Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

8 Villes où tu peux acheter une maison au même prix qu’une part de pizza

Certaines personnes rêvent d’une maison petite et accueillante, tandis que d’autres préfèrent une grande villa au bord de la mer. Actuellement, réaliser ton rêve est plus facile que jamais, il existe des maisons qui sont vendues pour 1 euro symbolique (1,13 $) et parfois, elles peuvent être totalement gratuites.

Bien que les prix du marché immobilier soient exorbitants, ce n’est pas difficile de trouver des alternatives pour acquérir un bien, même si tu ne possèdes pas beaucoup d’argent.

Chez Sympa, nous avons trouvé plusieurs villes dans le monde où tu peux acheter une maison à moindre coût.

Sambuca, Italie

L’Italie propose une grande quantité de maisons pittoresques pour seulement 1 €. Elles sont situées dans plusieurs communes et régions du pays qui possèdent une faible densité de population. De nombreux jeunes à travers le monde ont profité de cette offre.

Sambuca est l’un de ces nombreux villages italiens où il reste encore des maisons à 1 €. Toutefois, il ne faut pas oublier que tout nouveau propriétaire est obligé de réhabiliter son bien immobilier dans une durée de 3 ans. Et évidemment, l’acquéreur est contraint de dépenser au moins 15 000 € (l’équivalent de 17 000 $) pour effectuer sa rénovation.

Roubaix, France

Si tu aimes la France, la petite ville de Roubaix située au nord du pays va certainement te plaire. Il s’agit d’une ville qui se trouve à côté de la frontière belge et d’un point de vue économique, elle ne cesse de se développer. Les autorités locales souhaitent peupler les quartiers ouvriers de la ville et les rendre plus attrayants aux dépens des habitants.

Dans cette ville, tu peux acquérir une petite maison pour seulement 1 €. En contrepartie, l’acheteur s’engage à vivre dans le logement pendant au moins 5 ans et à investir toute son énergie et ses ressources pour la transformation des biens immobiliers laissés à l’abandon.

Tokyo, Japon

Un pays surpeuplé peut être confronté à une multitude de maisons abandonnées. Les habitants de Tokyo sont prêts à proposer les logements pour un prix minime ou gratuitement, mais les japonais n’en veulent pas.

Le phénomène est causé par la superstition de la population japonaise : toutes les maisons dans lesquelles un malheur ou un crime aurait été commis seraient considérées comme maudites et attireraient le mauvais œil. Cette croyance est présente dans tout le Japon, par conséquent, Tokyo n’est pas la seule ville où il est possible d’acheter une maison pour un euro.

Les japonais ont même créé un marché de logements abandonnés, disponible en ligne, qui s’appelle Akiya. Sur ce site, tu peux devenir l’heureux propriétaire d’une maison gratuite ou à un prix défiant toute concurrence.

Okutama, Japon

Pour les amateurs de nature et de tranquillité, le marché des maisons laissées à l’abandon permet aussi d’acheter une résidence à Okutama, au Japon. Il s’agit de l’une des nombreuses villes fantômes du pays, mais les paysages magnifiques offrent une plus-value à cet endroit.

En voyant l’intérêt qu’elle suscitait auprès des jeunes, les autorités ont mis en place un programme spécial pour peupler la ville et introduire de nouvelles exigences pour les acheteurs. Seules les familles dont les membres ont moins de 43 ans peuvent acheter une maison. Et un autre point à savoir : pour que la maison t’appartienne entièrement, tu dois y vivre pendant au moins 22 ans.

Buffalo, États-Unis

Les autorités de la ville de Buffalo permettent d’acheter une maison qui fait partie du programme Urban Homestead Program pour la maudite somme d’un dollar. Des programmes similaires sont fréquents aux États-Unis, surtout lorsqu’il s’agit de répartir des parcelles de terre dépeuplées.

Pour participer à ce projet, tu dois simplement être un résident qui respecte la loi, vivre dans ton nouveau logement pendant au moins 3 ans et investir de l’argent pour le rénover. De cette façon, la ville pourra être remise à neuf, sans dépenser d’argent dans la démolition de vieux bâtiments.

Détroit, États-Unis

Depuis de nombreuses années, la ville natale du rappeur Eminem souffre d’un déclin économique : chômage, effondrement économique, criminalité, etc. Par conséquent, peu de personnes envisagent d’acheter des biens immobiliers bon marché.

Les habitants de Détroit ont perdu tout espoir de redonner du souffle à cette ville, au point de vendre les maisons abandonnées pour un euro. Le problème est que personne, sauf les personnes sans-abri, n’a besoin de ces logements. D’autres États des États-Unis proposent également des maisons et des terrains moyennant une faible somme d’argent.

Liverpool, Royaume-Uni

Le fléau des maisons laissées à l’abandon existe également dans certaines villes du Royaume-Uni. Malgré le développement rapide du pays, les habitants partent vers la capitale pour construire leur carrière professionnelle.

D’après les statistiques, au Royaume-Uni, il y a 200 000 maisons vides durant la moitié de l’année. La plupart de ces logements ont été délaissés par la classe ouvrière pendant les périodes de chômages en 1970, 1980 et 1990. Le gouvernement cherche à peupler les banlieues de Liverpool, en vendant des biens immobiliers pour 1 £.

Toutefois, les règles d’achat d’une maison sont particulièrement strictes. Si tu souhaites acquérir un bien de ce type, cela doit être ton premier achat immobilier. Tu dois être résident de la ville, vivre dans ton nouveau domicile pendant au moins 5 ans et rénover la maison en suivant les règlementations imposées par la ville.

Candela, Italie

Si tu hésites entre payer 1 € ou acquérir une maison gratuitement, il faut que tu saches que les autorités de la ville de Candela sont prêtes à débourser 2 000 € pour que tu déménages là-bas. Le gouvernement a accepté cet arrangement pour que l’ancienne ville prospère ne soit pas complètement laissée à l’abandon.

En 1900, elle comptait 8 000 habitants et en 2019, il n’en reste plus que 2 700. La plupart d’entre eux sont partis en espérant trouver un avenir meilleur. À cause de ce phénomène, la ville a arrêté de se développer et le taux de chômage est monté en flèche. Mais les autorités estiment qu’il est possible de faire quelque chose pour aider la ville.

Pour obtenir l’argent pour déménager à Candela, tu dois devenir résident permanent de la ville et avoir des revenus annuels d’au moins 7 500 €. Si tu pars seul, tu recevras 800 € et si tu décides de vivre cette aventure avec toute ta famille, tu percevras 2 000 €.

Dans quelle ville du monde aimerais-tu vivre ?
Nous attendons impatiemment ta réponse dans les commentaires !