Sympa

Les scientifiques ont découvert que nos gadgets ont déjà réussi à affecter la structure de notre squelette

2-14
14k

Les scientifiques américains ont constaté que nous passons en moyenne 145 minutes par jour à regarder les écrans de nos smartphones, et que nous les touchons quasiment 3000 fois par jour. Leurs collègues australiens ont décidé d’observer l’influence des gadgets sur notre santé, et les résultats de leurs recherches sont stupéfiants.

Chez Sympa, après avoir pris connaissance des résultats de cette étude, nous avons décidé de faire un effort pour moins utiliser nos smartphones.

218 personnes, âgées de 18 à 30 ans, ont participé à l’étude. Sur leurs radiographies, le docteur David Shahar a trouvé une bosse osseuse sur la nuque de 41% des sujets. Les scientifiques ont estimé que cette bosse était considérée de taille importante à partir de 10 mm. Chez 10% des sujets de l’étude, cette bosse inexplicable dépassait plus de 20 mm et sa longueur maximale était de 35,7 mm chez les hommes et de 25,5 mm chez les femmes.

Pour la deuxième étude, les scientifiques ont augmenté le nombre de participants, cette fois âgés de 18 à 86 ans. Les résultats ont montré que la bosse en question était plus fréquente chez les jeunes. Cette observation a permis au docteur Shahar et son collègue Marc Sayers d’émettre l’hypothèse selon laquelle cette lésion des os serait causée par des troubles de la posture. À cause de son inclinaison forcée vers l’avant, le poids de la tête se répartit différemment et cela crée une pression à l’endroit où les muscles relient la tête et le cou. Par conséquent, cela provoque des changements dans les os et les ligaments. Selon les chercheurs, la bosse en elle-même ne serait pas dangereuse, mais c’est la déformation de la colonne vertébrale qui risque de causer d’autres troubles dans le corps humain.

Le docteur Shahar affirme que les bosses osseuses découvertes vont devenir de plus en plus courantes au fil des générations. Pourtant, certains scientifiques et médias d’actualité ne sont pas d’accord avec les conclusions des chercheurs et remettent en question les résultats de ces études. Qui a raison, seul le temps pourra nous le dire.

Et toi, as-tu souvent le nez sur ton smartphone et ta tablette ? Serais-tu prêt à réduire ton utilisation de ces appareils, si l’on te disait que le temps que tu y passes est néfaste pour ta santé ? N’hésite pas à nous faire part de ton expérience et à nous donner ton avis dans les commentaires ci-dessous !

Photo de couverture Wikipedia
2-14
14k