Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Des scientifiques ont trouvé des bactéries mangeuses de plastique

Le plastique est la raison pour laquelle des millions d’espèces marines disparaissent tous les ans. Au total, 8,6 milliards de kg de plastique se retrouvent chaque année dans nos océans. Une fois qu’il y est, il est ingéré par les animaux que les humains mangent, ce qui signifie que notre santé est également affectée. Ce matériau peut perturber les écosystèmes et créer de plus en plus de zones où rien ne peut survivre. Mais un groupe de scientifiques a découvert une possible solution à ce problème.

L’équipe de Sympa veut partager avec toi cette merveilleuse découverte qui pourrait grandement améliorer notre planète.

Ce que les scientifiques ont découvert

Tout a commencé avec plusieurs chercheurs japonais dévoués qui ont passé cinq ans à fouiller dans des tas d’ordures. Ils y ont découvert une bactérie qui s’est développée en se nourrissant d’un type particulier de plastique appelé polyéthylène téréphtalate, communément appelé PET.

Selon leurs recherches, les bactéries pourraient décomposer le plastique en plus petits morceaux, mais ne le rongent pas complètement : il a fallu environ six semaines pour que la bactérie mange une fine couche de plastique. C’est à ce moment-là que des scientifiques britanniques de l’Université de Portsmouth ont fait équipe avec le Laboratoire national des énergies renouvelables du département américain de l’Énergie. Ils étudiaient une enzyme spécifique à l’intérieur de la bactérie qui lui permettait de décomposer le plastique.

Comme ils étudiaient les enzymes des bactéries, ils ont décidé de la modifier un peu pour l’examiner aux rayons X. Ils ont donc créé par hasard une enzyme qui était 20% plus efficace pour manger du plastique et qui pouvait le décomposer en quelques jours seulement. Cette technologie des enzymes pourrait être utilisée pour résoudre le problème des déchets de l’humanité, mais elle en est encore à ses débuts. Les chercheurs continuent de peaufiner l’enzyme dans l’espoir qu’ils pourront l’améliorer encore davantage et l’utiliser à plus grande échelle.

Comment éviter la surconsommation de plastique ?

Bien que cette découverte soit vraiment prometteuse, il faut que l’on agisse tous en réduisant (voire supprimant) notre utilisation du plastique. Voici donc quelques conseils pour y parvenir petit à petit :

  • Opte pour une bouteille réutilisable et remplis-la au lieu d’acheter des packs d’eau.
  • Utilise de la vaisselle en verre ou porcelaine au lieu de celle jetable.
  • Pour faire les courses, prends un sac en tissu réutilisable.
  • Si tu dois absolument utiliser des plastiques à usage unique, assure-toi de les recycler par la suite.

Alors, que penses-tu de cette découverte ? Est-ce que tu as d’autres alternatives pour ne pas utiliser de plastique ? Dis-nous tout dans les commentaires, ce sera utile pour chacun d’entre nous !