9 Emplois Sûrs Dans un Monde Dominé par l’IA

Développements
Il y a 6 mois

La technologie évolue à un rythme effréné. Chaque jour, nous nous éloignons un peu plus du monde des “Pierrafeu” pour nous rapprocher de celui des “Jetson”. Nous n’avons pas encore de voitures volantes, mais ce dessin animé a prédit de nombreuses découvertes, des aspirateurs robots jusqu’aux imprimantes 3D. Les Jetson ont également abordé le sujet du rôle que jouerait l’IA dans notre vie quotidienne. Par exemple, dans un épisode, l’un des personnages perd son emploi au profit d’un robot... Avec l’essor de l’intelligence artificielle, c’est un scénario de plus en plus probable, n’est-ce pas ? Pourtant, tu seras peut-être soulagé d’apprendre que certains emplois seront probablement toujours à l’abri. Voyons donc quelles sont ces professions. Mais avant de commencer, sache que tu voudras peut-être changer de boulot d’ici la fin de cette vidéo...

La première profession de notre liste est celle des services sociaux. Tout au long de leur carrière, les assistants sociaux sont confrontés à des situations complexes, telles que l’aide aux enfants ou aux familles en proie à des conflits familiaux. Pour traiter des questions aussi délicates, ils doivent tenir compte de nombreux éléments, tels que les relations au sein de la famille ainsi que les contextes culturels qui leur sont propres. Ils doivent également élaborer des plans personnalisés pour répondre aux besoins de chacun. Cela exige une forme d’esprit critique et une bonne capacité d’adaptation. Si l’IA peut les aider à recueillir des informations et à prendre certaines décisions, son algorithme ne pourra jamais comprendre que les questions en jeu ne sont jamais entièrement noires ou blanches.

En outre, les travailleurs sociaux doivent faire face à des dilemmes éthiques et porter parfois des jugements moraux. Toutefois, l’IA étant programmée selon des règles prédéterminées, elle ne peut pas reproduire les capacités de prise de décision complexes d’une personne. Enfin, les bénéficiaires des aides sociales préfèrent souvent avoir affaire à quelqu’un de réconfortant et d’empathique par nature. Or, aucun chatbot ne peut offrir le même lien émotionnel qu’un être humain...

À l’instar des services sociaux, la psychologie est un autre domaine qui ne sera probablement pas remplacé par l’IA. Les émotions humaines sont complexes, personnelles et liées à des situations particulières. Prenons l’exemple du bonheur. Une personne peut être heureuse et enthousiaste à l’idée de prendre l’avion et de voyager, tandis qu’une autre peut être terrifiée par le voyage qui l’attend. Il n’y a donc jamais de réponse catégorique quant au ressenti d’un individu. Pourtant, malgré ces facteurs subjectifs, les psychologues aident chaque personne qui en ressent le besoin à mieux comprendre ses pensées et ses comportements propres. Ils jouent un rôle clé en facilitant l’épanouissement personnel, voire la guérison de gens en souffrance. L’IA peut fournir des données sur les problèmes auxquels un patient est confronté, mais elle ne peut pas rivaliser avec la compréhension profonde des émotions, des pensées et des actions humaines que les psychologues apportent à leur pratique.

En outre, les psychologues doivent offrir à leurs patients un environnement sûr et dénué de jugement, afin d’établir un climat de confiance. Cela leur permettra de partager leurs pensées, leur ressenti et leurs expériences plus confortablement. Cependant, un système d’IA ne pourra pas reproduire le même niveau d’empathie, de compassion et de sincérité. Qui voudrait faire part de ses peurs les plus profondes à ChatGPT ? Sûrement pas moi...

Tout ce qu’on a mentionné jusqu’à présent s’applique également aux services de santé et à la kinésithérapie. La médecine exploite déjà certains outils liés à l’IA pour diagnostiquer les maladies et prescrire des remèdes. Toutefois, ces technologies ne sont pas suffisamment avancées pour remplacer entièrement le personnel soignant. Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, le personnel de santé a besoin d’un niveau élevé de compétences interpersonnelles pour aborder les patients de la bonne manière. L’IA ne parviendra pas à répondre à toutes leurs préoccupations ni à leur apporter le soutien émotionnel dont ils pourraient avoir besoin. Deuxièmement, le corps humain est complexe... Non, sans blague ? Tout diagnostic doit tenir compte d’une série de facteurs, tels que les antécédents médicaux ou le comportement du patient. Cela nécessite un certain niveau d’intuition et d’expérience de la part des professionnels de santé, qu’il est difficile de reproduire avec l’IA.

Ce n’est pas pour rien que l’on dit que l’enseignement est un noble sacerdoce ! De nos jours, de nombreuses personnes se tournent vers l’internet pour obtenir des informations, ou suivent des cours en ligne pour acquérir de nouvelles compétences. Mais cela ne signifie pas que les enseignants seront remplacés par l’IA, car l’enseignement ne consiste pas simplement à transmettre les informations nécessaires aux élèves. Chacun peut avoir des styles d’apprentissage différents. Par exemple, l’un d’entre eux apprendra mieux avec des exemples visuels, tandis qu’un autre saisira mieux l’information en se livrant à la pratique. Les enseignants doivent donc être capables de comprendre les besoins de leurs élèves et d’adapter leurs méthodes d’enseignement en conséquence.

Mais ce n’est pas tout ! Combien de fois es-tu tombé et t’es-tu écorché le genou en courant dans la cour de l’école ? Et c’est ton enseignant qui a séché tes larmes et t’a aidé à te relever, n’est-ce pas ? Et combien de fois as-tu pensé que tu n’arriverais jamais à grimper cette corde en cours d’éducation physique ? Tu ne croyais probablement pas en toi, mais ton prof, lui, oui ! Le corps enseignant apporte donc un soutien émotionnel, des encouragements et de l’inspiration aux enfants. Il crée également un environnement d’apprentissage sûr et encourageant. Aucune IA ne peut fournir cela. Du moins pour le moment...

Allez, admets-le ! Tu as bien un feuilleton judiciaire favori ! Ce n’est pas pour rien qu’ils sont si populaires ! Et c’est tellement satisfaisant de voir des avocats en costume trouver des failles dans le système, crier “OBJECTION” et plaidoyer à grand renfort de gesticulations ! Bien que l’IA ait déjà été utilisée pour quelques tâches d’assistance juridique, tu seras peut-être soulagé d’apprendre qu’elle ne remplacera pas les magistrats de sitôt.

L’une des principales raisons pour lesquelles ils ne perdront pas leur siège au tribunal au profit d’un robot est que les professions juridiques exigent un haut niveau de déduction et d’esprit critique. Les juristes analysent des questions complexes et donnent leur avis en se fondant sur une série de facteurs, dont des considérations morales et des précédents juridiques. Au tribunal, seuls les avocats et les procureurs sont capables de présenter des arguments convaincants et détaillés, car ils sont les plus à même de comprendre et de traiter les affaires humaines. L’IA ne peut pas remplacer ces capacités de réflexion et de prise de décision nuancées.

Les artistes, les musiciens et tous les types de métiers créatifs requièrent de l’originalité, de l’imagination et une certaine capacité de sortir des sentiers battus. Les artistes doivent donc posséder une connaissance approfondie des émotions humaines et de la culture. Ils ne doivent pas non plus avoir peur de l’introspection. Ce n’est qu’ainsi qu’un musicien pourra créer des œuvres pleines de sens, qui seront écoutées en continu par des millions de personnes, ou qu’un cinéaste pourra tourner un film qui suscitera de puissantes émotions.

D’autre part, l’IA fonctionne à partir de données et de modèles préexistants. C’est pourquoi il lui serait toujours difficile de reproduire l’aspect imaginatif d’un travail de création. Les systèmes d’IA n’ont pas non plus la capacité d’éprouver des émotions et d’apprécier l’art et l’esthétique comme le ferait un être humain. Ils ne peuvent donc pas produire quelque chose de significatif ou de pertinent. Cependant, il ne fait aucun doute que l’IA peut aider les professionnels de la création dans certaines tâches, telles que la recherche d’idées ou l’analyse de données.

Les modèles d’IA ne sont pas apparus soudainement de nulle part. Ils sont le résultat du travail de nombreux ingénieurs informatiques “naturellement intelligents”. En d’autres termes, les modèles d’IA ont aussi des parents ! Il n’y a d’ailleurs aucune garantie qu’un programme d’IA fonctionnera sans problème. Les ingénieurs veillent donc à ce que ces bugs soient corrigés et à ce que le logiciel soit mis à jour en fonction des besoins. Ces “parents” sont ainsi nécessaires au bon fonctionnement de l’intelligence artificielle. Je suppose qu’aucune profession ne semble moins susceptible d’être remplacée par l’IA que celle-ci !

Tu as peut-être entendu parler du problème majeur que posent les programmes d’intelligence artificielle... Il s’agit du fait qu’ils sont souvent biaisés d’une manière ou d’une autre et qu’ils peuvent relayer des informations incorrectes. Mais tout type de commentaire ou de décision partiale peut s’avérer désastreux au sein d’une entreprise. Les employés des ressources humaines, quant à eux, doivent s’assurer que le lieu de travail fonctionne harmonieusement afin de prévenir toutes formes de préjugés et de discrimination. Mais ce n’est pas tout ! Les responsables des ressources humaines jouent également un rôle de médiateur dans les conflits et traitent les plaintes sur le lieu de travail. Les modèles d’IA ne seront probablement pas en mesure de gérer la complexité de ces questions. C’est pourquoi les employés en RH seront toujours nécessaires !

Enfin et non des moindres, nous avons — roulement de tambour s’il vous plaît — les acteurs ! Mais plus précisément, les acteurs de théâtre... L’expérience théâtrale est une question d’interactivité. Une fois que les rideaux rouges s’ouvrent, une connexion immédiate s’opère entre les acteurs et leur public. Les comédiens suscitent des émotions fortes en temps réel, ils s’adaptent aux réactions du public et apportent une touche personnelle aux personnages qu’ils incarnent par leurs gestuelles, leurs déplacements et leurs techniques oratoires. La technologie améliorera éventuellement certains aspects de l’expérience théâtrale, mais l’IA ne pourra jamais susciter un niveau de connexion émotionnelle aussi profond ou opérer de choix créatifs.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes