Quels dinosaures pourrais-tu distancer dans une course

C’est curieux
Il y a 7 mois

Et voilà ; tu es sur le point d’être dévoré par un méchant T-Rex. D’un instant à l’autre il sera sur toi. Ce que tu ne sais peut-être pas, c’est que tu peux facilement le distancer. Le T-Rex est un chasseur sans pitié de la taille d’un bus scolaire, avec une queue puissante et des lames en guise de dents. Mais il est en réalité assez lent, il ne se déplace qu’à 20 km/h. soit aussi vite qu’un petit écureuil gris.

Tu es en train de zigzaguer dans la forêt. La créature terrifiante semble être encore à des kilomètres. Mais ensuite, elle fait irruption dans la jungle et se trouve soudain juste derrière toi. Ok, maintenant tu peux paniquer. Le T-Rex est peut-être lent, mais ses poumons sont plus grands que les tiens. Cela signifie que la créature pourrait courir plusieurs marathons. Heureusement, tu atteins une grotte et tu te caches à l’intérieur, en attendant que le dinosaure s’ennuie. Mais attends, il vient de fendre la roche et pénètre dans la grotte. Arriveras-tu à t’en sortir ? Nous le saurons bien assez tôt.

Un vélociraptor peut atteindre une vitesse d’environ 40 km/h. Ce qui signifie qu’il est légèrement plus rapide qu’un ours brun. Organiser une course entre ces deux-là serait... intéressant. Ça y est, ils sont partis ! Le vélociraptor fend l’air, tel un poignard. Mais la grosse boule de poils galope juste derrière le dinosaure. C’est peut-être la seule fois où nous verrons une telle course. Regarde, l’ours gagne du terrain sur son concurrent !

Il y a des buissons devant eux. Le raptor les enjambe et continue sa course, tandis que l’ours traverse les buissons et s’arrête pour déguster de délicieuses baies. Quand il a terminé, le raptor est parti depuis longtemps. Beaucoup de ces dinosaures peuvent être comparés à des poulets et des autruches modernes en termes de vitesse et de mouvement. Une autruche peut atteindre une vitesse d’environ 70 km/h. C’est similaire à la vitesse de son ancien cousin, l’Ornithomimus. Cette créature avait la même apparence, avec de longues jambes, une petite tête et un cou fin.

Quoi qu’il en soit, ils courent aussi vite qu’ils le peuvent. L’autruche traverse le champ à toute vitesse et tente de pousser cet autruche-o-saure sur le bas-côté. Mais elle rate son coup et perd son rythme. Le dinosaure continue de courir et s’enfonce dans la forêt. Un troisième participant entre en lice. Le Compsognathus est une créature bipède. Il a le visage d’un lézard ordinaire que tu peux trouver dans ton jardin, mais le physique d’un athlète olympique. Et de nombreuses dents acérées comme des rasoirs. Ce dinosaure peut atteindre une vitesse de 65 km/h, ce qui correspond à peu près à celle d’un lévrier. Même s’il n’est pas le plus grand des dinosaures, il est tout de même redoutable.

Cette créature cherche simplement quelque chose à manger. Mais malheureusement, son dîner est annulé. L’autruche et son cousin dinosaure font équipe et distancent le prédateur. Mais il reviendra — c’est une certitude. Et maintenant, le tricératops. Cette créature blindée peut courir jusqu’à 32 km/h, ce qui est à peu près la même vitesse que celle d’un... ours brun. Mais laissons ce pauvre animal manger ses baies. Le rhinocéros moderne est le plus rapide des mammifères pesant plus de 1 000 kg. Le rhinocéros blanc peut atteindre une vitesse de près de 50 km/h. Mais le tricératops va probablement gagner cette fois-ci.

ls courent côte à côte, le rhinocéros gagnant du terrain. Son corps est plus adapté à la course, mais il y a des obstacles sur le chemin. Au début, le rhinocéros réussit à passer à travers un tas de rondins et une clôture, mais après cela, les choses se corsent. Le rhinocéros ralentit. Il n’arrive pas à franchir tous les obstacles sur son chemin.

Pendant ce temps, le tricératops détruit tout sur son passage, comme s’il s’agissait d’une promenade de santé. Et c’est une bonne chose qu’ils se trouvent dans la nature et non dans la ville. Parce que la ville est en train d’être détruite par un Brachiosaure gigantesque. Cette puissante créature se déplace à un rythme lent de 15 km/h, ce qui est aussi rapide qu’un cochon. Ils sont tous les deux sur la ligne de départ. À vos marques, prêts, partez... Et le dinosaure gagne. C’était rapide, la course est déjà terminée. Un Brachiosaure adulte peut atteindre 25 m de long et 12 m de haut. Un seul pas, et son long cou atteint la ligne d’arrivée.

Le Stégosaure est connu pour avoir un ensemble de plaques sur son dos et sa queue. Mais il a aussi l’un des plus petits cerveaux de tous les dinosaures. Les scientifiques affirment que son cerveau avait la taille d’une noix. Ce lambin ne se déplace qu’à une vitesse de 10 km/h. Soit un peu plus lentement qu’un poulet — le dinosaure des temps modernes. Le poulet prend un bon départ. Il réussit à passer tous les obstacles en courant. Et le Stégosaure n’a toujours pas compris qu’il participe à une course. Maintenant, le poulet ne fait que picorer le sol devant la ligne d’arrivée.

Ajoutons un peu de piment à la course. C’est parti ! Le T-Rex est de retour et poursuit le poulet et le Stégosaure. Cette fois, ils courent pour sauver leur vie. Le T-Rex est peut-être plus rapide qu’eux, mais poursuivre un poulet n’est pas une mince affaire. Et bonne chance pour essayer d’abattre un Stégosaure adulte. Ils se précipitent à travers le champ de course, et le T-Rex les rattrape lentement mais sûrement. Tu es toujours caché, en train de regarder la course. Mais soudain, le T-Rex te voit et commence à te prendre en chasse.

Round 2. Tu cours dans la forêt, en essayant de te cacher. Mais le gros dinosaure te rattrape. Heureusement, le Stégosaure s’interpose et distrait le prédateur. Tu t’en sors une fois de plus sans encombre. Le Dilophosaure ressemble davantage à un oiseau qu’à un lézard, mais il est quand même assez effrayant. Il fait la moitié de la taille du T-Rex, et il est surtout connu pour avoir deux grandes crêtes qui partent de ses narines jusqu’à l’arrière de sa tête.

Le mamba noir est l’un des serpents les plus venimeux d’Afrique. Il peut atteindre une longueur de 4 m et ramper à une vitesse de 20 à 32 km/h. Les deux créatures ont presque la même vitesse de pointe, mais l’une d’entre elles n’a pas de jambes ni de bras. Elles vont toutes les deux aussi vite qu’elles le peuvent, mais il est difficile de dire laquelle des deux l’emporte. Le dinosaure peut sprinter rapidement, mais le serpent n’est pas si loin derrière. À la fin, c’est tout de même le dinosaure qui l’emporte.

Le plus grand ptérosaure jamais vu s’élève au-dessus d’eux. C’est le Quetzalcoatlus Northropi. Il a une envergure de 10 m et peut voler à une vitesse incroyable de plus de 110 km/h. Et quand il plane, il peut atteindre une vitesse d’environ 100 km/h. Le condor de Californie est un oiseau de proie à l’allure bizarre, avec une envergure impressionnante de 3 m. Il peut se déplacer aussi vite que le dinosaure. Et il peut aussi s’élever jusqu’à 4 500 m dans les airs.

Le plus grand oiseau volant d’Amérique du Nord rattrape facilement le dinosaure. Les deux animaux ont une excellente vue. C’est pourquoi ils peuvent voir les autres animaux et les dinosaures qui courent loin en dessous d’eux. Ils descendent tous les deux en piqué pour essayer d’attraper le poulet, mais manquent de devenir eux-mêmes le repas du T-Rex. Le condor atterrit sur la tête du Brachiosaure. L’écureuil gris le rejoint. Le cochon se cache sous le ventre du dinosaure, essayant de ne pas attirer l’attention sur lui. Trop tard ! Le Vélociraptor et le Dilophosaure sortent de nulle part et commencent à le poursuivre. Mais ils ne peuvent pas contourner le rhinocéros et le tricératops, qui semblent être devenus amis à ce stade.

Le cochon est en sécurité. Pendant ce temps, l’autruche et son cousin dinosaure n’ont pas abandonné et mènent la course. Le stégosaure fait de son mieux pour rattraper ses concurrents. Mais regarde, le lévrier est en tête de la course maintenant ! L’oiseau-dinosaure s’envole dans le ciel, essayant de trouver un autre moyen d’être le premier. Le Compsognathus rattrape les concurrents et sprinte vers l’avant. Mais il ne peut pas contourner le rhinocéros et le tricératops lui non plus. Le T-Rex pousse un rugissement qui incite tous les participants à accélérer. Ils s’écartent pour que les poursuivants puissent passer.

Tu surgis de ta cachette. Tu n’es qu’à quelques mètres de la ligne d’arrivée. Tu vois la ruée derrière toi et tu cours ! Les humains peuvent courir à une vitesse de 40 km/h. Mais comme tu cours pour sauver ta vie, tu as l’impression de te déplacer à la vitesse de la lumière. Bravo, tu viens de gagner la course ! Mais les animaux derrière toi courent toujours ! Tu ne devrais peut-être pas t’arrêter non plus... Et que quelqu’un dise à l’ours qu’il n’y a plus de baies à grignoter !

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes