J’ai refusé de donner mon siège supplémentaire dans l’avion à un enfant et je ne le regrette pas

Gens
Il y a 5 mois

Une femme a dû choisir entre les attentes de la société et l’affirmation de ses limites. La pression sociale en faveur de la générosité s’est heurtée à la volonté de privilégier son confort lors d’un vol en avion, suscitant un débat moral. Voici l’histoire de cette femme qui a refusé de céder son siège supplémentaire à un enfant, en assumant sans complexe les conséquences et en restant ferme dans sa décision.

Elle a partagé son histoire

Je suis en surpoids.

Je vais voir mon frère et son mari pour Noël à l’autre bout du pays, et parce que je suis grosse, j’ai réservé un siège supplémentaire, pour que tout le monde soit plus à l’aise. Je sais que ça craint de devoir payer pour un siège supplémentaire mais c’est comme ça.

Tout se passe bien, de l’enregistrement à la sécurité et à l’embarquement, du moins au début. Une femme s’installe dans ma rangée avec un garçon d’environ un an. Elle me demande de me serrer sur un siège pour que son fils puisse s’asseoir sur l’autre. Elle m’a dit, pas demandé. Je lui ai dit NON et que j’avais payé ce siège pour avoir de l’espace supplémentaire.

Elle en fait tout une histoire, ce qui attire l’attention de l’hôtesse de l’air. Elle a dit à l’hôtesse de l’air que je volais le siège de son fils, puis j’ai montré mes cartes d’embarquement, prouvant que j’avais en fait payé pour le siège supplémentaire. L’hôtesse de l’air m’a demandé si je pouvais essayer de me faufiler, mais j’ai dit NON, que je voulais le siège supplémentaire que j’avais payé.

Le garçon, âgé de 18 mois selon la mère, était censé s’asseoir sur ses genoux. L’hôtesse de l’air a fini par dire à la maman de mettre son fils sur ses genoux. Elle m’a jeté des regards désobligeants et m’a fait des remarques passives et agressives pendant tout le vol.

Et les gens sont venus la soutenir

  • "Elle a tort de ne pas avoir acheté un siège pour son fils et d’avoir supposé que quelqu’un d’autre renoncerait à un siège pour lequel il a payé. Il y a fort à parier qu’elle espérait qu’il y aurait des sièges supplémentaires sur le vol pour ne pas avoir à payer et qu’elle a utilisé le truc des genoux comme échappatoire.“t© the-lurky-turkey / Reddit
  • “Tu as payé pour ce siège. C’est le tien. Tu as demandé de l’aide à l’hôtesse de l’air, et elle t’a dit de te serrer dans un siège pour l’enfant qui n’a pas de billet. Tu pourrais même obtenir des miles ou des bons de réduction pour cela.” © welkikitty / Reddit
  • “Vous devriez toujours faire ce que vous pouvez pour être aussi sain que possible, mais être gros n’est pas un défaut de caractère ou une défaillance morale. Nous avons tous nos propres défis dans la vie, et vous méritez de ne pas avoir honte de votre corps et de vous-même, même si vous n’atteignez pas actuellement vos objectifs. Si une maman voulait un siège supplémentaire pour son gamin, elle aurait dû en payer un. Elle n’a pas le droit à un siège que vous avez payé, et vous n’avez pas à vous sentir mal pour son mauvais comportement.” © LadyCass79 / Reddit
  • “Les compagnies aériennes exigent littéralement que les clients en surpoids achètent deux sièges, et si vous étiez sur un siège et que cette mère était à côté de vous, les mêmes regards et commentaires salaces en résulteraient.” © katchoo1 / Reddit
  • “Si j’ai payé pour un siège supplémentaire pour y mettre mon sac à main (pour une raison ou une autre), c’est mon siège. Je connais quelqu’un qui a une telle peur des petits espaces — il suit activement une thérapie pour cela — que le simple fait de monter dans un avion le met hors de lui, alors il prend deux sièges pour que celui à côté de lui soit vide et qu’il n’ait pas à se sentir claustrophobe et à avoir une crise de panique. C’est son siège. Il peut faire ce qu’il veut.” © vancitymala / Reddit
  • “J’ai pris des vols de 9 heures avec un nourrisson dans les bras et des vols plus courts avec un enfant de 20 mois sur mes genoux, qui était capable de s’asseoir dans son propre siège et qui ne voulait surtout pas que je le tienne. C’était nul ? OUI. Mais c’était mon problème à moi, et tant que mon enfant avait moins de 24 mois et que je n’avais pas à payer pour son siège, j’ai choisi de le tenir. Je vous jure que nous, les parents, ne sommes pas tous aussi bien lotis !” © paprikastew / Reddit
  • “J’irais jusqu’à déposer une plainte auprès de la compagnie aérienne pour le fait que leur employée soutienne un autre passager qui vous harcèle.” © Radiant-Ability-3216 / Reddit
  • “Voilà pourquoi je déteste voyager pendant les vacances. Je prends l’avion tout le temps, mais pendant les vacances, les gens deviennent fous. Cette femme était à la fois impolie et avait tort. Vous avez fait exactement ce que vous deviez faire, et je suis surpris que l’hôtesse de l’air ne lui ait pas simplement dit d’aller se faire voir.” © trailer_trash_dreams / Reddit

Sans se soucier des jugements ou des sourcils levés, la femme de l’histoire d’aujourd’hui est repartie avec un sentiment inébranlable d’assurance. Dans un monde souvent prompt à juger, l’acte le plus courageux est parfois de rester fidèle à soi-même, même si cela signifie refuser de céder son siège dans un avion.

Photo de couverture Electrical_Trash_373 / Reddit

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes