6 Signes Alarmants Qui Indiquent Qu’un AVC Est Sur le Point de se Déclencher

Conseils
Il y a 7 mois

Un AVC est la cause de plusieurs problèmes de santé très sérieux. Chaque année, des milliers de personnes en souffrent, et pour beaucoup, c’est une première. Heureusement, il existe plusieurs signes qui t’indiquent à l’avance que quelque chose ne va pas afin de prendre des mesures de précaution !

Les statistiques de cette maladie sont désastreuses, pour être francs. Selon le Centre d’attaques cérébrales d’Internet, chaque année, environ 800 000 personnes souffrent d’AVC, et pour seulement 150 000 d’entre eux, il s’agit d’une récidive. Alors, que se passe-t-il exactement quand tu expérimentes une attaque cérébrale ? La manière la plus claire de le décrire serait de parler de " crise cardiaque du cerveau “. Une attaque cérébrale se produit lorsque certaines parties du cerveau ” s’éteignent " d’une certaine manière. Par conséquent, le corps ne peut plus fonctionner normalement et a besoin d’une aide médicale urgente pour revenir à un état normal.

Ce qui est le plus alarmant, c’est que les symptômes se développent très facilement, mais même en sachant cela, cela peut prendre des heures, voire des jours, pour remarquer que quelque chose ne va pas. Cependant, il existe quelques drapeaux rouges que tu ne devrais jamais ignorer, peu importe à quel point ils te semblent mineurs à ce moment-là. Commençons par...

#1: Une tension artérielle élevée

Une tension artérielle trop élevée n’est jamais une bonne chose. Cela peut provoquer toute une série de problèmes, dont un AVC, car cela endommage les nerfs dans ton cerveau et affaiblit les vaisseaux sanguins. À part cela, selon la Clinique Mayo, la tension artérielle élevée peut déboucher sur un caillot sanguin. Et si ces caillots s’avancent vers le cerveau, cela peut déclencher une ischémie cérébrale transitoire. Souvent appelé " mini AVC ", ce genre d’attaque est une alarme de ton système, t’indiquant que tu as des chances élevées de souffrir d’un AVC d’ici peu de temps. Donc assure-toi de garder une pression artérielle au minimum pour réduire les risques.

#2: Des problèmes de vision

Les AVC peuvent également affecter ta vision. Cela peut dédoubler ta vue, ou la flouter, voire l’endommager. Une étude menée par le Royaume-Uni a également confirmé ceci : environ 1300 patients d’AVC se sont rappelés avoir eu des problèmes de vision avant l’attaque. Donc dès que tu remarques que ta vision change soudainement, contacte ton docteur aussitôt que possible. Bien sûr, cela pourrait être bénin, mais il y a toujours une possibilité que ta réaction rapide prévienne des conséquences plus sérieuses.

#3: Engourdissement d’un côté du corps

Tu as probablement déjà entendu dire que l’engourdissement ou une faiblesse au niveau du visage, d’un bras ou d’une jambe d’un côté du corps est un signe commun indiquant l’arrivée d’un AVC. Dans certains cas, tu peux aussi t’attendre à une paralysie de l’autre côté de celui où a lieu l’AVC dans ton cerveau. Heureusement, il est plutôt difficile de ne pas remarquer ce drapeau rouge. Cela te permettra de te faire aider juste à temps pour prévenir tout dommage irréversible.

#4: Étourdissements ou fatigue sans raison

Une étude menée par l’École de Santé Publique de l’Université du Michigan a démontré que les vertiges et les étourdissements étaient l’un des facteurs les plus fréquents parmi les patients qui ont eu un AVC. Cet état de confusion est très certainement le résultat du côté affecté du cerveau. Donc, encore une fois, ne te dis surtout pas que cela va passer avec le temps. Appelle un docteur et découvre de quoi il s’agit.

#5: Des migraines soudaines ou des maux de tête sévères

Des migraines et maux de tête sévères n’apparaissent jamais sans raison. En cas d’AVC, cela se produit simplement parce que l’afflux sanguin est soit bloqué, soit interrompu à cause d’une interférence dans les vaisseaux sanguins. Tous ces processus provoquent une déchirure du vaisseau, qui se transforme en migraine tellement sévère que tu as du mal à la calmer. Garde en tête que ceci est l’un des signes les plus évidents d’un AVC potentiel, donc tu ne devrais vraiment pas l’ignorer !

#6: Des raideurs dans le cou ou des douleurs dans les épaules

Une rupture des vaisseaux sanguins dans le cerveau peut facilement provoquer des raideurs ou des douleurs dans le cou et les épaules. Pour découvrir s’il s’agit d’un signe d’AVC, essaie de toucher ta poitrine avec ton menton. Si tu n’y parviens pas, alors même que ce n’était pas un problème auparavant, c’est vraiment mauvais signe ! Consulte ton docteur immédiatement et assure-toi de suivre toutes ses recommandations.

Et voilà les signes les plus fréquemment avant-coureurs d’un AVC. Mais ne t’en va pas de suite ! Comme toute autre maladie, certains groupes d’individus ont plus de chances que d’autres de souffrir d’un accident cérébral. Et plus tu regrouperas de critères, plus tu devras faire attention !

Selon le Centre National d’Information de Biotechnologie, tu as plus de chances de souffrir d’un AVC si :

· Encore une fois, si tu as une tension artérielle trop élevée (140/90 mmHg ou plus).

· Tu es un homme d’un certain âge. Les femmes et les plus jeunes ont moins de chances de souffrir d’AVC.

· Tu fumes. Fumer peut affecter la quantité d’oxygène qui arrive à ton cerveau. Cela peut provoquer des dégâts importants sur tes vaisseaux sanguins et faire augmenter ta tension artérielle. Une autre bonne raison de ne plus fumer !

· Tu as du diabète. Pour faire court, cette condition est provoquée par une déficience de l’hormone insuline qui régule le taux de sucre dans ton sang. Là où il n’y a pas assez d’insuline dans ton système, le sang ne peut pas atteindre les parties de ton corps où l’énergie est nécessaire, comme ton cerveau !

· Tu as une maladie cardiaque. Les maladies cardiaques peuvent provoquer des caillots sanguins. Tu sais déjà qu’une interruption de l’afflux sanguin peut déclencher un AVC.

Les autres facteurs de risque incluent l’alcool et l’abus de drogues, l’obésité, les régimes peu équilibrés, la dépression, l’anxiété, et un style de vie sédentaire. Tous ces critères ciblent certains processus dans ton corps qui peuvent déboucher sur un AVC d’une manière ou d’une autre. Donc fais attention à ton alimentation, fais du sport régulièrement, et prends soin de ta santé mentale en réduisant le stress.

Mais que faire si tu as un AVC ? Si cela se produit et que personne n’est là pour t’aider, appelle le 15 ou le 18. N’essaie PAS d’aller à l’hôpital seul. En attendant l’ambulance, ne mange et ne bois rien ; ton système n’a pas besoin de travailler maintenant. Enfin, essaie de ne pas paniquer. Plus facile à dire qu’à faire, me diras-tu ! Mais si tu as moins de 60 ans, tes chances de survie sont plutôt élevées. Tes nerfs et ton anxiété, en revanche, ne feront qu’empirer la situation.

Si tu viens en aide à quelqu’un qui souffre d’un AVC, agis vite. Là encore, la première chose à faire est d’appeler le service d’urgence pour notifier à l’opérateur la situation et la condition actuelle de la victime. En attendant l’ambulance, essaie de la mettre en position latérale de sécurité (PLS), avec la tête légèrement en arrière. Il pourrait vomir, donc prépare-toi à tenir sa tête au cas où cela se produirait. Et n’oublie pas de lui parler calmement pour le tranquilliser. En suivant ces étapes simples, tu fourniras la meilleure aide qui soit jusqu’à ce que l’ambulance arrive.

Connais-tu d’autres symptômes d’un AVC ? Dis-nous dans les commentaires ci-dessous.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes