle m’a demandé qu’on vérifie le colis ensemble et j’ai accepté. Après avoir vérifié tous les produits, elle a dit à son chat :
    — Simba, ramène la CB, il faut que tu payes.
    Le chat l’a regardée un peu bizarrement mais n’a pas bougé d’un centimètre. Et puis elle me dit à moi :
    — Simba n’a pas envie de payer. Désolée, mais maintenant vous devez partir, monsieur.
    Finalement, elle a payé la commande parce que ses chats doivent quand même manger. Elle ne peut pas les laisser affamés. © Палата № 6 / vk

  • Un jour quelqu’un a commandé la plus grosse pizza de notre restaurant : elle pesait 14 kilos. Les clients habitaient assez loin et je pensais qu’ils allaient laisser un bon pourboire. Quand je suis arrivé, les mecs avaient l’air étonnés de voir que j’avais réussi à la porter jusqu’à leur appartement. Mais ils ne m’ont laissé que 2 dollars de pourboire. © Chris Ward / Quora

  • Il y a une semaine j’ai livré 8 grosses pizzas, 12 bouteilles de Coca et 6 salades à la fois. Le client m’a envoyé un message en disant qu’il m’avait laissé 25 euros de pourboire. La commande a été récupérée par ses enfants. L’aîné m’a dit : “Mon père m’a donné de l’argent pour votre pourboire mais j’ai aussi besoin d’argent”. Et puis il m’a claqué la porte au nez. © GeminiXVIII / Reddit

  • Je suis livreur et un jour j’étais dans ma voiture avec un colis à l’arrière. Le colis se met à faire le tic-tac. J’ai eu une crise de panique et j’ai jeté le colis par la fenêtre. Un kilomètre plus loin je me suis calmé et j’ai décidé de revenir à ce colis. Je me suis approché et j’ai vu que ce n’était qu’un simple pendule. J’ai dû aller au magasin pour le remplacer. Cette bêtise m’a coûté la moitié de mon salaire mensuel. © Палата № 6 / vk

  • Je suis livreur et un jour je devais amener les documents importants au directeur d’une grande entreprise. Sa secrétaire m’a demandé d’attendre car le directeur était en réunion. Je me suis assis sur un banc et au bout d’un moment j’ai vu passer un très gros chat roux avec une souris dans la bouche. Il s’est mis à gratter la porte du bureau. La voix du directeur :
    — Catherine, c’est quoi cette histoire ? Je t’avais dit que je suis occupé.
    La secrétaire:
    — Monsieur, c’est Sébastien Le Roux qui vous apporte son rapport de la semaine.
    Le DG a répondu de manière beaucoup plus tendre :
    — Oh, c’est Seb. Alors laisse-le entrer. © Марина Кухорева / facebook

  • Un jour, j’ai livré une pizza dans une cité universitaire. J’ai croisé deux filles et l’une d’entre elles m’a dit “C’est pour moi”. Je devais lui demander son nom mais j’étais fatigué et j’ai juste annoncé le nom de la cliente. Et la fille a donc dit “Oui-oui, c’est moi”. Je lui ai donné la boîte et puis elle a signé le papier et est partie. Une minute plus tard une autre fille m’a demandé où était sa commande. J’ai rattrapé les filles pour récupérer la pizza mais elles ont fait tomber la boîte et se sont mises à rire. © Bakir Hajdarevic / Quora

  • Vendredi soir, j’ai livré une commande dans une cité universitaire. Une blonde avec un mec blond m’ont ouvert la porte et je leur ai donné le colis. Samedi soir je vais à la même cité universitaire pour livrer une commande. La même blonde m’ouvre la porte mais avec un autre gars aux cheveux châtains. Elle s’est mise à faire des grimaces pour que je ne dévoile pas son petit secret à son copain. © Dan Hudson / Quora

  • Je livrais un bouquet de 100 roses à un habitué. La commande a coûté 60 euros et le client a choisi de payer en espèces à la réception du bouquet. À l’entrée de l’immeuble trois hommes sont venus m’embêter :
    — Combien ça coûte ? Tu me le revends pour 100 euros ?
    J’ai répondu :
    — Je ne peux pas, les gars, le client attend sa femme et son nouveau-né de l’hôpital.
    Ils se sont mis à me menacer mais j’ai dit que j’avais une bombe lacrymogène et ils ont décidé de me laisser tranquille. J’ai monté les escaliers, j’ai sonné à la porte mais personne ne m’a répondu. J’appelle le client et il dit en rigolant qu’il est en bas de l’immeuble. En fait, le client était parmi les hommes d’avant. Il m’a donné 70 euros et m’a dit que j’étais "un bon gars".© APXuK / Pikabu

  • J’étais livreur dans une entreprise de transport de colis. Un jour une cliente m’appelle et me demande avec une voix assez indignée :
    — Mais vous êtes où ? Je vous attends depuis une étérnité ! Dépêchez-vous !
    Durant la journée elle m’a appelé 5 ou 6 fois pour dire la même chose. J’essaye toujours d’être sympa avec les clients et je suis arrivé chez elle plus tôt que prévu, j’ai un peu raccourci ma pause de midi. Je me suis excusé pour la gêne occasionnée et elle m’a répondu :
    — En fait, je m’en fiche, je suis en congé mat et je suis à la maison toute la journée. © sackville / Pikabu

  • Un jour j’ai livré une pizza qui servait de réponse à une invitation au gala de fin d’année. Le “oui” a été écrit en pepperonis sur la pizza. La fille voulait absolument que son “oui” soit bien visible et elle nous a donc demandé de ne pas couper la pizza. J’espère que ce gars avait un couteau au travail. © Chris Ward / Quora

  • Je travaille dans les entrepôts de la poste. Normalement nous recevons les colis dans un gros paquet et puis nous les déballons. Un jour, j’ai dû déballer un carton qui pesait 50 kilos. En fait, quelqu’un avait commandé 50l d’huile d’olive sur AliExpress. © Slaypak / Twitter

Et toi, qu’est-ce que tu trouves compliqué dans le travail des livreurs ? Partage ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Палата№6 / vk
Partager cet article