Sympa
Sympa

Découvre ce que les femmes utilisaient avant l’existence des serviettes hygiéniques

Dans les temps anciens, les gens croyaient que le sang menstruel pouvait rendre les chiens enragés. Ainsi, toutes les conversations sur les menstruations et les méthodes pour les contrôler étaient taboues. Et avant la création des serviettes hygiéniques modernes, les femmes utilisaient différents matériaux pour leurs menstruations, du papyrus aux pantalons ressemblant à des couches.

Chez Sympa, nous avons décidé d’examiner comment les femmes ont su gérer leur flux menstruel à différentes époques, avant que les produits modernes ne soient développés.

1. Papyrus, bois et éponges de mer

Bien qu’il n’existe pratiquement aucune information sur la façon dont les femmes géraient leurs flux dans l’histoire ancienne, les historiens pensent que les femmes de la période comprise entre 3000 avant J.-C. et le Ve siècle utilisaient différents matériaux naturels pour leurs menstruations. Par exemple, les Égyptiennes utilisaient le papyrus, un papier utilisé pour écrire à l’époque. Elles le faisaient tremper pour qu’il devienne souple et l’utilisaient comme tampon.

Selon Hippocrate, les femmes grecques utilisaient des morceaux de bois enveloppés de charpie comme tampons. Et certaines femmes utiliseraient des éponges de mer pour absorber le sang pendant les règles.

2. Chiffons

Au XIXe siècle, les femmes des sociétés européennes et nord-américaines fabriquaient elles-mêmes des instruments sanitaires à partir de chiffons. Les femmes utilisaient de la flanelle ou du tissu pour fabriquer des vêtements menstruels qui n’étaient pas une solution stérile.

3. Serviettes jetables

En 1897, Johnson & Johnson a mis au point la première version des maxi-serviettes hygiéniques — des serviettes jetables appelées “serviettes de Lister”. Les serviettes sont alors devenues le premier produit commercial pour les menstruations. Cependant, les règles étant toujours considérées comme un sujet tabou et les femmes ne voulant pas se rendre dans les magasins pour les acheter en public, le produit a fini par échouer sur le marché.

4. Tablier hygiénique

Le tablier sanitaire était un tablier en caoutchouc avec une bande qui passait entre les jambes pour empêcher le sang de couler sur les jupes et les sièges. À la base, le tablier était conçu pour protéger les meubles des taches, mais c’était une solution malodorante et inconfortable.

5. Ceintures menstruelles

Les ceintures menstruelles sont devenues la première version des serviettes hygiéniques dans les années 1900 et étaient une méthode populaire pour gérer les règles. Il s’agissait d’une ceinture élastique en soie sur laquelle les femmes clipsaient les tampons en coton qu’elles utilisaient ensuite. Les ceintures ressemblaient à des couches et sont restées populaires jusqu’à la création de la première serviette avec une bande adhésive.

6. Pantalons hygiéniques

Les pantalons hygiéniques étaient des pantalons ou des sous-vêtements d’époque doublés de caoutchouc dans les années 1920. Ils étaient fabriqués dans le même matériau que les couches pour bébés.

7. Coupelles en aluminium et en caoutchouc

Bien que la coupe menstruelle gagne en popularité aujourd’hui, la première coupe a été inventée il y a longtemps (1930) et était fabriquée en aluminium ou en caoutchouc dur. En 1956, Leona Chalmers a modernisé le produit en utilisant des matériaux plus souples. La coupe menstruelle était destinée à recueillir le sang, mais à l’époque, ce n’était pas un succès commercial.

Penses-tu que nous aurons de nouveaux produits sanitaires à l’avenir ? Essaierais-tu l’un de ces produits pour voir comment c’était dans le passé ?

Sympa/C’est curieux/Découvre ce que les femmes utilisaient avant l’existence des serviettes hygiéniques
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire