Une ancienne civilisation perdue retrouvée dans la forêt amazonienne

Endroits
Il y a 5 mois

C’est le premier jour de ton voyage tant attendu dans la forêt amazonienne. Tu as pris l’avion jusqu’en Amérique du Sud. Plus précisément, tu as atterri dans la ville de Manaus, située au cœur de l’Amazonie brésilienne. Jusqu’à présent, tu as voyagé en avion, en voiture et maintenant sur l’eau — tu es sur un petit bateau qui glisse sur les eaux boueuses du fleuve Amazone. C’est le deuxième plus long fleuve du monde ; il n’est devancé que par le Nil en Égypte. L’Amazonie s’étend sur une superficie impressionnante de 7000 km carrés, commençant au Pérou et ne se terminant que lorsqu’elle rencontre l’océan Atlantique au large des côtes du Brésil.

Pour voir la forêt de plus près, tu décides de commencer par l’explorer en bateau. Tout d’abord, tu vois des piranhas en train de pêcher. Tu peux même essayer d’en attraper un toi-même si tu veux. Comme tu le sais peut-être, les piranhas sont des poissons carnivores, donc te baigner dans cet fleuve n’est peut-être pas la meilleure idée. L’une des espèces d’alligators les plus emblématiques présentes dans le bassin de l’Amazone est le caïman à museau large. Il ressemble beaucoup à un alligator ordinaire, à l’exception du fait qu’il a un menton jaune. Ton guide quitte le bateau et fouille l’eau pour te montrer un caïman de près. Il te parle aussi d’une autre créature légendaire qui vit dans les eaux sombres du fleuve : le dauphin rose. Par chance, tu as la chance d’apercevoir une famille de ces dauphins montrant leurs nageoires près de ton bateau. Ils ont l’air magiques depuis l’endroit où tu es assis ! Tu n’as probablement jamais su que les dauphins pouvaient être roses, n’est-ce pas ?

Après quelques instants hypnotiques, tu découvres que la couleur rose des dauphins n’est qu’une illusion. À l’origine, ces animaux sont gris rosé. Mais à cause des couleurs brunes du fleuve, ils ont l’air rose vif quand tu les regardes d’en haut. Ton guide t’explique que le dauphin rose est le personnage central du folklore brésilien. Les locaux croient que les dauphins roses peuvent se transformer en humains et s’introduire dans les villes la nuit. Tu débarques du bateau près de l’une des entrées de la forêt. Tu vas maintenant poursuivre ton voyage à pied. Ton guide te prévient que vous vous apprêtez à vous aventurer sur un terrain très dangereux. L’Amazonie abrite certaines des espèces sauvages les plus effrayantes du monde. Mais ne t’inquiète pas, nous aurons l’occasion d’en voir beaucoup aujourd’hui. Tu t’es préparé, bien sûr ! Une bombe insecticide, un imperméable et tes yeux perçants. Dans la jungle, il faut être vigilant à tout moment. Tu as peut-être entendu des légendes sur l’anaconda, un serpent qui peut avaler des animaux aussi gros qu’une vache d’un seul coup. Désolé de te faire peur, mais ce ne sont pas que des légendes. Les reptiles comme celui-ci existent réellement, et ils vivent tapis au fin fond de la jungle.

Qu’est-ce que c’est, juste là, qui se déplace entre les arbres ? Est-ce une... araignée ? La bien nommée mygale Goliath est une araignée monstrueuse. Ses pattes peuvent mesurer jusqu’à 30 cm de long. Et l’araignée elle-même peut peser environ 170 grammes. Elle est aussi connue comme la reine des tarentules. Tu ne dois pas t’approcher trop près, bien sûr. Elle n’est pas venimeuse pour les humains, mais sa morsure peut sûrement faire mal ! La mygale goliath peut même manger des oiseaux, tant qu’ils sont plus petits qu’elle. Ensuite, tu tombes sur une autre espèce d’araignée qui attire ton attention. Celle-ci est si minuscule que tu ne la vois presque pas. Elle est connue sous le nom “d’araignée leurre”. Tu vois une de ses créations : une araignée gigantesque construite par la minuscule araignée Cyclosa afin d’effrayer les grands prédateurs. Aussi étonnant qu’effrayant : une araignée qui utilise les restes d’autres insectes et des feuilles sèches pour créer l’image d’une grande araignée sur sa toile ! Si cela trompe les prédateurs, tant mieux ! Mais pour nous, les humains, cette “œuvre d’art” semble presque attachante. Qui aurait cru qu’il y avait des artistes dans le monde des arachnides ?

Près d’un petit lac, tu es témoin d’une scène unique. Un grand serpent se faufile lentement vers un lézard qui se repose sur un rocher. Le lézard ne semble pas se rendre compte de la présence du dangereux reptile. Mais juste au moment où le serpent se prépare à attaquer, le lézard fuit à sa manière très particulière : le lézard dit basilic est célèbre pour sa capacité à marcher sur l’eau. Ou plutôt à courir sur l’eau ! Ce n’est pas une illusion — juste une question d’équilibre. Le petit lézard déplace ses pattes sur l’eau très rapidement, tandis que sa longue queue sert de contrepoids. Si tu t’es déjà demandé à quoi ressemblait l’intérieur d’une grenouille, tu es au bon endroit. Sous tes yeux, il y a une espèce locale rare de grenouille. Elle est connue sous le nom de grenouille de verre. Cette espèce d’amphibien a une sorte de peau transparente qui la rend complètement translucide. En d’autres termes, tu peux voir l’intérieur de la grenouille avec une clarté stupéfiante, comme si tu la mettais sous des rayons X !

Tu poursuis ton voyage. Bientôt, tu tombes sur un étang. Flottant sur son eau se trouve probablement le plus grand nénuphar que tu aies jamais vu de ta vie. Ces énormes plantes sont également connues sous le nom de Victoria Amazonica. Elles peuvent mesurer jusqu’à 2,5 mètres de diamètre et supporter le poids d’un adulte. Mais il est déconseillé d’essayer de grimper dessus.
La faune et la flore sont incroyables ici, mais la forêt elle-même est aussi un spectacle ! Il y a plus de 80 000 espèces de plantes et d’arbres qui poussent dans la forêt amazonienne. En fait, on peut trouver pas moins de 10% de toute la faune du monde dans cette jungle. On estime que 400 milliards d’arbres poussent sur la surface gigantesque qu’occupe la forêt. Bien sûr, cet endroit abrite une immense biodiversité.
Tu ne pourras pas être témoin de ce phénomène pendant ton voyage, mais ton guide te parle d’une espèce unique d’arbre qui est célèbre pour être capable de marcher. Oui, tu as bien entendu. Il existe des arbres qui marchent dans la forêt amazonienne. Ils n’ont pas de jambes ni rien de tel, mais ils se déplacent à la recherche de meilleures conditions d’éclairage.

La canopée de l’Amazonie est si épaisse que seulement 1% de la lumière du soleil peut atteindre le sol. À cause de cela, certains arbres finissent par recevoir moins de lumière du soleil que d’autres. Les palmiers dits “marcheurs” semblent s’être adaptés à cette situation. Ils font pousser de nouvelles racines, ce qui les aide à se déplacer de 2,5 à 5 cm par jour. Ils peuvent “marcher” jusqu’à 20 mètres par an ! C’est peut-être ce qui a inspiré JRR Tolkien à créer les Ents, ces êtres arboricoles assez semblables qui errent librement dans les bois.
Il n’y a pas que la faune qui habite l’Amazonie ; plus de 30 millions de personnes vivent dans la forêt. Et il y a aussi d’anciennes colonies de peuplement qui, selon les scientifiques, y ont prospéré. Et on ne parle pas de l’El Dorado, qui n’est qu’un mythe. En 2018, une étude révolutionnaire a montré que jusqu’à un million de personnes ont probablement habité l’Amazonie entre 1 250 et 1 500 de notre ère.

En travaillant aux côtés des populations autochtones, des chercheurs de l’Université de Floride ont trouvé plusieurs monticules en Amazonie. Outre ces monticules, ils ont aussi découvert des fossés et des géoglyphes intéressants. Après avoir cartographié tous ces monticules, les scientifiques ont compris que c’était le signe d’un ancien peuplement. Ils ont trouvé des vestiges de murs soigneusement conçus, disposés autour de places centrales. Cela ne peut que signifier que ces anciennes villes étaient grandes et pouvaient accueillir des centaines de milliers d’habitants ! Ces découvertes ont ravivé l’idée que l’Amazonie aurait pu abriter des civilisations prospères bien avant que les Européens n’y arrivent. Mais plutôt que des villes baignant dans l’or, il s’agissait simplement de sociétés agricoles bien développées.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes