Et Si Toutes Les Planètes Se Déplaçaient Entre La Terre Et La Lune

Histoires
Il y a 7 mois

Tu es dans un avion en direction d’une convention d’astronomie importante quand tu vois par la fenêtre une grande silhouette qui éclipse tout le Soleil. Tu recraches tout ton café, et tout le monde dans l’avion regarde dehors en état de choc. Tu remarques alors qu’elle a des anneaux comme Saturne. Tu devais te rendre au Japon, mais tu es obligé d’atterrir en Californie.

Dès que tu atterris, tu regardes vers le ciel et tu vois d’autres structures géantes, ressemblant à des planètes, qui flottent dans le ciel. Tout le monde prend des photos et essaie de comprendre ce qui se passe. Soudain, tu remarques une énorme boule de feu qui s’écrase près de l’aéroport. Tout le monde se précipite pour se mettre à l’abri et, par chance, la boule se retrouve au milieu de la piste, sans personne autour. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il n’y a désormais plus de piste pour que les avions puissent atterrir.

Tout le monde se regroupe pour se mettre à l’abri, et d’autres gros objets apparaissent dans le ciel. Toutes les communications ont cessé, ou sont devenues inopérantes, car ces gros objets ont détruit tous les satellites. Certains scientifiques à proximité mentionnent que ces objets sont les planètes du système solaire, qui se trouvent maintenant à la même proximité que notre Lune. Mercure et Vénus ressemblent à des lunes, mais Saturne occupe une grande partie du ciel.

Tu dis à ces scientifiques que tu es astronome. Ils t’invitent à les rejoindre pour un voyage en Antarctique, à la station d’observation du pôle Sud. Ils ont besoin de tous les cerveaux possibles pour les aider à résoudre ce mystère. Tu montes sur un bateau dont le cap est réglé sur l’Antarctique. Les vagues sont extrêmement agitées pour un jour si peu orageux. Tu arrives finalement sur le continent après quelques jours et tu dois monter sur une motoneige jusqu’à la station Amundsen-Scott du pôle Sud. Là-bas, tu retrouves un groupe de scientifiques pour essayer de comprendre ce qui se passe. Tu n’étais pas préparé à ces températures glaciales en plein mois de juillet...

Tu arrives à la station et tu vois tous tes collègues scientifiques qui courent partout avec de la paperasse et qui débitent des trucs sur des planètes en orbite autour de notre atmosphère. Tu arrives dans la salle de conférence, où la directrice de recherche t’explique ce qui se passe. Une à une, les planètes se rapprochent de nous, jusqu’à ce qu’elles soient alignées avec la Lune. Mais on ne sait toujours pas pourquoi ni comment. Vénus est arrivée la première, et maintenant Saturne se rapproche. La Lune se trouve à environ 386 000 km de la Terre et elle affecte les marées des océans et des mers par son attraction gravitationnelle.

L’eau étant moins dense que la terre, on peut voir les marées changer. Les grandes marées se produisent donc lorsque la Terre est attirée vers la Lune. Et comme les autres planètes se rapprochent de la Terre, l’attraction gravitationnelle change de façon erratique. Dans quelques heures, Saturne sera à la même distance que notre Lune. Tu te diriges vers le grand télescope et tu observes les planètes. Un avion ou un hélicoptère ne sera pas en mesure de voler correctement et ne disposera pas de la technologie radar appropriée pour l’y aider. Tu continues à observer et remarques que Mars se rapproche de la Terre.

Tu entends aux infos que les raz-de-marée s’enchaînent en ce moment, et que certaines îles sont même emportées par les eaux. Heureusement qu’elles ont été évacués avant. Avec Mars qui se rapproche, tu remarques que Neptune se rapproche également. Tu peux sentir la gravité de la Terre fluctuer à chaque pas que tu fais.

Tu partages tes découvertes avec la directrice de recherche. La seule solution pour survivre semble être de construire rapidement des bunkers, loin des océans et des mers, qui puissent accueillir de nombreuses personnes avant que les autres planètes ne se soient trop proches. Une équipe d’ingénieurs arrive et entame la construction. Des vagues successives de survivants arrivent et s’installent dans ces bunkers pratiquement construits en une nuit.

À chaque heure, de nouvelles planètes se rapprochent. Mars et Neptune se sont déjà installées avec Mercure, Vénus et Saturne. Pluton et Uranus sont maintenant visibles à l’œil nu et font leur chemin vers la Terre. L’attraction gravitationnelle devient complètement incontrôlable. La neige dans le désert de l’Antarctique reste en suspension pendant plusieurs secondes lorsque quelqu’un marche dessus.

Tu peux sauter beaucoup plus haut. C’est maintenant la nuit, mais le ciel n’est pas aussi sombre que d’habitude — les planètes réfléchissent beaucoup plus de lumière solaire que notre Lune. Elle est à peine visible maintenant. En multipliant les observations, on remarque que des comètes et des météorites volent très près de notre atmosphère. Certaines s’écrasent même sur Mars et Neptune. Tout le monde peut le voir depuis la Terre.

D’autres débris spatiaux se retrouvent également dans l’atmosphère terrestre. Mais tu remarques quelque chose d’étrange. Les planètes semblent maintenant orbiter autour de Saturne. Tu vérifies tes calculs et tu découvres que les positions de ces planètes sont maintenant alignées avec son orbite. C’est parce qu’elle possède la plus grande masse de toutes les planètes.

Les anneaux de Saturne sont constitués de particules de glace, certaines aussi grandes que des autobus et d’autres aussi petites que des cailloux. Mais elles s’écrasent toutes et interfèrent avec les autres planètes. Personne ne peut sentir le changement d’orbite au début, mais petit à petit, c’est le cas. Avec ce phénomène, les tremblements de terre et les volcans sont inévitables.

C’est pourquoi tout le monde fait ses bagages et est prêt à fuir, toi y compris. L’Antarctique a des dizaines de volcans cachés sous ses glaces. Certains sont souterrains, tandis que d’autres se trouvent tout juste à la surface. L’attraction gravitationnelle de Saturne est beaucoup plus forte que celle de la Terre sur la Lune. Le noyau interne réagira donc beaucoup plus intensément et déclenchera des tremblements de terre et des éruptions volcaniques.

Tout le monde fait ses bagages très rapidement et se dirige vers les hélicoptères pour s’envoler vers l’Afrique du Sud. Ces hélicos ont été conçus pour suivre une trajectoire directe, sans avoir besoin de radars pour les guider. Tu arrives au sud de l’Afrique, qui est en grande partie recouvert d’eau. L’hélico t’emmène plus près du centre. Puis tu te rends dans le désert du Sahara. Une surface plane, sans rien autour, sera la meilleure option pour votre sécurité. Mais tu regardes dans le ciel et tu vois une autre planète qui se rapproche. C’est Jupiter, la plus grosse planète de notre système solaire. Si la Terre avait la taille d’un raisin, alors Jupiter aurait la taille d’un ballon de basket. Elle s’approche rapidement.

De nombreuses autres planètes lui font automatiquement de la place, y compris Saturne. Tu es sur la route du Sahara, même s’il faudra des jours pour l’atteindre en voiture. Le ciel est sombre pendant la journée, car la plupart des planètes bloquent le Soleil. Tu arrives finalement dans le désert du Sahara avec d’autres scientifiques et, à ta grande surprise, une ville entière a été érigée en un mois seulement — lorsque les planètes ont commencé à apparaître.

Tu t’installes dans ton dortoir, mais tu as encore beaucoup de travail à faire. Quelques jours plus tard, Jupiter pénètre dans l’atmosphère et nous éclipse complètement. Cependant, la Terre est maintenant en rotation autour d’elle. Et c’est beaucoup plus rapide que de tourner autour du Soleil puisque Jupiter est plus petite.

Mais comme Saturne est aussi grande, la Terre est balancée d’orbite en orbite. Comme deux personnes jouant à un jeu de raquettes. Ainsi, avec ce phénomène, les habitants de la Terre expérimentent des forces gravitationnelles différentes de temps en temps. Les raz-de-marée deviennent de plus en plus forts, et des volcans entrent en éruption partout. Comme le noyau de la Terre se réchauffe, la température sur Terre change également. Et avec un manque de lumière solaire la plupart du temps, une grande partie de la vie végétale a du mal à suivre. Les récoltes sont plus difficiles à cultiver avec la lumière naturelle du soleil. Les gens se tournent donc vers l’éclairage artificiel et les serres.

Les voyages aériens et spatiaux sont impossibles. La station spatiale internationale est complètement détruite, ainsi que les satellites en orbite dans l’espace. C’est pourquoi ni les téléphones portables ni Internet ne peuvent fonctionner. La gravité est encore plus dysfonctionnelle que jamais.

6 mois plus tard, l’humanité a trouvé un moyen de faire face à cette nouvelle normalité. Mais les choses sont constamment en train de changer. Le nombre d’heures dans une journée a changé, ainsi que les jours qui composent une semaine. Auparavant, on mesurait ce nombre avec les phases de la Lune. Un mois correspondait à la lune dans toutes ses phases, d’une nuit sans lune à la pleine lune, et ainsi de suite. Mais la lune de la Terre a disparu dans ce chaos planétaire.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes