9 choses qu’il faut savoir pour ne pas tomber dans le piège des commerçants et acheter des produits de qualité

Conseils
Il y a 5 ans

Lorsque l’on va faire ses courses, on cherche à acheter les produits les plus sains et les plus savoureux. Malheureusement, beaucoup de fabricants et de commerçants, pour optimiser leurs stocks et augmenter leurs marges, tentent par diverses façons de nous vendre des produits en liquidation. Par exemple, savais-tu qu’une abondance de feuilles dans un paquet de salade peut masquer des ingrédients périmés ? Fort heureusement, les consommateurs sont en état d’alerte et déjouent les nouveaux stratagèmes de ces opportunistes.

Sympa a rassemblé pour toi quelques conseils pour que tu ne sois plus victime de tromperies sur la marchandise en supermarché, et que tu sois toujours satisfait des produits que tu achètes.

1. Évite les emballages

Essaie de ne pas acheter des produits dans des emballages individuels : viande, saucisses, fromage ou légumes prédécoupés, produits marinés, morceaux de fruits, etc. Il est possible que ces produits aient été transformés ou que leur date de péremption soit proche.

Dans ce cas, la date d’emballage n’est pas un indicateur fiable, car les étiquettes qui y figurent ont pu être actualisées plusieurs fois par jour, et même les produits frais deviennent rapidement un terreau fertile pour les bactéries. C’est pourquoi, il vaut mieux acheter ces produits à la coupe, ou opter pour un produit similaire, mais dans son emballage original.

2. Attention aux bars à salades

Lors de l’achat de salades composées déjà préparées, fais attention à l’abondance d’ail, d’épices ou de décoration à base de légumes frais : ils cachent souvent des aliments périmés. De plus, lorsque tu choisis une salade composée, souviens-toi que celles qui contiennent du poisson, de la viande ou des œufs se périment plus rapidement que celles avec des légumes, et que les salades assaisonnées à l’huile végétale sont plus saines que les salades à la mayonnaise.

En général, il est préférable de privilégier les salades sans sauce, qui peuvent être conservées jusqu’à deux jours. Et pour te protéger de la meilleure façon possible, assure-toi que les mesures d’hygiène sont respectées lors de la manipulation des produits alimentaires.

En particulier :

  • La salade préparée doit être conservée dans un contenant en verre ; dans un contenant en métal, elle s’oxyde rapidement et doit être placée dans une vitrine séparée.
  • Une cuillère spécifique doit être associée à chaque bac.
  • Avant de te servir le produit, le vendeur doit porter des gants en plastique jetables.

3. Fais attention à l’état de l’emballage

Face abîmée, déformation, fissures, carton froissé, ce ne sont pas de simples défauts superficiels ! N’importe quel dommage sur l’emballage peut être un signe de stockage inadapté, de non-respect des conditions de transport, voire de dépassement de la date de péremption.

4. Profite de la possibilité de voir le produit

Les commerçants savent exactement comment présenter le produit. Ta mission est dès lors d’essayer de déceler ses moindres défauts. Par exemple, dans les vitrines réfrigérées, l’éclairage est conçu de telle sorte que les produits semblent frais et appétissants. Demande au vendeur de sortir le produit qui te plaît : dans des conditions normales d’éclairage, il peut avoir un aspect totalement différent.

Il en va de même pour les produits congelés : ne choisis pas des produits recouverts d’une couche de givre. Cela indique souvent qu’ils ont été décongelés puis recongelés à plusieurs reprises, ce qui constitue une vraie menace pour la santé. De plus, tu ne seras pas en mesure de bien voir ce qui se cache sous la couche de givre, donc tu pourrais te tromper sur le contenu du produit.

Attention aux idées reçues : au moment de choisir de la viande crue, beaucoup de gens évitent celle qui présente une surface sèche, considérant qu’elle est certainement rance. Pourtant, cela indique seulement que la viande a été au contact de l’air, mais n’a pas moisi pour autant. En revanche, une humidité excessive indique que le produit a été “refroidi” en l’arrosant avec de l’eau, ce qui enlève tout le jus de la viande.

5. Attention avec les produits trop brillants

Les couleurs vives égayent la vue et sont généralement associées à la fraîcheur. Mais cette règle ne fonctionne pas toujours en ce qui concerne les denrées alimentaires. Par exemple, les fruits et légumes poussant sous la terre ont souvent une peau pâle, des taches et des bosses, mais cela n’enlève rien à leur saveur. Les fruits et légumes cultivés sous serre ont un meilleur aspect, mais peuvent être contaminés par des produits chimiques.

Qu’en est-il du fromage ? Beaucoup considèrent que plus sa teinte est brillante, plus il contient de matière grasse et meilleur il est. Mais le fromage naturel est toujours blanc ou jaune pâle, et on lui ajoute de la couleur pour lui donner un aspect appétissant. Il s’agit souvent d’un pigment inoffensif de graines de roucou, mais ce n’est absolument pas un critère pour choisir un bon fromage.

Pour le saumon aussi, une couleur intense peut indiquer la présence de colorants artificiels. Et il en va de même pour le ketchup et les sauces en général. Mais même si le regard est inconsciemment attiré par les bouteilles les plus brillantes, il vaut mieux choisir des produits aux teintes naturelles : c’est la preuve que les matières premières utilisées pour leur confection sont tout aussi naturelles.

6. Fais l’effort de chercher les produits dont tu as besoin

Afin de vendre les produits les plus chers et ainsi augmenter leur chiffre d’affaires, les commerçants les placent à l’endroit le plus visible, c’est-à-dire sur les étagères qui se trouvent au niveau des yeux. Ces produits se voient bien, ils sont souvent très connus grâce à la publicité, mais ils ne contiennent pas toujours les meilleurs ingrédients.

Afin de s’assurer que les magasins jettent le moins possible de produits périmés, les employés s’assurent que les produits dont la date de péremption est imminente se trouvent devant les autres. La conclusion est simple : fais l’effort de regarder sur les étagères du haut ou du bas, et fouille à l’arrière des rayons si tu veux acheter un produit de qualité, frais et bon marché.

7. Comprends les informations des étiquettes

La “préparation à base de crème fraîche” ne s’appelle pas ainsi parce que le fabricant voulait lui donner un nom à consonance “scientifique”, mais parce qu’il ne s’agit tout simplement pas de crème fraîche. De même, le “fromage blanc”, le “lait condensé” et autres dérivés alimentaires sont vendus sous la forme d’aliments traditionnels, mais ce sont des analogues qui contiennent des matières premières de moins bonne qualité.

De même, ne tombe pas dans le piège des étiquettes portant les mentions “sans sucre”, “sans cholestérol”, “enrichi en vitamines”... En fait, “sans sucre” peut signifier “avec beaucoup d’édulcorants chimiques”, et le fait de rajouter des vitamines n’est pas toujours bon signe.

8. Opte pour les produits locaux et de saison

Il arrive que l’on prenne pour acquises toutes les informations sur un produit à partir d’une publicité, sans trop y prêter attention. Pourtant, il n’est pas inutile de vérifier que le produit a été fabriqué localement : c’est notamment un critère important dans le choix des fruits et légumes, mais aussi pour les produits à courte durée de conservation, comme le lait, la crème, le fromage, entre autres.

Il est préférable d’acheter ces produits auprès de producteurs locaux, car un long transport et un éventuel non-respect des conditions de stockage peuvent avoir un impact significatif sur leur qualité et leur goût.

9. Demande conseil à un vendeur

Disposer les articles de façon stratégique est une chose, mais c’en est une autre de mentir directement au consommateur. N’hésite pas à demander conseil au vendeur quant à l’emplacement de tel ou tel produit, sa fraîcheur, ou la date de la prochaine livraison. S’il essaie de te mentir, tu le remarqueras très probablement et tu en tireras tes propres conclusions.

Pour résumer, il est important de choisir les produits avec sagesse et patience, sans oublier que les commerçants sont capables de tout pour nous faire acheter un produit plutôt qu’un autre. Et il est bon d’agir avec sensibilité et prudence, afin qu’il y ait toujours des aliments sains et savoureux sur ta table.

Quelles autres astuces connais-tu pour choisir des produits de qualité au supermarché ? Partage-les dans les commentaires !

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes