Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

25+ Entretiens d’embauche étranges auxquels ni les candidats ni les recruteurs n’étaient préparés

Pour les candidats, l’entretien d’embauche est souvent un défi très difficile à relever : les employeurs font parfois passer des tests de résistance au stress, des tests psychologiques, posent des questions inappropriées qui n’ont rien à voir avec le travail et organisent d’autres pièges auxquels il est presque impossible de se préparer à l’avance. Cependant, les recruteurs peuvent parfois se retrouver eux aussi dans des situations déstabilisantes.

Chez Sympa, nous sommes convaincus que chaque entretien est une expérience précieuse, même s’ils se transforment parfois en histoires drôles à raconter lors de soirées entre amis. Ces récits, tirés de la vie de recruteurs et de candidats, en sont la preuve. Et en guise de bonus, à la fin de l’article, tu retrouveras une question qu’il faudrait absolument poser à chaque candidat lors d’un entretien d’embauche.

  • Mon entretien préféré : la candidate a parlé pendant près de 20 minutes et a finalement pris son téléphone pour me montrer la photo d’un brochet : “Regardez ça ! 7 kilos, je l’ai attrapé moi-même !” Le poste vacant n’avait rien à voir avec la pêche. © beta_juiletta / Twitter

  • Lorsque je menais des entretiens, le jeune homme dont je me souviens le plus est celui à qui j’ai demandé :
    — Avez-vous de l’expérience en matière de marketing ?
    — Non.
    — Et en matière de blockchain ?
    — Non plus.
    — Pourquoi êtes-vous venu, alors ?
    — Aucune idée.
    Après trois secondes de silence, il a tourné son regard vers la coupelle de bonbons
    et a demandé :
    — Je peux en prendre un ? © juliegagi / Twitter

  • Lors de l’entretien, la jeune femme a déclaré que tous ses ex travaillaient maintenant dans notre entreprise et qu’elle était impatiente de voir leur tête lorsqu’elle arriverait pour son premier jour de travail. Voilà ce qu’elle a dit dans les trois premières minutes de notre conversation. © lovelanguage_sarcasm / Reddit

  • Ça s’est passé il y a de nombreuses années, quand je n’avais encore rien à écrire dans mon CV et que je devais y indiquer tout ce qui me passait par la tête, comme par exemple une longue liste de compétences et de qualités personnelles. J’ai copié un CV trouvé sur le net : “résistance au stress, esprit d’initiative, diligence, bonne mémoire”, et blablabla. Finalement, j’ai été invité à passer un entretien. J’ai fait connaissance avec les RH et le directeur, nous nous sommes assis et avons discuté. Le directeur : “Vous avez indiqué avoir une bonne mémoire. Quel est mon nom ?” Je réponds : “André”. Il dit : “Non, Serge.” Après quelques secondes, je lui réponds : “Hmm... Barrons alors la bonne mémoire de cette liste.” J’ai eu le poste et j’ai travaillé là pendant plusieurs années. © Lagavulin / Pikabu

  • Lors de l’un de mes entretiens, on m’a demandé comment j’occupais mon temps libre. J’ai dit : “Je lis, je regarde des films, je cuisine”. Le recruteur a alors demandé : “Que cuisinez-vous ? Et pourquoi ne nous avez-vous rien apporté à manger pour cet entretien ?” J’ai ri, mais il s’est avéré que le recruteur ne plaisantait pas du tout. © Turko_the_Fair / Twitter

  • Un jour, j’ai mené un entretien avec l’un des candidats par Skype. Alors que l’on se disait au revoir, je lui ai dit qu’il pouvait me contacter à tout moment s’il avait la moindre question. Il l’a fait. Il m’a demandé quelle teinte de jaune j’avais utilisé pour peindre le mur de ma cuisine. © Inga_Kudracheva / Twitter

  • Lors des entretiens, j’essaie toujours d’aller voir les toilettes pour comprendre ce que valent les promesses de l’entreprise. Si la société essaie de montrer qu’elle est progressiste et moderne, mais que les toilettes sont vieilles et dans un état terrible, alors l’attitude envers les employés sera la même. S’ils promettent une bonne relation et un bon salaire, mais que les toilettes n’ont même pas de papier et de savon, toutes leurs promesses ne sont que mensonges. Et si les toilettes sont propres, confortables et que rien n’y manque, alors dans 99 % des cas, l’attitude envers les employés est respectueuse. Je ne me suis jamais trompé. © Anonyme / Ideer

  • À 22 ans, j’avais beaucoup de mal à trouver un emploi. J’étais tellement désespérée que je suis allée à un entretien dans une SARL qui s’appelait “ONESTHYPERCRÉATIFS”. Lorsque l’on m’a posé la question : “Où vous voyez-vous dans 5 ans ?” J’ai marmonné : “Au poste de directrice” (à l’époque, j’en avais juste marre de faire le tour des entreprises à la recherche d’un boulot.) Et vous savez quoi ? On m’a embauchée ! © svetachalova / Twitter

  • Aujourd’hui, lors de mon entretien, je me suis versé de l’eau dans un verre et j’en ai renversé un peu sur la table. Le recruteur m’a demandé : “Vous êtes nerveux ?” J’ai répondu : “Non, c’est juste que je fais toujours tout à 110 %”. © DmitriSychikov / Twitter

  • Une fois, j’était recruteur lors d’un entretien. Le candidat est arrivé, a répondu à mes 3 questions habituelles : lieu d’études, ancien travail et compétences. Et soudain, il s’est levé et a dit à voix haute : “VOUS NE ME PLAISEZ PAS”, puis il est parti. © blinpalin / Twitter

  • Un jour, on m’a demandé de parler de mes qualités en anglais. D’accord. Je commence à partager toutes mes réalisations, mais la recruteuse m’arrête soudain et me dit : “Je ne comprends pas l’anglais, mais je devais vérifier vos compétences”. © Olga_Vryadli / Twitter

  • Je cherchais du travail, et soudain, je reçois un appel :
    — Bonjour, êtes-vous encore à la recherche d’un emploi ?
    — Oui.
    Puis elle me lance quelques phrases avec des informations générales sur la compagnie, et continue.
    — Et selon quel principe choisissez-vous votre futur lieu de travail ?
    — Selon mon impression générale durant la conversation. De plus, je lis les commentaires sur l’employeur sur internet.
    Elle fait une pause.
    — J’ai bien peur que nous ne vous convenions pas.
    Puis elle a raccroché. © TeslaCat / Pikabu

  • À 22 ans, je me suis rendue à un entretien d’embauche pour un poste d’assistante technique d’un fournisseur local d’accès à internet. Pendant que j’attendais le directeur, j’ai découvert que la chaise sur laquelle j’étais assise tournait incroyablement bien : il suffisait de pousser une fois pour faire quelques tours sur soi-même. Le directeur m’a surprise... © la_marygold / Twitter

  • J’ai demandé : “Et le salaire ? Je suis intéressé par le montant, la régularité des paiements et le système de bonus salarial”. L’employeur a répondu : “Vous posez tellement de questions sur le salaire que j’ai l’impression que vous venez travailler uniquement pour l’argent”. “En effet, votre impression est correcte”. © Wizard_Severus / Twitter

  • Une fois, je me pressais d’aller à un entretien. J’étais presque en train de courir, et soudain, j’aperçois un homme à côté de moi. On marche côte à côte, et finalement, je réussis à le dépasser quelques mètres avant l’entrée. Je me suis arrêté devant l’immeuble et j’ai décidé de lui tenir la porte. Durant l’entretien, j’ai passé les RH avec brio, et je devais à ce stade aller rencontrer mon futur patron. J’entre dans son bureau, et j’aperçois cet homme. La femme des ressources humaines n’a même pas eu le temps de fermer la porte qu’il lui crie déjà : “Accepté !” Puis il tourne son regard vers moi et dit : “Pourquoi devrais-je mener votre entretien ? J’ai déjà constaté que vous êtes poli, ponctuel et responsable”. © Vipman84 / Pikabu

  • Lors d’un entretien, on m’a demandé la date et l’heure exactes de ma naissance, on m’a rédigé ma carte du ciel, après quoi on m’a proposé 600 euros au lieu de 2 000. Qui a dit que les horoscopes n’avaient aucun impact sur la vie ? © djeylam / Twitter

  • Je viens d’aller à un entretien dans un club de billard, et c’était bizarre. J’ai d’abord reçu un questionnaire, puis j’ai joué avec le patron. Après le match, il m’a serré la main et m’a dit : “Vous jouez bien, mais je n’embauche pas les gens avec des tatouages par pur principe : j’ai un ami qui est mort d’une hépatite.” © hxmebxy / Twitter

  • Une fois, lors d’un entretien pour le poste de directeur des ventes, on m’a demandé de vendre un stylo. C’était la troisième question de ce genre que je recevais en une journée. J’ai tourné le stylo Parker coûteux dans ma main et j’ai dit : “Vous savez quoi ? Ce stylo n’est pas fait pour vous.” Je l’ai mis dans ma poche et je suis parti. Ils ne m’ont arrêté qu’à la sortie. J’ai dû rendre le stylo. © Yoghikitt / Twitter

Bonus : parfois, c’est vraiment n’importe quoi

Et toi, as-tu déjà passé un entretien d’embauche vraiment étrange ?
N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Photo de couverture Yoghikitt / Twitter