Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voilà pourquoi il nous arrive d’avoir quelque chose “sur le bout de la langue”

2-16
392

Il t’est sûrement arrivé plus d’une fois, qu’au milieu d’une conversation, tu veuilles dire un mot que tu as dans la tête, mais qui ne veut pas sortir de ta bouche. Ce moment de frustration est connu sous le nom de phénomène du mot sur le “bout de la langue”. Une expérience a été menée pour déterminer d’où il provient et la meilleure façon d’y faire face !

Sympa souhaite partager avec toi les résultats de cette analyse, dont l’objectif principal était d’examiner les causes de cet état de blocage linguistique.

Ce que l’expérience a révélé :

Les tests ont été effectués par les professeurs Karin Humphreys et Amy Beth de l’Université McMaster, au Canada. Elles ont expliqué que l’état ou le phénomène du mot sur le bout de la langue est un moment d’inaccessibilité temporaire à quelque chose qu’une personne essaie de récupérer.

Pour obtenir les résultats, qui visaient à déterminer ce qui se passe lorsque le cerveau accède au mot en question, mais ne peut se procurer l’information sonore détaillée de la phrase, 30 étudiants ont été examinés : ils devaient prononcer des mots au cours d’un exercice de définitions. Le temps qu’il leur a fallu pour répondre a également été mesuré, en plus d’analyser si la réponse était bonne, mauvaise ou simplement s’ils avaient le terme “sur le bout de la langue”.

Un défaut que n’importe qui peut avoir

Selon les professeurs, une telle situation se produit quelle que soit la maîtrise du vocabulaire. Cependant, elles ont constaté que le phénomène est plus fréquent chez les personnes bilingues, parce qu’elles doivent traiter de nombreux termes, ainsi que chez les personnes âgées ou les personnes atteintes de lésions cérébrales.

Eh oui, nous apprenons de nos erreurs !

En fait, la période pendant laquelle les gens continuent à tester leur cerveau pour obtenir une réponse s’appelle une “erreur d’apprentissage”. Cela signifie que le cerveau consolide tout ce qui est fait, même en cas d’échec. Selon une étude, cet organe tire des leçons de ses erreurs, mais la rapidité avec laquelle il le fait demeure inconnue.

Comment y faire face ?

Après un suivi, les expertes ont dit que la meilleure façon de faire face à ce phénomène est de répéter le mot à haute voix ou dans sa tête une fois qu’on s’en souvient. Il est également important d’en savoir plus sur sa signification. Cette solution peut être appliquée non seulement dans une conversation, mais aussi dans d’autres situations, comme durant l’entraînement sportif et l’étude de la musique.

As-tu déjà vécu ce phénomène ? Raconte-nous dans les commentaires !

2-16
392