12 Mauvaises habitudes de cuisine qui aboutissent à des résultats culinaires décevants

Conseils
Il y a 1 an

Parfois, même le fait d’avoir des connaissances culinaires approfondies ne nous protège pas des erreurs malheureuses. Le problème est que, trop souvent, nous suivons nos habitudes et ne remettons pas en question nos méthodes, croyant qu’il est impossible de faire mieux. Résultat, nos plats ne sont pas vraiment bons, les crêpes sont cassantes, le riz collant et le hachis tout sec.

Chez Sympa, nous avons décidé de découvrir quelles sont les erreurs courantes qui nous empêchent d’apprécier le goût de nos créations culinaires. Et il s’avère qu’elles sont souvent toutes bêtes, et qu’il est facile de les réparer.

12. Trop mélanger la pâte à pancakes

Lorsque l’on prépare une pâte à crêpes ou à pancakes, on peut avoir tendance à vouloir faire la chasse aux grumeaux pour obtenir une consistance parfaitement homogène. Cependant, c’est en fait une grosse erreur, qui rend les crêpes plates et épaisses plutôt que moelleuses, tendres et délicates au goût.

Il y a deux raisons possibles à cela. La première est que la plupart des recettes contiennent une sorte de levure, et le processus de pétrissage intense libère toutes les bulles lors du contact avec le lait. La seconde est qu’un pétrissage long produit trop de gluten, qui rend la pâte dense et épaisse.

11. Saler sans prendre de hauteur

Tu as probablement déjà remarqué que certains chefs professionnels assaisonnent ou salent les aliments en tenant leur main très haut au-dessus de l’assiette ou de la casserole. Il s’avère qu’il ne s’agit pas d’un élément de spectacle ou d’une habitude prétentieuse. Le fait est que plus le point de départ est élevé, plus l’assaisonnement est réparti uniformément sur la surface. Si la main est trop basse, en revanche, il y a un risque qu’une partie de la viande ou du plat soit plus salée que l’autre.

10. La paresse de faire frire le riz avant de le cuire

Il existe une étape de préparation qui pourrait rendre le riz meilleur et lui donner plus de saveur, mais nous nous refusons obstinément de faire. Il s’agit de la préfriture du riz dans l’huile avant d’y ajouter de l’eau.

C’est très simple : il suffit de faire chauffer l’huile dans une poêle à feu moyen, puis d’ajouter le riz et de le faire frire jusqu’à ce que les grains changent de couleur. Ensuite, il faut ajouter l’eau, attendre qu’elle bout, couvrir le riz et laisser à feu doux pendant environ 20 minutes.

9. Ne pas faire chauffer suffisamment la poêle et l’huile

Le problème principal de cette habitude est que les aliments placés sur une poêle froide au-dessus de l’huile absorbent celle-ci au lieu de commencer immédiatement à griller. Par conséquent, les ingrédients deviennent trop riches en calories et trop gras, ce qui peut affecter considérablement leur goût.

8. Utiliser de manière inappropriée les différents types de poivres

La taille de la mouture du poivre noir est importante dans le contexte de l’intensité du goût. Le poivre finement moulu permet à la saveur de pénétrer de façon homogène dans le plat. Cela n’est qu’un complément, ce n’est pas l’épice principale. En revanche, le poivre grossièrement moulu est plus aromatique, il ajoute des éclats de saveur au plat et attire l’attention sur lui.

Sachant cela, il est beaucoup plus facile de comprendre dans quelles situations l’un ou l’autre est plus approprié : le poivre à gros grains et le poivre écrasé sont moins adaptés dans les sauces mais sont idéaux pour accompagner les viandes et les salades, tandis que le poivre finement moulu, au contraire, apportera une saveur légère dans les sauces, mais ne soulignera pas vraiment le goût du steak.

7. Oublier que tous les ingrédients ne doivent pas forcément finir dans l’assiette

Parfois, nous ajoutons aux soupes ou aux sauces des ingrédients nécessaires pour améliorer le goût et donner une saveur particulière. Cependant, ils ne doivent pas tous être mangés à la fin. Pour qu’aucun élément supplémentaire ne se retrouve dans l’assiette au moment de servir, il est préférable de les attacher ensemble au préalable avec de la ficelle. À la fin du processus, il suffira de ramasser la branche entière avec des pinces et de la jeter.

6. Ne pas gratter la couche supérieure de la viande qui a été conservée longtemps au réfrigérateur

La partie supérieure de la viande qui a été conservée longtemps au congélateur peut parfois se décolorer et être recouverte d’une сouche, ce qui peut donner au plat final une saveur douteuse. Cependant, il n’est pas nécessaire de jeter toute la viande.

Il suffit de gratter cette couche avec un couteau, de rincer la viande sous l’eau courante puis de la sécher avec une serviette en papier. Bien entendu, cette méthode ne permet pas de sauver la viande avariée. Cette technique ne doit être utilisée que dans le cas de produits frais, mais qui n’ont plus la bonne apparence.

5. Utiliser la même spatule pour différents types de plats

Peu de gens y pensent, mais la variété des formes et des matériaux dans lesquels sont fabriquées les spatules de cuisine n’est pas sans raison. Chaque type est meilleur pour certaines choses et pire pour d’autres.

Par exemple, les spatules en silicone sont les meilleures pour mélanger des ingrédients mous et humides comme la pâte ou la crème. Les spatules en bois ne doivent pas être utilisées pour la viande, car le bois peut servir de foyer aux bactéries. Et pour les plats fragiles comme les œufs brouillés, les spatules coudées sont évidemment meilleures que les droites afin de garder les œufs intacts.

4. Confondre l’ordre d’ajout des herbes séchées et des herbes fraîches

Les herbes séchées peuvent avoir des effets très différents sur le goût d’un plat, selon le moment où elles sont ajoutées. Il est généralement recommandé de les ajouter en début ou en cours de cuisson, car elles ont besoin de temps pour se ramollir et développer leur arôme. Si on les ajoute à la fin ou dans un plat déjà préparé, non seulement elles ne développeront pas leur saveur, mais elles seront également très désagréables en craquant sous les dents. Dans cette situation, il faut préférer les herbes encore fraîches.

3. Ajouter des cubes de beurre à la pâte au lieu de le râper

Dans de nombreuses recettes de pâtisserie, le beurre doit être suffisamment ramolli pour pouvoir être mélangé au reste des ingrédients, mais il ne doit pas être fondu. Dans ce cas, au lieu de le jeter en cubes, il est bien préférable de râper le beurre congelé et de le laisser reposer quelques minutes. Les copeaux atteindront rapidement la température idéale.

Autre point : dans certaines recettes, le beurre doit être froid afin de libérer la vapeur dans le four, ce qui aide la pâte à lever. Et dans ce cas, le beurre surgelé râpé, roulé dans la farine et ajouté à la pâte est également une excellente option.

2. Pétrir la viande hachée trop vigoureusement

L’envie de bien mélanger les ingrédients dans le hachis peut conduire à le malaxer excessivement, ce qui peut le rendre trop sec et moins savoureux. En effet, pour que les boulettes de viande et les autres plats que tu vas préparer à partir de viande hachée soient tendres, il est important de la manipuler avec beaucoup de prudence et de précautions. Ne la moule pas et ne la presse pas trop fort : il faut juste la tapoter doucement.

Il faut également éviter de trop compresser les boulettes lors de leur préparation, afin de ne pas laisser échapper accidentellement leur jus et de ne pas les dessécher.

1. Ne pas rincer le riz avant la cuisson

Le riz devient souvent collant et se transforme en bouillie, non seulement parce que le temps de cuisson n’est pas respecté, mais aussi parce qu’il n’a pas été lavé avant de cuire. Le riz est en effet très riche en amidon (qui rend l’eau trouble). Quand on le fait bouillir, cet amidon n’a nulle part où aller, si bien qu’à mesure que l’eau est absorbée ou s’évapore, il devient une masse collante qui lie les grains entre eux.

Pour éviter cela, il suffit de le prélaver dans une passoire jusqu’à ce que l’eau soit transparente.

Tous les aspects mentionnés ci-dessus peuvent vraiment gâcher un plat, même s’il est préparé par un vrai professionnel. Selon toi, quelles autres fautes la plupart des gens commettent-ils en matière de cuisine sans s’en rendre compte ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes