Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une entreprise a créé des chaussures avec GPS intégré pour localiser les personnes atteintes de démence, et cette invention pourrait bien améliorer la qualité de vie de beaucoup d’entre elles

5--6
157

La technologie GPS (Global Positioning System), qui propose des dispositifs de localisation, progresse à pas de géant. On peut connaître la position exacte d’une personne grâce aux objets électroniques que l’on connaît déjà, mais aussi via de nouveaux articles de la vie de tous les jours, comme... les chaussures ! Le mieux dans cette invention, c’est qu’elle a été réfléchie pour une tranche spécifique de la population : les personnes âgées touchées par la démence.

Sympa partage l’histoire de ce projet révolutionnaire qui pourrait bien changer la vie des personnes atteintes de maladies mentales, mais aussi celle de leurs proches ou des personnes qui en ont la charge. Cette réponse technologique pourrait leur être bénéfique en permettant une vigilance plus pacifique et plus efficace.

Qu’est-ce que la démence sénile ?

L’OMS reconnaît la démence sénile comme un syndrome qui implique la détérioration de la mémoire, des capacités intellectuelles, du comportement et de la capacité à mener à bien des activités de la vie quotidienne. Depuis 2015, cette maladie est devenue une priorité de santé publique. Même si elle affecte plus généralement les personnes âgées, la démence n’est pas un symptôme normal de vieillesse. L’un des principaux problèmes que présentent les malades est la perte d’orientation dans le temps et l’espace, si bien qu’il est très courant qu’elles sortent de chez elles sans avertir qui que ce soit, et qu’elles s’égarent peu de temps après.

Qu’est-ce que cette invention ?

Son nom est le “GPS Docodemo Shoes”, et c’est une trouvaille qui en a ravi plus d’un, car ce dispositif de localisation pratique, efficace et surtout miniature peut s’utiliser dans les chaussures des individus âgés atteints de démence. Ce système de GPS permet de connaître leur localisation en temps réel, ce qui aide bien évidemment à prendre soin des patients et à leur apporter une meilleure attention.

Dans la chaussure, le localisateur se connecte à plusieurs dispositifs : cela peut être un téléphone, un ordinateur ou une tablette, et il envoie une notification quand l’usager s’éloigne de chez lui à une distance de 50 à 500 mètres. La taille de ce GPS est de 3,85 cm de large, 4,55 de long et 1,85 cm d’épaisseur, ce qui permet au personnel médical de le glisser facilement dans un soulier.

La démence sénile, un problème croissant

Les adultes âgés constituent un secteur de la population très vulnérable. Selon les statistiques de l’OMS, entre 2015 et 2050, le pourcentage des personnes âgées de plus de 60 ans dans le monde sera passé de 12 à 22%. La maladie d’Alzheimer, la forme de démence la plus courante, touche de 60 à 70% des cas.

Commercialisation du dispositif

L’entreprise japonaise Wish Hills est la créatrice du concept “GPS Docodemo Shoes” ; le dispositif a déjà commencé à être commercialisé sur le marché nippon pour un prix d’environ 285 dollars américains. Cependant, les États-Unis ont aussi développé un produit similaire, “GPS SmartSole”, lequel s’assimile plus à une semelle que l’on place dans la chaussure, tout à fait résistante à l’eau et à la poussière. La batterie tient de 18 à 48 heures, et pour le prix de 299 dollars américains, les services mensuels de fonctionnement sont également inclus.

Prévenir la démence

L’OMS, dans son “Plan d’action mondiale sur la réponse de la santé publique à la démence 2017-2025” considère qu’il est possible d’éviter la démence en suivant des étapes simples :

  • faire de l’exercice physique régulier ;
  • éviter de fumer et de boire trop d’alcool ;
  • contrôler son poids grâce à une alimentation saine et maintenir une tension artérielle et des concentrations normales de cholestérol et de glucose dans le sang ;
  • traiter d’autres maladies mentales qui pourraient déclencher la condition de démence, comme l’anxiété et la dépression ;
  • et éviter l’isolement social et l’inactivité cognitive.

L’un des objectifs de l’OMS est de mieux prévenir les cas de démence et de mieux les accompagner. Il s’agit aussi de permettre aux proches des malades de s’occuper d’eux de manière plus simple et efficace. La technologie se met enfin à leur service et leur fait entrevoir l’espoir qu’ils cherchaient depuis longtemps pour améliorer leur vie.

Que penses-tu de cette invention ? Crois-tu qu’elle aura du succès ? Pour quels autres domaines pourrait-elle être utile ? Partage tes idées, nous aimerions les lire dans les commentaires !

5--6
157