10 Fois où les détails d’un costume ont transmis des informations importantes sans paroles

Célébrités
Il y a 11 mois

Au cinéma, rien ne se passe “pour rien”. Même le plus petit détail d’un costume, qu’il s’agisse de la couleur d’une robe ou d’une broche, contribue à créer l’image d’un personnage. Voici quelques-uns des messages chiffrés que les réalisateurs nous font passer grâce aux costumes.

Rhaenyra et Daemon — House of the Dragon

Le développement des personnages dans cette série s’exprime, entre autres, dans les couleurs qu’ils préfèrent. La gamme des couleurs des Targaryen est noire et rouge. Au début, Rhaenyra porte du jaune clair et du beige. À l’époque, elle n’était qu’une petite fille innocente qui n’était pas impliquée dans les intrigues et la guerre pour le trône.

La jeune Rhaenyra, cependant, a déjà des indices de sa future puissance : il suffit de regarder les “écailles” sur l’épaule de la princesse. L’expérience de vie de l’héroïne l’a amenée à devenir une jeune femme aux écailles en pleine maturité — observe la texture de sa robe sur la photo de droite.

Les costumes des Targaryen comportent de nombreuses références au symbole de leur clan, notamment des fermoirs en forme de dragon et un casque à tête reptilienne.

Il est intéressant de noter que le look de Daemon au tournoi a été inspiré par une armure de samouraï.

La Veuve Blanche — Mission impossible : Fallout

Alanna est une militante bien connue qui fait du bénévolat. Mais en réalité, il s’agit d’une couverture. Dans les milieux criminels, la jeune fille est appelée la “Veuve Blanche” parce qu’elle est une marchande d’armes. On ne porte pas une telle broche par hasard.

Hannibal Lecter — Le Silence des agneaux

Les réalisateurs du Silence des agneaux ont longuement réfléchi au design du masque d’Hannibal Lecter. Au final, il a été fabriqué en fibre de verre. Le masque devait initialement être peint, mais on a décidé que l’aspect de la fibre le faisait ressembler à du cuir, ce qui donnait au personnage une apparence encore plus effrayante.

Chrissy — Stranger Things

La quatrième saison de la série se déroule en 1986. Voici comment les créateurs le montrent au téléspectateur : Chrissy, une lycéenne populaire, porte un pendentif sur lequel figure le nombre 86.

Le numéro 86 est également inscrit sur l’uniforme de l’équipe de basket.

Gu Xiang — Parole d’honneur

Les gens pensent que cette fille n’est que la servante d’un riche seigneur. Mais il convient de souligner que la belle privilégie le violet dans sa tenue, et pour cause, puisqu’il s’agit d’une démone violette. La jeune femme a grandi dans l’endroit le plus dangereux du pays, la Vallée des fantômes, où sont exilés les criminels les plus violents.

Lucifer — Sandman

Sandman est une nouvelle graphique, et son auteur, Neil Gaiman, s’est inspiré de l’apparence et des personnages de scène de ses artistes préférés. Lucifer, par exemple, était basé sur David Bowie. Les créateurs de la série voulaient que Lucifer ressemble à une rock star dans un costume noir.

Damon — Vampire Diaries

Dans la première saison, Damon a un look de mauvais garçon : il choisit des couleurs sombres et aime les vestes en cuir élégantes. À la septième saison, le personnage change radicalement. Damon devient beaucoup plus gentil, il sauve ses amis, et il commence à s’habiller comme un humain — il porte même des chemises à carreaux, ce qui rompt avec l’image du “vampire cool”.

Tatum — Scream

Scream est un film d’horreur, et on s’attendrait à ce que les personnages portent des vêtements sombres et déprimants, mais non — regarde plutôt ce jean rouge. Il y a beaucoup d’orange, de jaune et de rouge dans le film. C’est parce que le costumier a emprunté ce schéma de couleurs au tableau “Le Cri” d’Edvard Munch.

Sophie — L’École du bien et du mal

La protagoniste est une jeune fille du village qui rêve de devenir une princesse. Sophie fait un rêve dans lequel elle arrive à un bal où la foule est en admiration et un valet de pied s’évanouit même devant sa beauté éblouissante.

Pendant quelques secondes, on aperçoit ses pieds dans des chaussures transparentes. Il n’est pas difficile de deviner que Sophie rêve d’un “Cendrillon” dont elle serait la vedette.

Et toi, penses-tu que les costumiers font bien de se donner autant de mal avec les tenues et leurs significations ? Ou bien la plupart des téléspectateurs ne remarquent-ils même pas ces allusions ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes